Musee Rodin


Musee Rodin

Musée Rodin

Musée Rodin
Rodin Museum.JPG
Le musée Rodin côté jardin
Informations géographiques
Coordonnées 48° 51′ 19″ Nord
       2° 18′ 57″ Est
/ 48.85528, 2.31583
Pays France France
Localité Paris
Informations générales
Date d'ouverture 1919
Collections Entièrement dédié à l'œuvre d'Auguste Rodin et de Camille Claudel
Nombre d'œuvres plus de 6600 sculptures, 8000 dessins, 8000 photographies anciennes et 7000 objets d'art sur l'ensemble des deux sites
Superficie
Informations visiteurs
Visiteurs / an 700 000
Adresse Hôtel Biron, 79, rue de Varenne, 75007 Paris
Site officiel www.musee-rodin.fr

48°51′19″N 2°18′57″E / 48.85528, 2.31583 Le musée Rodin assure depuis 1919 la conservation et la diffusion de l’œuvre d’Auguste Rodin (1840-1917). À travers ses deux sites de la rue de Varenne (VIIe arrondissement) de Paris et de Meudon (Hauts-de-Seine), l’établissement conserve une collection composée de pas moins de 6 600 sculptures, 8 000 dessins, 8 000 photographies anciennes et 7 000 objets d’art. Avec 700 000 visiteurs par an, le musée Rodin compte parmi les musées français les plus importants.

Sommaire

Les collections

Le musée conserve des collections d’une grande diversité car Rodin était collectionneur en plus d’être artiste. Le musée présente principalement des sculptures, les dessins, peintures et photographies anciennes ne pouvant être exposés de façon permanente pour des raisons de conservation.

Rodin sculpteur

Le Penseur dans le jardin du musée

Les sculptures de Rodin sont celles d’un artiste qui choisit de rompre avec les usages de son temps. Parmi ses œuvres de jeunesse, L’Homme au nez cassé apparaît ainsi en décalage par rapport aux standards de l’époque, tandis que l’Age d’Airain renie les artifices traditionnellement utilisés pour privilégier l’expressivité du corps. Cette absence d’artifices, comme la nudité observée chez Le Penseur ou Adam et Eve, a également pour but de garantir l’intemporalité des œuvres de Rodin.
L’artiste se distingue aussi par le caractère monumental de ses créations. Balzac, Les Bourgeois de Calais ou Le Penseur impressionnent par leur puissance celui qui les observe. L’exemple le plus marquant est probablement la Porte de l’Enfer, jamais achevée par l’artiste et surchargée d’éléments parmi lesquels figurent les sujets majeurs de l’œuvre de Rodin (Ugolin, Le Baiser, Le Penseur, Les Trois Ombres).

Rodin peintre et dessinateur

La production graphique de Rodin concerne près de 8000 créations rattachée à plusieurs périodes : dessins d’observation (paysages de Belgique et d’Italie, puis architecture), représentations imaginaires inspirées par Dante ou Baudelaire, nombreux nus parfois érotiques, ou encore portraits.

Rodin et la photographie

Les quelques 8000 photographies anciennes conservées au musée (mais malheureusement non exposées pour des raisons de conservation) sont le fruit du grand intérêt porté par Rodin à la photographie qui gagne de l’importance à cette époque. Le sculpteur collabore avec de nombreux photographes, tels que Druet,Bulloz, Braun, dont certains, comme Steichen ou Limet, appartiennent au courant pictorialiste. Ces derniers dépassent la simple reproduction photographique des œuvres de Rodin pour faire de leurs clichés des œuvres artistiques à part entière.

Rodin collectionneur

Pendant les vingt dernières années de sa vie, Rodin constitue une collection hétéroclite. Il accumule avec frénésie les objets du passé. Passionné par l’Antique, il glane des pièces venant d’Egypte, de Grèce, de Rome ou du Moyen-Orient, qui envahissent peu à peu ses lieux de vie et de travail. Rodin aime aussi la peinture et acquiert au cours de sa vie plusieurs œuvres de grands maîtres. Il achète notamment Le Père Tanguy, de Van Gogh, et Femme Nue, de Renoir, ainsi que d’autres œuvres de Laurens, Falguière, Carrière, Legros, Monet ou Blanche, qui sont visibles au musée.

