Môle (architecture)


Môle (architecture)

Brise-lame

Les principales fonctions d'un môle sont l'accostage et la protection contre les vagues
Môle de Saint-Malo, à marée haute
Môle de Saint-Malo, à marée basse
Môle de Saint-Malo lors d'une marée haute d'équinoxe

Un brise-lames est une construction du type digue ou jetée (môle), établie devant un port, un abri pour le protéger de la mer lors de mauvais temps.

Le brise-lames n'est pas, contrairement à une digue ou une jetée, obligatoirement accessible de la terre. Mais une jetée ou une digue sert fréquemment de brise-lames.

Les ingénieurs maritimes utilisent souvent le terme "digue" pour désigner un brise-lame.

Un brise-lame est généralement constitué d'une "digue à talus" qui n'est autre qu'un monticule en enrochements recouvert d'une carapace composées de (très) gros blocs de pierre ou de béton capables de résister aux attaques de la houle. Un certain nombre de blocs artificiels en béton existent. Le premier bloc artificiel en béton, le Tétrapode, a été inventé en 1950 par le Laboratoire Dauphinois d'Hydraulique à Grenoble, France (maintenant Sogreah).

Certains brise-lames sont constitués de caissons préfabriqués en béton posés sur un monticule de fondation aménagé sur le fond marin. Ces caissons ont souvent des parois verticales et sont parfois aménagées dans le but de dissiper l'énergie de la houle, par exemple par la présence de trous comme dans le "Caisson Jarlan".

Brise-lames sur une carte marine

En architecture navale, un brise-lame est une tôle additionnelle généralement en forme de V montée sur le pont gaillard et destinée à briser les lames lorsqu'elles montent sur le pont[1]. Le brise-lame a un rôle de déflecteur.

Un brise-lame peut aussi se présenter sous la forme de lignes de troncs d'arbres, de plusieurs mètres de hauteur, enfoncés dans le sable d'une grève, assurant ainsi une certaine protection à une digue ou à un terrain assailli par la mer.

Notes et références

Troncs d'arbre servant de brise-lames (Saint-Malo France)
Chaussée du Sillon, Saint-Malo, par marée de fort coefficient
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Brise-lame ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Môle (architecture) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mole (architecture) — The North Pier at Ainaži, Latvia. The projection into the sea is in the far distance. This mole formerly supported a light railway.[1] A mole is a massive structure, usually of stone, used as a pier, breakwater, or a …   Wikipedia

  • Mole (disambiguation) — Mole may refer to:Animals* Mole or mouldywarp, any of the burrowing insectivorous mammals in the family Talpidae, with short velvety fur and enlarged front limbs; the original burrowing mole * Golden mole, any of the burrowing insectivorous… …   Wikipedia

  • Mole — Contents 1 Animals 2 Other common meanings 3 Places 3.1 Afri …   Wikipedia

  • Mole Antonelliana — La Mole Antonelliana Présentation Période ou style XIXe siècle Type Dôme …   Wikipédia en Français

  • Mole antonelliana — La Mole Antonelliana Présentation Période ou style XIXe siècle Type Dôme …   Wikipédia en Français

  • Môle d'Antonelli — Mole Antonelliana Mole Antonelliana La Mole Antonelliana Présentation Période ou style XIXe siècle Type Dôme …   Wikipédia en Français

  • Môle défensif de Montfaucon — Lieu Besançon Fait partie de Réseau de fortification de Besançon Type d’ouvrage Fort, magasin , batterie Construction De 1870 à 1889. Matériaux utilisés Maçonnerie …   Wikipédia en Français

  • Molé — Mole Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Maul. Mole …   Wikipédia en Français

  • Môle — Mole Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Maul. Mole …   Wikipédia en Français

  • Mole Antonelliana — Mole Antonelliana, Turin. Mole Antonelliana, Turin. The Mol …   Wikipedia