Paolo Uccello


Paolo Uccello
Paolo Uccello
Portrait d'Uccello par un anonyme du XVIe siècle.
Portrait d'Uccello par un anonyme du XVIe siècle.

Activité Peintre
Naissance 1397
Florence, Drapeau d'Italie Italie
Décès 1475
Florence, Drapeau d'Italie Italie

Paolo di Dono di Paolo, dit Paolo Uccello (Florence, 1397 - Florence, 1475), est un peintre italien de la première Renaissance, le fils de Dono di Paolo, chirurgien et barbier, et d'Antonia di Giovanni del Beccuto.

Sommaire

Biographie

Paolo Uccello fait partie des peintres du Quattrocento ayant marqué l'histoire avec de la peinture jaune par sa maîtrise des nouvelles règles de la perspective. Tout d'abord apprenti chez Lorenzo Ghiberti entre 1407 et 1414 environ, il y fait la connaissance de peintres de renom tels que Masolino, Donatello et Michelozzo. Il participe à cette époque aux finitions de la porte du Baptistère de Florence réalisées par ce dernier. Après avoir reçu les formations de peintre, sculpteur, orfèvre et architecte, il rejoint en 1424 la Compagnie des peintres de San Luca et sera appelé un an plus tard à refaire les mosaïques de la basilique de San Marco (Venise) détruites par un incendie. En 1432 c'est à la réalisation du dôme de l'église Santa Maria del Fiore qu'il travaille. Il reçoit sa première commande monumentale en 1436 et réalise donc à fresque le Monument équestre , dédié au condottiere anglais John Hawkwood. Tout au long de sa vie, il fait de ses recherches sur la perspective une vraie passion allant parfois jusqu'à l'obsession, ce qui lui vaudra les critiques de ses contemporains et son surnom, Uccello (« oiseau »), sans doute pour ses lubies et son étourderie. Cependant cette histoire pourrait être une légende, il pourrait appartenir à une ancienne famille florentine exilée à Bologne, les Ucceli.

Il utilise souvent le raccourci pour traiter les formes et joue de cette technique jusqu'à donner un caractère fantastique à certaines de ses œuvres.

D'après les écrits (Le Vite) de Giorgio Vasari, Paolo Uccello finit ses jours en 1475 « seul, excentrique, mélancolique et pauvre ».

Quelques œuvres

Principales

La Bataille de San Romano : un des trois panneaux dispersés dans le monde
La contre-attaque de Micheletto da Cotignola (1455), Musée du Louvre, Paris
  • Saint Georges et le dragon (entre 1439 et 1440, détrempe sur bois, 52 cm × 90 cm, National Gallery, Londres, Angleterre)
  • Le Déluge (1446-1448, Chiostro Verde de la Santa Maria Novella, Florence, Italie) : cette peinture murale est une expérience de Paolo Uccello sur la représentation où il va chercher les limites de la perspective en l'accentuant à son maximum.
  • La Bataille de San Romano (détrempe sur peuplier, 182 cm × 320 cm)
    C'est une œuvre en trois panneaux indépendants exécutée entre 1456 et 1460 et l'une des plus connues de Paolo Uccello. Commandée par les Médicis, cette peinture représente une scène de l'histoire de Florence datant de 1432. Les trois épisodes de cette bataille sont aujourd'hui répartis dans trois pays :

Liste chronologique

  • Annonciation (env. 1420–1425) - Ashmolean Museum, Oxford
  • La Création et la Chute (env. 1424–1425) - Chiostro Verde, église Santa Maria Novella, Florence
  • Adoration des mages (env. 1431–1432) - Staatliche Kunsthalle, Karlsruhe
  • Saint Georges et le dragon (env. 1431) - National Gallery of Victoria, Melbourne
  • Polyptyque (env. 1433) - Museo Arcivescovile di Castello, Florence
  • Fresques de la chapelle dell' Assunta (env. 1434–1435) - Duomo, Prato
  • Nonnes avec deux enfants (env. 1434–1435) - Collection Contini-Bonacosi, Florence
  • Monument équestre de Sir John Hawkwood (Giovanni Acuto) (env. 1436), fresque - Duomo, Florence
  • La Bataille de San Romano, trois panneaux dispersés entre la National Gallery, le musée du Louvre et les Offices
  • Saint Georges et le dragon (env. 1439–1440) - Musée Jacquemart-André, Paris
  • Panneau d'horloge avec prophètes et évangélistes (1443) - Duomo, Florence
  • Résurrection (1443-1444) - vitrail, Duomo, Florence
  • Nativité (1443-1444) - stained glass window, Duomo, Florence
  • Histoire de Noé (env. 1447) - Chiostro Verde, Santa Maria Novella, Florence
  • Scènes de la vie monastique (env. 1447–1454) - San Miniato al Monte, Florence
  • Saint Georges et le dragon (env. 1450-55) - National Gallery, London
  • Crucifixion (env. 1457–1458) - Thyssen-Bornemisza Collection, Madrid
  • Vie des saints pères (env. 1460–1465) - Galleria dell'Accademia de Florence
  • Miracle de la profanation de l'hostie (1467–1468) - prédelle, Galleria Nazionale delle Marche, palais ducal, Urbino)
  • Chasse dans la forêt (env. 1470) - Ashmolean Museum, Oxford

