Pacte d'Umar


Pacte d'Umar

Le Pacte d'Umar est édicté en 717 par le calife Umar II. Il s'agit d'un traité entre Umar ben Abd al-Aziz (682-720) et les monothéistes non-musulmans, les « gens du livre », après la première conquête musulmane. Ces derniers, également appelés dhimmis, sont placés sous le régime de la dhimma.

Sommaire

Articles du Pacte

Le texte du Pacte d'Umar tel qu'il apparaît dans l'œuvre d'Ibn Qayyim Al-Jawziyya[1] :

« Quand les musulmans ont occupé la Grande Syrie, Omar ibn Al-Khattab a reçu une lettre de la part des chrétiens :

  • Nous ne construirons pas de nouveaux monastères, églises ou cellules de moines dans les villes musulmanes ni ne nous réparerons d'anciens ;
  • Nous conserverons nos portes ouvertes aux voyageurs. Nous fournirons gîte et couvert pendant 3 jours au voyageur musulman ;
  • Nous n'hébergerons pas d'espions dans nos églises ou nos habitations, ni ne dissimulerons leur présence aux musulmans.

[...]

  • Nous acceptons ces conditions pour nous mêmes et notre communauté et nous recevrons en retour une protection (dhimma)
  • Si nous violions ces termes, nous nous exposerions aux pénalités de sédition.


Umar répondit : “signez ce qu'ils proposent, mais ajoutez deux clauses à celles qu'ils proposent. Ils ne pourrons acheter quiconque fait prisonnier par les musulmans et quiconque attaquera délibérément un musulman abandonne la protection accordée par ce pacte[2]” »

Notes

  1. (en) Pact of Umar, 7th Century ? sur http://www.fordham.edu/halsall/sbook.html, Internet Medieval Sourcebook, Fordham University Center for Medieval Studies
  2. (en) Norman A. Stillman, The Jews of Arab Lands. A History and Source Book, Philadelphie, Jewish Publication Society, 1979, poche, 473 p. (ISBN 978-0-8276-0198-7) [lire en ligne] [présentation en ligne], « The pact of `Umar (seventh century ?) », p. 157-158 
    Traduction en anglais du pacte d'après le texte arabe de Al-Turtushi, dans Siraj al-Muluk (1059-1126)

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

  • (en) Jacob Rader Marcus, Marc Saperstein, The Jew in the Medieval World. A Source Book, 315-1791, Cincinnati, Hebrew Union College Press, 1999, 570 p. (ISBN 978-0-87820-217-1) [lire en ligne] [présentation en ligne], p. 14-16 
    Une autre version essentiellement identique
  • (en) Pact of Umar (c. 717 AD) [lire en ligne] 
    Une autre traduction en anglais du pacte d'après le texte arabe de Al-Turtushi, dans Siraj al-Muluk (1059-1126) d'après une prise de notes lors de cours à l'université d'Edinburgh en 1979

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pacte d'Umar de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pacte d'Omar — Pacte d Umar Le Pacte d Umar est édicté en 717 par le calife Umar II. Il s agit d un traité entre Omar ibn al Khattab (634 644) et les monothéistes non musulmans, les gens du livre après la première conquête musulmane. Ces derniers, également… …   Wikipédia en Français

  • Pacte de najran — Histoire du traité Une délégation de 60 chrétiens vivant dans la communauté de Narjan, à quelque 600 km de Médine, la cité où vivait Mahomet, se rendirent chez lui en délégation en l an 631. Les entretiens entre les représentants d une communauté …   Wikipédia en Français

  • Pacte — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Pacte », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Umar ibn al-Khattab — Omar ibn al Khattâb Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Pacte de Najran — Histoire du traité Une délégation de 60 chrétiens vivant dans la communauté de Najran, à quelque 600 km de Médine, la cité où vivait Mahomet, se rendirent chez lui en délégation en l an 631. Les entretiens entre les représentants d une communauté …   Wikipédia en Français

  • Calife Umar — Omar ibn al Khattâb Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Dhimmi — Un dhimmi en arabe : ذمّي, habituellement traduit en français par « allié » ou « protégé » est, selon le droit musulman, un non musulman ayant conclu, avec les musulmans, un traité de reddition (dhimma[1]) déterminant ses …   Wikipédia en Français

  • Dhimmitude — Dhimmi Un dhimmi[1] est, selon le droit musulman, un non musulman ayant conclu, avec les musulmans, un traité de reddition (dhimma[2]) déterminant ses droits et devoirs[3]. Le terme dhimmi s applique essentiellement aux « gens du… …   Wikipédia en Français

  • Omar ibn al-Khattâb — L empire du califat de Omar à son apogée, 644. Titre …   Wikipédia en Français

  • Calife Omar — Omar ibn al Khattâb Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.