Nicham Iftikar


Nicham Iftikar

Nichan Iftikhar

Ordre du Nichan Iftikhar
Nichan officier.jpg
Insigne d'officier de l'Ordre du Nichan Iftikhar (France) daté de 1947 et attribuée par Lamine Bey
Décerné(e) par Tunisie Tunisie / France France
Type Ordre honorifique
Décerné(e) pour
Statut Éteint
Statistiques
Création 1835 / 1837
Ordre du Nichan Iftikhar GC ribbon (Tunisia).svg
Grand-croix

Ordre du Nichan Iftikhar GO ribbon (Tunisia).svg
Grand officier
Ordre du Nichan Iftikhar Commandeur ribbon (Tunisia).svg
Commandeur
Ordre du Nichan Iftikhar Officier ribbon (Tunisia).svg
Officier
Ordre du Nichan Iftikhar Chevalier ribbon (Tunisia).svg
Chevalier

Rubans de l'Ordre du Nichan Iftikhar

L'Ordre du Nichan Iftikhar ou Nichan Al Iftikhar (نيشان الافتخار), du turc İftihar Nişanı (Ordre de la fierté), est un ancien ordre honorifique tunisien fondé entre 1835 et 1837 par Ahmed I Bey, alors bey de Tunis. Il est décerné jusqu'à l'abolition de la monarchie en 1957.

Sommaire

Grades

Il connaît trois modèles différents : le premier remis dès la création de l'ordre entre 1835 et 1842, le second entre 1843 et 1856 et le troisième de 1857 à 1957. Initialement constitué d'une seule classe, d'autres classes sont ajoutées en 1843 en 1882 pour se calquer sur l'ordre de la Légion d'honneur :

  1. Grand-croix ;
  2. Grand officier ;
  3. Commandeur ;
  4. Officier ;
  5. Chevalier de 1re classe ;
  6. Chevalier de 2e classe.

Cet ordre pouvait être décerné à des personnes de nationalité française, des villes comme Verdun ou d'autres personnalités étrangères liées à la Tunisie. Il est remis par le bey de Tunis sur proposition du grand vizir pour les sujets tunisiens et, dans tous les autres cas, sur proposition du résident général de France en Tunisie, qui occupe de facto le poste de ministre des affaires étrangères de la Tunisie. Bien que le résident général dispose d'un contingent, ce dernier en reste toujours le grand maître. Chacun des beys ayant mis son monogramme sur le centre de la décoration, il est possible de déterminer l'époque de chaque insigne.

Décorations

À l'origine, la distribution de la médaille honorifique du Nichan Iftikhar était l'une des charges pesant sur la cassette beylicale. Les premières médailles, constellées d'éclats de diamants, s'avéraient coûteuses et un Français eut l'occasion de suggérer au bey de remplacer les diamants par des cabochons d'argent poli nouvellement apparus sur le marché. L'idée fut immédiatement adoptée et, en témoignage de la gratitude beylicale, celui-ci reçut la distinction dans sa nouvelle version. La décoration typique est depuis réalisée en argent et comporte parfois des rayons verts émeraudes et rouges dépendant de la richesse du récipiendaire ou de celui qui l'offrait. L'envers de la décoration aussi bien que l'anneau et la suspension peuvent comporter le nom du bijoutier, la date et certaines inscriptions.

Ces décorations de troisième modèle ont été remises par Ali III Bey (1882-1902) :

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Ces décorations ont été remises par Sadok Bey (1859-1882) et illustrent les différences qui peuvent exister entre les décorations réalisées en Tunisie ou en France :

Commons-logo.svg

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Diplôme

Diplôme en français (chevalier de 1re classe)
Diplôme en arabe (chevalier de 1re classe)

Le document qui en atteste est un diplôme sur lequel figure le texte suivant :

« Louanges à Dieu seul !
De la part du Serviteur de Dieu glorifié, de celui qui met en Dieu sa confiance et lui laisse le soin de ses destinées,
[nom du bey],
Possesseur du Royaume de Tunis
à [nom de la personne décorée]
Sur la proposition de Notre Ministre des Affaires Étrangères, qui nous a fait connaître vos nobles qualités, Nous vous avons conféré cette décoration. Notre nom s'y trouve gravé et elle est de la [numéro de la classe] classe de Notre Ordre du Nichan Iftikhar [nom de la classe]. Portez-la avec joie et bonheur !
Écrit le [date de la décoration]
Contresigné : [nom du grand vizir] »

Liste partielle de récipiendaires

  • Portail de la Tunisie Portail de la Tunisie
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
Ce document provient de « Nichan Iftikhar ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nicham Iftikar de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Auguste Mercier — Naissance 8 décembre 1833 Arras Décès 3 mars 1921 (à 87 ans) Paris Origine …   Wikipédia en Français

  • 10 régiment d'infanterie légère — 85e régiment d infanterie de ligne 85e régiment d’infanterie Insigne régimentaire du 85e régiment d infanterie (1939). Période 1796 – 1940 Pays …   Wikipédia en Français

  • 10e régiment d'infanterie légère — 85e régiment d infanterie de ligne 85e régiment d’infanterie Insigne régimentaire du 85e régiment d infanterie (1939). Période 1796 – 1940 Pays …   Wikipédia en Français

  • 10e régiment d’infanterie légère — 85e régiment d infanterie de ligne 85e régiment d’infanterie Insigne régimentaire du 85e régiment d infanterie (1939). Période 1796 – 1940 Pays …   Wikipédia en Français

  • 85e Régiment d’Infanterie de ligne — 85e régiment d infanterie de ligne 85e régiment d’infanterie Insigne régimentaire du 85e régiment d infanterie (1939). Période 1796 – 1940 Pays …   Wikipédia en Français

  • 85e regiment d'infanterie de ligne — 85e régiment d infanterie de ligne 85e régiment d’infanterie Insigne régimentaire du 85e régiment d infanterie (1939). Période 1796 – 1940 Pays …   Wikipédia en Français

  • 85e régiment d'infanterie — de ligne 85e régiment d’infanterie Insigne régimentaire du 85e régiment d infanterie (1939). Période 1796 – 1940 Pays …   Wikipédia en Français

  • 85e régiment d'infanterie de ligne — 85e régiment d’infanterie de Ligne Insigne régimentaire du 85e régiment d infanterie (1939). Période 1796 – 1940 Pays …   Wikipédia en Français

  • Comte Théophile BEGUIN BILLECOCQ (1825-1906) — Théophile Beguin Billecocq Théophile Beguin Billecocq est né à Paris le 18 janvier 1825 et décédé à Paris, le 28 mars 1906. Comte romain, ministre plénipotentiaire, Chef du Chiffre diplomatique au cabinet du ministre des Affaires étrangères,… …   Wikipédia en Français

  • Jean Scelles — Naissance 1er février 1904 Paris Décès 20 juin 1996 (à 93 ans) Saint Maurice (Val de Marne) Nationalité …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.