Notes et références

  1. Cette œuvre a connu ces dernières années un regain d'intérêt insolite, une certaine littérature affirmant qu'il renfermait la représentation d'un objet volant non identifié. Les historiens de l'art eurent tôt fait de démontrer que l'objet en question n'était qu'une simple coiffe de cardinal, le chapeau cardinalice, le galero rouge à houppes

Bibliographie

  • James Bloedé, Paolo Uccello et la représentation du mouvement : regards sur La Bataille de San Romano, Paris, École nationale supérieure des beaux-arts, " Espaces de l'art ", réédition 2006. (ISBN 2840560399)
  • Roberto Manescalchi, Paolo Uccello: un affresco dimenticato?, Grafica European Center of Fine Arts, Firenze 2006. ISBN 978-88-95450-19-3
  • En vidéo : Vacarmes en Toscane, Paolo Uccello d'Alain Jaubert, collection Palettes. Considérations sur le peintre, en particulier sur la Bataille de San Romano.

Voir aussi

Articles connexes

Giorgio Vasari le cite et décrit sa biographie dans Le Vite :
pp. 252-257 - édition 1568
036 le vite, paolo uccelo.jpg

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paolo Uccello de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Paolo Uccello — Retrato de Uccello, por un artista anónimo del siglo XVI.Museo del Louvre …   Wikipedia Español

  • Paolo Uccello — Infobox Artist bgcolour = #EEDD82 name = Paolo Uccello imagesize = 250px caption = Portrait of a Lady (c.1450) Metropolitan Museum of Art, New York birthname = Paolo di Dono birthdate = 1397 location = Florence deathdate = 10 December 1475… …   Wikipedia

  • Paolo Uccello — Der Hl. Georg und der Drache Jagd bei Nacht, Detail …   Deutsch Wikipedia

  • Paolo Uccello — (Pratovecchio, actual Italia, 1397 Florencia, 1475) pintor italiano. La primera noticia documental que se tiene de Paolo Uccello es de 1412 y lo sitúa en el taller de Ghiberti, donde debió de formarse, aunque no consta que fuera escultor. En 1425 …   Enciclopedia Universal

  • Paolo Uccello — soprannome di Paolo di Dono …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • Paolo Ucello — Paolo Uccello La Bataille de San Romano : un des trois panneaux dispersés dans le monde La contre attaque de Micheletto da Cotignola (1455), Musée du Louvre, Paris Paolo di Dono di Paolo …   Wikipédia en Français

  • Paolo di Dono — Paolo Uccello La Bataille de San Romano : un des trois panneaux dispersés dans le monde La contre attaque de Micheletto da Cotignola (1455), Musée du Louvre, Paris Paolo di Dono di Paolo …   Wikipédia en Français

  • Uccello — Paolo Uccello La Bataille de San Romano : un des trois panneaux dispersés dans le monde La contre attaque de Micheletto da Cotignola (1455), Musée du Louvre, Paris Paolo di Dono di Paolo …   Wikipédia en Français

  • Paolo — may refer to:* A typical Italian given name, Anglicized as Paul. * The paolo was a papal silver coin, first struck during the 16th century under Pope Paul III and named after him. It circulated throughout the Papal States with a value roughly… …   Wikipedia

  • Paolo — ist ein italienischer männlicher Vorname, abgeleitet vom lateinischen Namen Paulus mit der Bedeutung „klein“.[1] Eine weitere, u.a. die deutsche Form des Namens ist Paul; zu Herkunft und Bedeutung des Namens siehe auch dort. Die weibliche Form… …   Deutsch Wikipedia