Muhammad Shaybani

Muhammad Shaybani

Muhammad Shaybânî

Portrait de Muhammad Shaybani

Muhammad Shaybânî ou Mohammed Sheibani (v. 1451-1510), petit-fils et successeur d'Abû-l-Khayr après un interrègne de 32 ans, fut le deuxième souverain de la dynastie turco-mongole des Chaybanides d'Ouzbékistan, et régna de 1500 à 1510.

Ses origines quelque peu légendaires en font à la fois un Genghiskhanide et un descendant d'un homonyme, fondateur de sa dynastie, qui aurait converti sa tribu à l'islam dès le XIIIe siècle. Il est né dans la région de Sighnak, sur le Syr Daria inférieur. Il doit d'abord restaurer la puissance de son grand-père dans sa région natale.

Vers 1495-1496, Shaybânî Khan guerroie en Transoxiane, où se sont installées diverses tribus issues de la Horde d'Or, puis contre l'extension de l'Empire moghol (Bâbur prend Samarcande en 1497). Profitant de la révolte des tribus du Ferghana, il prend Samarcande en 1500 (il la perd un temps au profit de Bâbur, mais la reprend dès 1501), puis Khiva en 1505, Boukhara (où il transfère sa capitale) et peut-être brièvement Hérat où il renverse en 1507 Badi az-Zaman, fils de Husayn Bayqara, le dernier des timourides.

Il constitue ainsi en quelques années un vaste empire ouzbek qui s'étend sur les villes de Hérat, Merv, et Mashhad dans l'est du Khorassan, ; sur Boukhara, Samarcande et Tachkent en Transoxiane ; sur Khiva et Ourguentch au Khwarezm. En 1510, son armée est battue à Merv par le shah séfévide Ismail Ier et il est tué au combat. Son crâne, incrusté de pierres précieuses, servit, dit-on, de coupe à boire à son vainqueur. Son oncle Köchkunju lui succéda. Les Chaybanides se maintiendront encore pendant presque un siècle dans la région face aux séfévides.

Muhammad Shaybânî est décrit comme un mécène, protecteur des arts et poète capable de composer en turc et en persan. C'est sous son règne que commence à se développer l'historiographie en langue tchaghataï probablement sous l'influence de la culture persane. Muhammad et ses successeurs font construire des madrasas, développent les wafqs (fondations pieuses) et s'entourent d'intellectuels religieux, oulémas et soufis. Muhammad est un musulman sunnite de l'école juridique hanéfite et à la différence de ses prédécesseurs khans de la Horde d'Or il crée un État fondé sur les règles du sunnisme hanéfite, contrastant avec le chiisme duodécimain des Séfévides[1].

Notes et références

  1. Histoire du Monde, collectif sous la direction de George Jehel, édition du temps p.273
Précédé par Muhammad Shaybânî Suivi par
Abû-l-Khayr
Icone-Islam.svg Chaybanides Transparent.gif
Köchkunju


  • Portail de l'Ouzbékistan Portail de l'Ouzbékistan
Ce document provient de « Muhammad Shayb%C3%A2n%C3%AE ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Muhammad Shaybani de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Muhammad Shaybani — Predecessor Abu l Khayr Khan Full name Abu I Fath Muhammad House Shaybanids Born 1451 Central Asia …   Wikipedia

  • Muhammad Shaybânî — Portrait de Muhammad Shaybani Muhammad Shaybânî ou Mohammed Sheibani (v. 1451 1510), petit fils et successeur d Abû l Khayr après un interrègne de 32 ans, fut le deuxième souverain de la dynastie turco mongole des Chaybanides d Ouzbékistan, et… …   Wikipédia en Français

  • Muhammad Shaybani — Retrato de Muhammad Saybani hacia 1507, según Kamāl ud Dīn Behzād. Abu l Fath Muhammad Shaybani Jan, conocido también como Muhammad Shaybani o Mohammed Sheibani (ca. 1451? – 1510), nieto y sucessor de Abu l Jayr tras un interregno de 32 años, fue …   Wikipedia Español

  • Muhammad Shaybânî (Chaybanides) — Portrait de Muhammad Shaybani Muhammad Shaybânî ou Mohammed Sheibani (v. 1451 1510), petit fils et successeur d Abû l Khayr après un interrègne de 32 ans, fut le deuxième souverain de la dynastie turco mongole des Chaybanides d Ouzbékistan, et… …   Wikipédia en Français

  • Muhammad Chaybani — Muhammad Shaybânî Portrait de Muhammad Shaybani Muhammad Shaybânî ou Mohammed Sheibani (v. 1451 1510), petit fils et successeur d Abû l Khayr après un interrègne de 32 ans, fut le deuxième souverain de la dynastie turco mongole des Chaybanides d… …   Wikipédia en Français

  • Muhammad al-Shaybani — Imam Muhammad redirects here,for other user see Imam Muhammad (disambiguation). Muḥammad ibn al Ḥasan al Shaybānī (749/50 – 805) (Arabic محمد بن الحسن الشيباني) was a disciple of Abu Hanifa (latter being the eponym of the Hanafi school of Islamic …   Wikipedia

  • Muhammad ibn Idris ash-Shafi`i — Infobox Muslim scholars | notability = Muslim jurist| era = Islamic golden age| color = #cef2e0 | | image caption = | | name = Muhammad ibn Idris ash Shafi i| title=Imam al Shafi i| birth = 767| death = 820 [Ira Lapidus, A History of Islamic… …   Wikipedia

  • Muhammad asch-Schaibani — Asch Schaibānī arabisch ‏ محمد بن الحسن بن فرقد الشيباني‎ Muhammad ibn al Hasan ibn Farqad asch Schaibānī, DMG Muḥammad b. al Ḥasan b. Farqad aš Šaibānī (* 749 oder 750 in Wasit, Irak; † 805 in Raiy bei Bagdad) war ein Schüler des Rechtsgelehrten …   Deutsch Wikipedia

  • Muhammad ash-Shaibani — Asch Schaibānī arabisch ‏ محمد بن الحسن بن فرقد الشيباني‎ Muhammad ibn al Hasan ibn Farqad asch Schaibānī, DMG Muḥammad b. al Ḥasan b. Farqad aš Šaibānī (* 749 oder 750 in Wasit, Irak; † 805 in Raiy bei Bagdad) war ein Schüler des Rechtsgelehrten …   Deutsch Wikipedia

  • Mohamed Shaybani — Muhammad Shaybânî Portrait de Muhammad Shaybani Muhammad Shaybânî ou Mohammed Sheibani (v. 1451 1510), petit fils et successeur d Abû l Khayr après un interrègne de 32 ans, fut le deuxième souverain de la dynastie turco mongole des Chaybanides d… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»