Khiva


Khiva

41°22′42″N 60°21′50″E / 41.37833, 60.36389

Khiva. Minaret Kalta Minor (1852)

Khiva (Xiva en ouzbek) est une ville d'Ouzbékistan, située au nord-ouest de ce pays. Son ancien nom, Khwarezm (ou Khorezm), est celui de la région historique dont elle fut la capitale.

Sommaire

Géographie

Khiva est situé à 40 km de la rivière Amou-Daria, dans le canal Palvan-Yap. Au nord-ouest, il confine à la région de Kouchkoupir, au nord à la région d’Ourguentch, au nord-est à la région de Yanguiarik, au sud-est au Turkménistan. La partie sud de la ville est limitrophe du désert du Karakoum. Les canaux Ak-Yap et Sertchali traversent la ville. La population de Khiva, dont le territoire est de 883 hectares, dépasse 49 200 habitants. Le climat est continental, marqué par la chaleur d'un long été, la rigueur de l’hiver court et la rareté des précipitations. La température moyenne est 4,5 °C au mois de janvier et 27,4 °C en juin, mais elle peut atteindre 44 °C. La quantité de précipitations annuelles compose 90-100 mm.

Khiva Узбекистан panorama.JPG
Khiva Узбекистан panorama2.JPG

Histoire

Medersa et minaret de l'imam Khodja
Khiva. Kalta Minor et Ota Darvoza

Selon la légende, Khiva fut fondée à l'endroit où Sem (le fils de Noé) creusa le puits Keivah. Khiva fut jusqu'au début du siècle la capitale du Khorezm (qui fut un royaume vassal de la Perse). La région particulièrement aride a développé un système d'irrigation complexe à partir du IIe millénaire av. J.-C. et fut visitée par différents conquérants : Perses, Grecs, Arabes, Mongols, Ouzbeks.

C'est la ville natale du mathématicien Abou Abdallah Muḥammad Ben Mūsa ʾal-Khuwārizmī (vers 780-vers 850), aussi appelé al-Khwarizmi, al-Khorezmi, etc.

C'est dans le voisinage que naquit le grand savant encyclopédiste Al-Biruni (973-1048).

Le khanat de Khiva (1512-1920) fut l'un des trois khanats ouzbeks issus de la dislocation du khanat de Djaghataï, avec ceux de Boukhara (qui englobait Samarcande) et de Kokand.

Itchan Kala, qui couvre 26 hectares, est la ville intérieure de Khiva, retranchée derrière des murailles de brique hautes d'une dizaine de mètres, faisant partie de l'ancienne oasis, qui était l'ultime étape des caravaniers avant la traversée du désert en direction de l'Iran. Bien qu'ayant conservé peu de monuments très anciens, elle constitue un exemple cohérent et bien préservé d'architecture musulmane de l'Asie centrale avec des constructions remarquables comme la mosquée Djouma, les mausolées et les medersa et les deux magnifiques palais édifiés au début du XIXe siècle par le khan Alla-Kouli.

Depuis 1990, le quartier d'Itchan Kala de Khiva fait partie du Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Économie

La plupart des organisations et des administrations publiques, y compris le khokimiat (mairie), les tchaïkhana (maisons de thé), les hôtels, les banques ou encore les bureaux de poste, se trouvent dans les rues Najmiddin Koubro, Amir Temour ou Ferouz. Les établissements médicaux comme l’hôpital central, la maternité, la polyclinique pédiatrique, le collège de médecine sont situés à l’ouest de la ville.

La fabrique de tapis, l’usine des produits de céramique, la fabrique de confection, la fabrique des articles de souvenir y fonctionnent. 12 écoles secondaires, 5 centres d’art d’enfants, théâtre de marionnettes, stades, parcs sont ouverts pour accueillir les enfants.

Neuf villages de territoire de 45 773 hectares appartiennent à la région de Khiva dont la population atteint 116 249 habitants. La surface agricole cultivée occupe 14 321 hectares de ce territoire. Dans le domaine agricole du Khorezm la culture du coton et du blé est surtout développée. Le canal Palvan, qui provient de l'Amou-Daria, a une grande importance à l’irrigation des terres de cette région.

Khiva est aussi la ville des artisans. L’association des artisans du Khorezm maintient et développe l’art de sculpture sur bois et de céramique. La particularité de l’art de sculpture sur bois de Khiva est la garniture des portes, colonnes, meubles. Les maîtres sculpteurs utilisent le bois d’orme et d’autres arbres locaux. Pour la conservation de la surface, on emploie l’huile de coton et de lin. La peinture d’art de Khiva est aussi développée. Les maîtres de ce type d’art prennent part aux travaux de restauration des monuments historiques et à la décoration des immeubles modernes.

Ses monuments permettent évidemment une activité touristique importante, faisant de Khiva l'une des destinations les plus visitées du pays.

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Khiva de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Khiva — [kē′və] former khanate in central Asia …   English World dictionary

  • Khiva — Infobox Settlement official name = Khiva native name = imagesize = 300px image caption = Walls of Itchan Kala image map caption = pushpin pushpin label position =bottom pushpin mapsize = 300 pushpin map caption =Location in Uzbekistan subdivision …   Wikipedia

  • Khiva — /kee veuh/; Russ. /khyi vah /, n. a former Asian khanate along the Amu Darya River, S of the Aral Sea: now divided between Uzbekistan and Turkmenistan. * * * ▪ Uzbekistan also spelled  Chiwa,  Chiva,  or  Jiva,    city, south central Uzbekistan.… …   Universalium

  • Khiva — Chiwa usb.: Xiva (Хива) Kalta Minor in der Altstadt von Xiva …   Deutsch Wikipedia

  • Khiva — geographical name 1. (or Khorezm) oasis Uzbekistan on the lower Amu Dar ya 2. (or Khwarazm) former khanate central Asia including Khiva oasis 3. town in the oasis, capital of the khanate population 41,300 …   New Collegiate Dictionary

  • Khiva — /kee veuh/; Russ. /khyi vah /, n. a former Asian khanate along the Amu Darya River, S of the Aral Sea: now divided between Uzbekistan and Turkmenistan. * * * khiva var. kiva …   Useful english dictionary

  • KHIVA —    1) (500), a Turkestan province or khanate in Central Asia, S. of the Sea of Aral; is under Russian protection since 1873; a sandy desert with many oases, and in some parts well irrigated from the Oxus; it produces wheat, rice, cotton, and… …   The Nuttall Encyclopaedia

  • Khiva — Khi•va [[t]ˈki və[/t]] n. geg why a former Asian khanate on the Amu Darya River, S of the Aral Sea: now divided between Uzbekistan and Turkmenistan …   From formal English to slang

  • Khiva — /ˈkivə/ (say keevuh) noun a former Asian khanate along the Amu Darya River, south of the Aral Sea; now divided between Uzbekistan and Turkmenistan …   Australian English dictionary

  • Khiva Khanate —    Also known historically as Khorezm or Khwarezm, an Islamic state in Central Eurasia, the Khiva Khanate was centered at the city of Khiva, in modern day Uzbekistan. The khanate established its capital at Khiva as early as 1619 and was under… …   Encyclopedia of the Age of Imperialism, 1800–1914


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.