Observatoire de rayons cosmiques


Observatoire de rayons cosmiques

En astronomie, un observatoire de rayons cosmiques est un observatoire astronomique spécialisé dans la détection des particules à haute, voire très haute énergie appelé rayons cosmiques.

La méthode la plus courante pour détecter ces particules est l'observation de l'effet Tcherenkov produit lors du passage d'un rayon cosmique dans un milieu où il se déplace plus vite que la lumière, typiquement l'eau, l'atmosphère et surtout le plastique dans les détecteurs à scintillations. Cet effet étant relativement difficile à observer ou très étendu comme les grandes cascades cosmiques, de tels observatoires couvrent généralement une surface au sol considérable.

À partir de ces observations, on espère entre autres pouvoir expliquer comment la limite GZK peut être violée. Le GLAST et l'observatoire Pierre Auger sont à l'heure actuelle (2007) les principaux observatoires dédiés à ces études.

Voir aussi

.

Liens externes

  1. Présentation de l'institut de recherche en rayons cosmiques de Tokyo ((ja)+(en)Welcome to the Institute for Cosmic Ray Research (これからの宇宙線研究を考える上での2 つの大きな柱))

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Observatoire de rayons cosmiques de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rayons cosmiques — Rayon cosmique Schéma d une cascade atmosphérique produite par un proton Le rayonnement cosmique désigne de manière générale le flux de particules de haute énergie (c est à dire relativistes) présent dans tout l Univers. Il s agit pour sa partie… …   Wikipédia en Français

  • Observatoire Pierre-Auger — Pour les articles homonymes, voir Auger. Observatoire Pierre Auger à Malargüe L observatoire Pierre Auger est un observ …   Wikipédia en Français

  • Observatoire astronomique au sol — Observatoire du Mont Palomar En astronomie, on désigne généralement par observatoire au sol les observatoires dont les télescopes et leurs instruments associés sont dédiés à l étude des astres dans les longueurs d onde de la lumière visible et de …   Wikipédia en Français

  • Observatoire Pierre Auger — Pour les articles homonymes, voir Auger. 35°28′00″S 69°18′41″O / …   Wikipédia en Français

  • Observatoire spatial — Télescope spatial Le télescope spatial Hubble en orbite autour de la Terre. Un télescope spatial est un télescope placé au delà de l atmosphère. Le télescope spatial présente l avantage par rapport à son homologue terrestre de ne pas être… …   Wikipédia en Français

  • Observatoire d'ondes gravitationnelles — En astronomie, un observatoire d ondes gravitationnelles (on parle aussi de détecteur d ondes gravitationnelles) est un système destiné à détecter et mesurer les ondes gravitationnelles, prédites par la théorie de la relativité générale. L… …   Wikipédia en Français

  • RAYONS GAMMA COSMIQUES — Les rayons gamma cosmiques, photons les plus énergétiques du rayonnement électromagnétique, signent les événements les plus violents de l’Univers. Bloqués par les hautes couches de l’atmosphère terrestre, ils sont détectés presque exclusivement à …   Encyclopédie Universelle

  • Observatoire astronomique — Exemple d observatoire de l ère pré télescopique (ou archéo observatoire) : Stonehenge …   Wikipédia en Français

  • Observatoire de neutrinos — Un observatoire de neutrino est un dispositif permettant de détecter les neutrinos. À cause de la très faible interaction des neutrinos, ces dispositifs doivent être très étendus pour en détecter un nombre significatif. De tels observatoires sont …   Wikipédia en Français

  • RAYONS X COSMIQUES — Opaque aux rayons X, l’atmosphère terrestre empêche l’observation des photons X extraterrestres depuis le sol. La date de naissance de l’astronomie des rayons X peut être située le 18 juin 1962, lorsqu’un détecteur sensible à ce type de… …   Encyclopédie Universelle