Platane


Platane
Aide à la lecture d'une taxobox Platanus
Platanus orientalis, le platane d'Orient
Platanus orientalis, le platane d'Orient
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Hamamelidae
Ordre Hamamelidales
Famille Platanaceae
Genre
Platanus
L., 1753
Classification phylogénétique
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Ordre Proteales
Famille Platanaceae
D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Platane (homonymie).

Platanus est un genre d'arbres, les platanes, de la famille des Platanaceae qui comprend une dizaine d'espèces. La plus répandue est un hybride, le platane commun largement utilisé comme arbre d'alignement pour orner les places et les rues.

Étymologie : du grec platanos, de platus, large.

Sommaire

Caractéristiques générales

Platane (Platanus hispanica synonyme Platanus acerifolia) de Soignies (11 m de circonférence à 50 cm du sol, pour 18 m de haut en 1999)

Les platanes sont de grands arbres, pouvant atteindre de 25 à 55 m de haut, dont les caractéristiques générales diffèrent peu d'une espèce à l'autre. Ils ont une durée de vie assez longue (plusieurs centaines d'années, voire 10 siècles et plus).

Leur écorce caractéristique se fissure en écailles appelées rhytidomes dégageant des zones jaunâtres laissant apparaître le liège. L'aspect de peau de serpent de l'écorce est assez particulier.

Les feuilles sont caduques, alternes, assez grandes (de 15 à 25 cm de long), presque aussi larges que longues et de consistance assez ferme, voire coriace. Elles sont à nervation pédalée et comptent trois, cinq ou sept lobes aigus plus ou moins profondément séparés. Ces feuilles rappellent celles de certains érables, mais la distinction est facile à faire, les feuilles d'érables étant toujours opposées sur la tige et possédant une nervation palmée.

Les fleurs, très petites sont dépourvues de calice et de corolle. Elles sont réunies en chatons ou capitules globuleux. Elles fleurissent assez tôt (en mai dans l'hémisphère nord).

Les fruits sont des akènes, généralement velus réunis en boules pendantes qui murissent à l'automne.

Le bois est dur et lourd, de couleur brun rosé.

Distribution

Les platanes sont des espèces originaires des régions tempérées chaudes de l'hémisphère nord. On sait par les fossiles qu'il existait des forêts de platane dans l'actuelle Hongrie durant le tertiaire[1]

Le platane d'Occident et le platane d'Orient, très proches par leurs caractéristiques morphologiques, ont des aires de répartition bien distinctes (Amérique du Nord pour le premier, Balkans et Turquie pour le second). Ce sont des espèces dites vicariantes.

Largement utilisés comme arbres d'alignement, ils ont été répandus par la culture. Hors de leur zone d'origine, et en ville notamment, ce sont des arbres particulièrement pauvres en biodiversité hébergée (corbeau essentiellement) [2].

Liste d'espèces

Platane datant de 1797, Bayeux,
Normandie, France
Le platane du jardin botanique de Padoue, planté en 1680
  • Platanus ×acerifolia (Aiton) Willd., le platane commun
  • Platanus hybrida Brot.
  • Platanus mexicana Moric.
  • Platanus occidentalis L., le platane d'Occident
  • Platanus orientalis L., le platane d'Orient
  • Platanus racemosa Nutt., le platane de Californie
  • Platanus wrightii S.Watson

Utilisation

  • Arbre d'ornement : plusieurs espèces sont plantées comme arbre d'ornement urbain et d'alignement le long des rues et des routes. Ce sont des arbres qui supportent bien l'élagage et les conditions de vie en milieu urbain.
  • Production de bois : le bois des platanes, clair, dur et ferme, peut être utilisé en menuiserie. Il ressemble au bois du hêtre et résiste mieux que le bois de hêtre à l'humidité, mais est plus facilement attaqué par les insectes. L'aubier se distingue peu du cœur.

Considéré comme étant difficile à travailler, il est peu employé, sauf en Orient ; on peut en faire des travaux d'ébénisterie, de menuiserie, de charronnage ; en Europe, il sert surtout pour les intérieurs de meubles (casiers, tiroirs). Cependant, les planches coupées obliquement, dont la surface moirée est très ornementale, pourraient être davantage utilisées.

Légendes et traditions

Dans la mythologie grecque, le platane est un symbole de la régénération (l'écorce se régénèrant par plaques). Il aurait servi à construire le cheval de Troie. Les noces de platane symbolisent les 61 ans de mariage.

