Mouvement De Libération Du Congo


Mouvement De Libération Du Congo

Mouvement de Libération du Congo

Mouvement de Libération du Congo
Logo MLC.gif 
Président Jean-Pierre Bemba
Fondation 30 septembre 1998 (insurrection armée)
5 avril 2003
(parti politique)
Disparition {{{disparition}}}
Siège 6, avenue du Port
Kinshasa/Gombe
Fondateur Jean-Pierre Bemba
Secrétaire général François Muamba Tshishimbi
Secrétaire national exécutif Thomas Luhaka Losendjola
au Sénat
à l'Assemblée

class="hiddenStructureDeputesSenateurs" colspan="2" bgcolor="#0030C0"|

Représentation du parti
Députés
Sénateurs
Idéologie Nationalisme[1]
Libéralisme[2]
Affiliation internationale
Couleurs bleu, jaune
Site Web Site officiel
Voir aussi

Constitution
Élections

Partis politiques
Politique nationale


Le Mouvement de Libération du Congo (en abrégé MLC) a été créé en 1998 par Jean-Pierre Bemba Gombo. Son bras armé est L'ALC (Armée de Libération du Congo). Jean-pierre Bemba Gombo est Président et Commandant en chef du MLC (2008).


Sommaire

Le MLC dans la Deuxième guerre du Congo

Au cours de la Deuxième guerre du Congo, le MLC opérait dans le nord de la RDC. Il contrôlait le territoire de la région de l'Equateur à partir de la ville de Gbadolite, « fief » de Bemba. L'Ouganda a soutenu le MLC dès sa fondation; leurs revendications communes les opposaient au Rassemblement congolais pour la Démocratie d' Azarias Ruberwa soutenu par le Rwanda. (La deuxième guerre du Congo oppose un bien plus grand nombre d'acteurs)


Le MLC en République Centrafricaine

Entre 25 octobre 2002 au 15 mars 2003, les troupes du MLC dirigées par Bemba apportent leur soutient au président centrafricain Ange-Félix Patassé contre les « rebelles » de François Bozizé. Mis en place par le coup d'Etat du 15 mars 2003, le gouvernement de François Bozizé accuse le MLC d'exactions généralisées au cours de ces interventions.


Le MLC dans le gouvernement de transition de la RDC

Avec la mise en place du Gouvernement de transition de la République démocratique du Congo, le 30 juin 2003, Bemba Gombo devient vice-présigent de la RDC (Joseph Kabila en devient le président) et le MLC devient donc un parti politique officiel, présent dans le gouvernement. En tant que participant au dialogue intercongolais, Brig-Gen Malik Kijege, membre du MLC, fut nommé responsable de la logistique militaire, alors que Maj-Gen Dieudonné Amuli Bahigwa fut nommé responsable de la Marine. Deux des dix districts militaires de la RDC furent octroyés au MLC.


Les démélés judiciaires de Bemba Gombo et l'avenir du MLC

L'élection en 2006 de Joseph Kabila à la présidence de la RDC ravive les tensions entre le MLC et le RDC. Le problème de l'intégration des soldats de Bemba dans l'armée régulière remet en cause la stabilité du pays. Un mandat d'arrêt pour haute trahison est lancé contre ce dernier qui trouve refuge au Portugal.

Cependant, les exactions commises en territoire centrafricain par le MLC en 2002-2003 sont dénoncées par la République Centrafricaine de Francois Bozizé qui transmet le dossier à la Cour Pénale Internationale (avril 2006). Le 16 mai 2007 un mandat d'arrêt international pour crimes de guerres et crimes contre l'humanité est lancé contre Jean-Pierre Bemba Gombo qui est arrêté à Bruxelles le 24 mai. Le procès de ce dernier est en cours d'instruction (janvier 2009).

François Muamba Tshishimbi, le Secrétaire Général du MLC, ne parvient pas à contrôler la déliquescence du parti en différents courants (2007). L'affaiblissement du MLC au sein de la RDC est définitivement lié aux démélés judiciaires de Bemba Gombo, chef charismatique du MLC.

Références

Voir aussi

Liens externes


Ce document provient de « Mouvement de Lib%C3%A9ration du Congo ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mouvement De Libération Du Congo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mouvement de Liberation du Congo — Mouvement de Libération du Congo Mouvement de Libération du Congo   Président Jean Pierre Bemba …   Wikipédia en Français

  • Mouvement de Libération du Congo —   Président Jean Pierre Bemba …   Wikipédia en Français

  • Mouvement de libération du congo —   Président Jean Pierre Bemba …   Wikipédia en Français

  • Mouvement de libération du Congo — Pour les articles homonymes, voir MLC. Mouvement de libération du Congo   Président Jean Pierre Bemba Fondation 30 septembre 1998 (insurrection armée) …   Wikipédia en Français

  • Mouvement de Libération du Congo — Die Mouvement de Libération du Congo (manchmal auch Mouvement de Libération Congolais oder Mouvement pour la Liberation du Congo, dt. Bewegung für die Befreiung des Kongo, abgekürzt MLC) ist eine populistische politische Partei in der… …   Deutsch Wikipedia

  • Mouvement pour la Libération du Congo — Die Mouvement de Libération du Congo (manchmal auch Mouvement de Libération Congolais oder Mouvement pour la Liberation du Congo, dt. Bewegung für die Befreiung des Kongo, abgekürzt MLC) ist eine politische Partei in der Demokratischen Republik… …   Deutsch Wikipedia

  • Mouvement de Libération Congolais — Die Mouvement de Libération du Congo (manchmal auch Mouvement de Libération Congolais oder Mouvement pour la Liberation du Congo, dt. Bewegung für die Befreiung des Kongo, abgekürzt MLC) ist eine politische Partei in der Demokratischen Republik… …   Deutsch Wikipedia

  • Mouvement de libération du 17 mai — Le mouvement de libération du 17 mai (ML17 ou M17) est un parti politique kino congolais. Son président national est Célestin Lwangi[1]. Notes et références ↑ …   Wikipédia en Français

  • Movement for the Liberation of Congo — Infobox DRC Political Party party name = Mouvement pour la Liberation du Congo party party wikicolourid = MLC leader = Jean Pierre Bemba foundation = April 5, 2003 (the armed rebel group of the same, and from whch this party was formed was… …   Wikipedia

  • Alliance Des Forces Démocratiques Pour La Libération Du Congo — Alliance de forces démocratiques pour la libération du Congo L Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL) ou parfois Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo Zaïre, fut une coalition de dissidents à… …   Wikipédia en Français