Camille Claudel (1864-1943)

Camille Claudel a occupé une place importante dans la vie de Rodin, au point de vue artistique comme sentimental. Rodin lui a transmis son savoir, avant de s’en inspirer comme modèle pour plusieurs de ses œuvres (Fugit amor, la Danaïde). Le talent de la jeune femme est tel qu’elle devient une véritable collaboratrice du maître, travaillant avec lui à la réalisation de certaines de ses créations les plus fameuses, comme la Porte de l’Enfer.
C’est donc en toute logique qu’une salle Camille Claudel est créée à l’hôtel Biron en 1952. Elle reçoit alors plusieurs donations de Paul Claudel, le frère de l’artiste, en particulier l’Âge mûr, Clotho, et Vertumne et Pomone.

Les expositions temporaires

Expositions récentes

  • La sculpture dans l’espace, Rodin, Brancusi, Giacometti (novembre 2005-février 2006) : 82000 visiteurs
  • Rodin et les danseuses cambodgiennes, sa dernière passion (juin 2006-septembre 2006) : 91000 visiteurs
  • Rodin, les figures d’Eros (novembre 2006-mars 2007) : 84000 visiteurs
  • Camille Claudel, une femme, une artiste (avril 2008-juillet 2008) : 150 000 visiteurs

Expositions d'art contemporains

Le musée Rodin s’ouvre depuis plusieurs années à l’art contemporain, réactivant ainsi une démarche entreprise dans les années 1980. Après avoir invité Anthony Caro et Eugène Dodeigne dans la Cour d’Honneur du musée, Michel Verjux, Bill Viola et Adel Abdessemed pour les précédentes éditions de la « Nuit des musées », le musée Rodin accueillera à l’automne 2008 l’artiste Etienne Bossut, qui investira les lieux en écho à l’exposition La Passion à l’œuvre, Rodin et Freud collectionneurs.

Prochainement

La Passion à l’œuvre, Rodin et Freud, collectionneurs (Octobre 2008, Février 2009)

Auguste Rodin, le sculpteur, et Sigmund Freud, le père de la psychanalyse, deux figures phares, seront réunis au musée Rodin par leur passion commune pour la collection des antiques. Rodin, à sa mort en 1917, laisse plus de 6000 antiques derrière lui, tandis que Freud n’en possède pas moins de 3000 lorsqu’il s’éteint en 1939. L’exposition présentera une sélection d’environ 140 antiques, ainsi que de nombreux documents écrits et photographiques qui viendront éclairer ces collections.

Le site de l'hôtel Biron, à Paris

L'hôtel Biron

Situé à l’angle de la rue de Varenne et du boulevard des Invalides, (7e arrondissement de Paris), l’hôtel Biron a connu plusieurs propriétaires depuis l’achèvement de sa construction en 1730. La duchesse du Maine, belle fille de Louis XIV, le maréchal Biron, qui donna son nom à la demeure, la légation pontificale, l’ambassade de Russie ou encore la Société du Sacré-Cœur de Jésus, congrégation religieuse fondée par Madeleine-Sophie Barat jusqu’en 1905, date de la séparation de l'Église et de l'État. L’hôtel est à ce moment dans un état alarmant.

On autorise alors plusieurs artistes à établir leurs ateliers dans le bâtiment. C’est ainsi que Rodin, Jean Cocteau, ou encore Henri Matisse font leur entrée à l’hôtel Biron. En 1911, l’Etat achète le domaine tandis que Rodin décide de lui céder ses collections à la condition qu’un musée soit consacré à son œuvre, au sein de l’hôtel Biron. Le projet aboutit en 1919, mais Rodin, mort deux ans auparavant, ne pourra assister à l’ouverture du musée.

Le jardin

L’hôtel Biron est entouré d’un domaine exceptionnel, en plein cœur de Paris. L’ancienne chapelle XIXè, construite du temps de la congrégation religieuse et restaurée en 2005, accueille une salle d’exposition entièrement rénovée, un nouvel auditorium, ainsi que la billetterie et l’administration du musée.

Le jardin, prisé des touristes comme des habitants du quartier, s’étend sur trois hectares boisés et agrémentés d’un bassin et d’une cafétéria. On s’y promène au fil des sculptures monumentales de Rodin qui y sont disposées.

(M) Ce site est desservi par la station de métro : Varenne.

La villa des Brillants, à Meudon

Si le site de l’hôtel Biron met en exergue le génie et la puissance de l’œuvre de l’artiste, la visite de Meudon offre un regard beaucoup plus personnel sur le personnage d’Auguste Rodin, dont la tombe est située sur le site. Il s’agit tout d’abord de la demeure habitée par Rodin et Rose Beuret à partir de 1893, avec ses meubles et les photographies de ses occupants. On pénètre ainsi dans la vie quotidienne de l’artiste.

