Outik


Outik

L'Outik, Utik, Utik’ (en arménien Ուտիք) ou Uti est une région historique du Caucase correspondant à la rive droite de la Koura, en Azerbaïdjan, et à une petite partie du marz arménien de Tavush. Le géographe Anania de Shirak le mentionne comme étant la douzième province du royaume d'Arménie[1].

Histoire

En 387, Perses et Romains se divisent l'Arménie d'Arsace III ; si ce dernier se maintient sur le trône pour la partie romaine, Shapur III confie la partie perse à Khosrov IV, amputée de l'Outik qui passe sous contrôle de l'Aghbanie[2].

Lors des invasions arabes du Caucase du VIIe siècle, l'Outik ainsi que l'ensemble de l'Aghbanie se fondent avec l'Arménie en une province unique[3].

À partir du XIIIe siècle, une partie de l'Outik se retrouve désignée avec l'Artsakh sous la dénomination « Karabagh ».

Districts

Les quinze provinces de l'Arménie historique, avec l'Outik au nord-est.

La province se compose de huit districts ou cantons (gavar, գավառ)[4] :

  • Aṙan-ṙot (Առան-ռոտ) ;
  • Tṙi (Տռի) ;
  • Ṙot-Parsean (Ռոտ-Պացեան) ;
  • Ałuē (Աղուէ) ;
  • Tus-K’ustak (Տուչկատակ) ;
  • Gardman (Գարդման) ;
  • Šakašēn (Շակաշեն) ;
  • Uti Aṙanjnak (Ուտի Առանձնակ).

Notes et références

  1. Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Privat, Toulouse, 2007 (ISBN 978-2-7089-6874-5), p. 43.
  2. Gérard Dédéyan (dir.), op. cit., p. 178.
  3. (en) « Albania » sur Encyclopædia Iranica. Consulté le 30 décembre 2008.
  4. (en) Robert H. Hewsen, Armenia: A historical Atlas, The University of Chicago Press, Chicago et Londres, 2001 (ISBN 0-226-33228-4), p. 103.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Outik de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Artsakh — L Artsakh et la Siounie jusqu au IXe siècle. L Artsakh (en arménien Արցախ, également translitéré Arc ax) est la dixième province du royaume d Arménie[1] …   Wikipédia en Français

  • Enluminure arménienne — Miniature arménienne …   Wikipédia en Français

  • La miniature arménienne — Miniature arménienne …   Wikipédia en Français

  • Miniature arménienne — Toros Roslin, Le passage de la mer Rouge, 1266, rituel Machtots (Patriarcat arménien de Jérusalem, Ms. 2027). La miniature arménienne est l expression particulière de la miniature en Grande Arménie, en Petite Arménie et dans la diaspora… …   Wikipédia en Français

  • Achot Ier d'Arménie — Pour les articles homonymes, voir Achot Ier. Achot Ier Medz …   Wikipédia en Français

  • Karabagh — Le Karabakh, carte de l Encyclopédie Brockhaus et Efron. Le Karabagh ou Karabakh (en azéri Qarabağ, en arménien Ղարաբաղ) est une région géographique et historique de la Transcaucasie couvrant l ouest de l …   Wikipédia en Français

  • Paytakaran — (en arménien Փայտակարան), également la Caspiane, est la onzième province de l Arménie historique selon Anania de Shirak, la plus orientale de l ancien royaume[1]. Située entre les cours inférieurs de l Araxe et de la Koura, à l est de l Outik,… …   Wikipédia en Français

  • Тигранакерт (Арцах) — У этого термина существуют и другие значения, см. Тигранакерт. Древний город Тигранакерт арм. Տիգրանակերտ, лат. Tigranocerta …   Википедия

  • Gardman — Le Gardman au sein du royaume de Lorri. Le Gardman (en arménien Գարդման) est un canton ou district (gavar) de la province d Outik du royaume d Arménie[1]. Certains auteu …   Wikipédia en Français

  • Régions historiques de l'Arménie — Les régions historiques de l Arménie sont les quinze provinces du royaume d Arménie énumérées par le géographe arménien du VIIe siècle Anania de Shirak dans sa Géographie. Sommaire 1 Liste 2 Notes et références 3 Voi …   Wikipédia en Français