Le platane dans la culture

Maladies des platanes

De nouvelles techniques sont développées pour soigner les maladies qui s'étendent facilement dans les populations clonales, obtenues par mutiplication végétative

Les platanes de Provence sont sérieusement menacés par un micro-champignon Ceratocystis fimbriata responsable de la maladie du chancre coloré. Cousin de l'ennemi des ormes, ce parasite est originaire des États-Unis, où il a été décelé dès 1929. Il a très probablement été introduit sur la façade européenne de la Méditerranée lors des opérations militaires de la fin de la Seconde Guerre mondiale, avec les caisses en bois d'armement américain[3]. Si le parasite est d’abord resté latent pendant près de 15 ans, il touche actuellement[Quand ?] toute l’Italie, la Suisse (Tessin et canton de Genève), le Sud de la Grèce ainsi que le Sud de la France, avec un front avancé en région lyonnaise (Bourg-en-Bresse, Chambéry…) et dans le Sud Ouest (Canal du Midi, Saint-Gaudens, Toulouse…). Quelques spores du champignon introduites dans une blessure, même minime, suffisent à infecter l’arbre tout entier qui ne résistera pas plus de 4 à 6 ans selon l’endroit de la contamination. En France, près de 50 000 arbres ont déjà péri ainsi[4].

Par croisement entre des platanes américains et des platanes d’orient, des chercheurs de l’INRA ont obtenu des plants résistants à la maladie du chancre coloré. De cette sélection est née la variété Platanor (R) Vallis clausa. Cette nouvelle variété présente toutes les caractéristiques ornementales du platane commun, lui-même hybride. Elle est également très résistante à l’anthracnose et à un degré moindre à l’oïdium et au tigre (insecte)[5].

Ravageurs des platanes

Tigre du platane (Corythucha ciliata)

Bibliographie

  • Le Platane - Portrait, botanique, maladies - André Vigouroux, Éditions Édisud - 2007 (ISBN 978-2-7449-0704-3) - 128 p.
  • Le Platane - Alain Pontopidan, Actes Sud (Le nom de l'arbre) ed., 1 vol., 95 p.

Voir aussi

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références

  1. G AndreAnszky, La répartition des forêts de platanes en Hongrie à l'époque tertiaire. - Acta biologica Academiae, 1952 - Magyar Tudományos Akadémia.
  2. Ouvrage du Certu sur l'écologie urbaine
  3. Le point sur la recherche d'une résistance à la maladie du chancre coloré du platane, par A. Vigouroux, Laboratoire de Biologie et de Pathologie Végétales, INRA - Montpellier
  4. Florent BONNEFOI, « 45 000 platanes tués par un champignon en bord de rivière », dans La Provence, Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues, 2010-10-29 [texte intégral] 
  5. fiche détaillée sur le platane résistant au chancre coloré

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Platane de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • platane — [ platan ] n. m. • 1535; lat. platanus, gr. platanos 1 ♦ Arbre élevé au feuillage épais (platanacées), à écorce lisse se détachant par plaques irrégulières. Un cours planté de platanes. Rangée, avenue de platanes. Fam. Rentrer dans un platane :… …   Encyclopédie Universelle

  • Platane — Sf (hochwachsender Laubbaum) erw. fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus l. platanus, dieses aus gr. plátanos. Kann zu gr. platýs weit, eben gehören, doch ist der Name eher fremden Ursprungs.    Ebenso nndl. plataan, ne. plane, nfrz. platane,… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Platane — (Laubbaum mit ahornähnlichen Blättern): Der Baumname wurde im 18. Jh. aus lat. platanus entlehnt, das seinerseits aus gleichbed. griech. plátanos übernommen ist. Griech. plátanos »Platane« ist vermutlich selbst Lehnwort aus einer fremden… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Platane — Platane, s. Platanus …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Platāne — (Platanus L), Gattung der Platanazeen, meist große und schöne Bäume mit periodisch in großen Stücken sich ablösender Rinde, wechselständigen, gestielten, handnervigen und handförmig gelappten Blättern, monözischen Blüten in hängenden,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Platane — Platāne (Platănus L.), Pflanzengattg. der Platanazeen, hohe Bäume mit weißlicher, in Platten abfallender Borke (daher auch Kleiderbaum), ahornähnlichen Blättern und kugeligen Blütenständen. Orient. P. (P. orientālis L.), im Orient und… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Platane — (Platanus orientalis), schöner Baum aus der Familie der Amentaceae, mit weißlicher, glatter, abschuppender Rinde, großen, handförmigen Blättern, aus Kleinasien nach Griechenland und nach Italien verpflanzt, für Schattengänge und Anlagen beliebt,… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Platane — [Network (Rating 5600 9600)] …   Deutsch Wörterbuch

  • Platane — Platanen Amerikanische Platane (Platanus occidentalis) Systematik Überabteilung: Samenpfla …   Deutsch Wikipedia

  • Platane — platanus hybrida (fachsprachlich) * * * Pla|tane [pla ta:nə], die; , n: 1. Laubbaum mit großen, denjenigen des Ahorns ähnlichen Blättern und glatter, sich in einzelnen Teilen ablösender Rinde, die den Stamm wie gefleckt erscheinen lässt: uralte… …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.