En contrebas de cette demeure bourgeoise dont le jardin descend vers la vallée de la Seine, on trouve un bâtiment atypique : le pavillon de l’Alma. Rodin y avait exposé ses œuvres à l’occasion de l’exposition universelle de 1900, et l’avait ensuite reconstruit à Meudon. D’abord atelier-musée jouxtant la maison, il a ensuite été déplacé un peu plus bas, derrière la façade d’un ancien château de la région dont le reste avait brûlé.

C’est à cet endroit, où Rodin sculptait, que sont aujourd’hui disposées les œuvres montrées au public. On y voit de nombreux originaux en plâtre, à partir desquels ont été fondus les bronzes les plus célèbres de Rodin : ceux du Baiser, du Monument à Victor Hugo, de Balzac, des Bourgeois de Calais ou encore de la Porte de l’Enfer sont ainsi conservés à Meudon. C’est donc à Meudon que le visiteur se rapproche le plus de l’état original de l’œuvre de Rodin. Le domaine de la villa des Brillants était un lieu de création important, animé par une cinquantaine de praticiens dont les différents ateliers étaient installés sur des parcelles achetées par Rodin.

Rayonnement du musée

Fréquentation

Le musée Rodin accueille aujourd’hui autour de 700 000 visiteurs par an. Les touristes étrangers représentent la majorité du public. Il s’agit de l’un des musées les plus fréquentés de France après le Louvre, Versailles ou le musée d'Orsay.

Rayonnement international

La renommée mondiale de l’œuvre de Rodin pousse le musée à maintenir une politique internationale active.

Participation à l'étranger

Collaboration avec d’autres établissements dédiés à Auguste Rodin

  • Le musée Rodin de Séoul, Corée (depuis 1999) : une trentaine de bronze, dont une Porte de l’enfer.
  • Le musée Rodin de Bahia, Brésil (ouverture prochaine), dont les collections seront constituées par des dépôts d’œuvres accordés par les musées de France
  • Le musée Rodin de Philadelphie, qui doit tout au collectionneur Jules Matsbaum (1872-1926) qui meurt trois ans avant l’ouverture de l’établissement en 1929.

Sculptures célèbres

Liens externes

  1. site officiel
  2. Musée Rodin sur Insecula.com
  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
  • Portail des Hauts-de-Seine Portail des Hauts-de-Seine
  • Portail de Paris Portail de Paris
Ce document provient de « Mus%C3%A9e Rodin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Musee Rodin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Musée Rodin — Le musée Rodin à Paris, côté jardin Informations géographiques Pays …   Wikipédia en Français

  • Musée Rodin — For the museum in Philadelphia, USA, see Rodin Museum. Coordinates: 48°51′19″N 2°18′57″E / 48.855278°N 2.315833°E / 48.855278; 2.3 …   Wikipedia

  • Musée Rodin — Das Musée Rodin in Paris Das Musée Rodin ist ein im Jahr 1919 eröffnetes, nahezu ausschließlich dem Werk des französischen Bildhauers Auguste Rodin gewidmetes Museum in der rue de Varenne im 7. Arrondissement von Paris. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Musée Rodin de Meudon — Musée Rodin Musée Rodin Le musée Rodin côté jardin Informations géographiques Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Musée d'Orsay — Musée d’Orsay Hall du musée d’Orsay Informations géographiques Pays  Fr …   Wikipédia en Français

  • RODIN (A.) — On s’accorde à voir en Rodin le sculpteur le plus remarquable de la fin du XIXe siècle. C’est vers 1875 que le public a découvert son œuvre; cette date marque en effet le terme des débuts longs et obscurs d’un artiste dont la biographie,… …   Encyclopédie Universelle

  • Musée de Cambrai — Informations géographiques Pays …   Wikipédia en Français

  • Rodin —   [rɔ dɛ̃], Auguste, französischer Bildhauer, * Paris 12. 11. 1840, ✝ Meudon 17. 11. 1917; arbeitete ab 1894 v. a. in Meudon, wurde u. a. beeinflusst von A. L. Barye und J. B. Carpeaux. Die stärksten künstlerischen Eindrücke erhielt er von… …   Universal-Lexikon

  • Musée National des Beaux-Arts d'Alger — Le musée national des beaux arts d Alger est, avec ses 8 000 œuvres, le plus grand musée d art du Maghreb, d Afrique et du Moyen Orient. Le musée vu du Jardin d Essai Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Musée National des beaux-arts d'Alger — Le musée national des beaux arts d Alger est, avec ses 8 000 œuvres, le plus grand musée d art du Maghreb, d Afrique et du Moyen Orient. Le musée vu du Jardin d Essai Sommaire …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.