Micro-mammifère


Micro-mammifère

Micromammifère

Le rat des moissons est le plus petit rongeur d'Europe. Il ne pèse que 6 g.

Les micromammifères sont de petits mammifères (carnivores, rongeurs, insectivores, etc.) regroupés dans cette catégorie particulière en raison de leur petite taille.

Sommaire

Biologie

Dans la nature, le comportement des micromammifères reste assez mal connu sauf pour quelques espèces plus faciles à observer ou plus proches de l'homme (hérisson, taupe, écureuil, loir, lérot, rat d'eau, rat noir, rat surmulot, rat musqué, ragondin, lièvre, lapin de garenne). Les micromammifères sont souvent nocturnes et fouisseurs ; certains sont arboricoles (écureuil) ; d'autres peuvent voler (chauve-souris) ou planer (certains écureuils). Tous ont des fonctions écologiques complexes.

Ils sont principalement étudiés par piégeage (technique de capture-recapture, avec marquage), par observation sur le terrain ou en laboratoire ou par identification des ossements trouvés dans les pelotes de réjection de rapaces. Une étude de plus de 20 000 pelotes de Tyto alba a par exemple permis dans le Limousin d'identifier et d'étudier la distribution de vingt-deux petits mammifères [1].
Les chauve-souris sont étudiées à l'aide de détecteurs d'ultrasons et la capture au filet ou l'observation de leurs gîtes.

Dynamiques des population

La dynamique de population de ces espèces souvent discrètes a longtemps été mal connue dans la nature. Des techniques d'évaluation par la méthode capture-recapture associée à la collecte de poils servant à identifier leurs porteurs par analyse de leur ADN ont permis de mieux dénombrer les populations, y compris de très petites espèces telles que le rat des moissons. La démographie des micromammifères est souvent caractérisée par des cycles courts, contrôlés par de complexes boucles de rétroactions faisant intervenir leur système hormonal, la disponibilité en nourriture, les taux de prédation, ou encore des épidémies, tous ces facteurs étant eux-mêmes influencés par les aléas climatiques et les incendies, sècheresse, inondations qui peuvent en découler.

Aspects sanitaires

Les micromammifères sont l'un des réservoirs de nombreux pathogènes auquel l'homme est sensible (peste, échinococcose, maladie de lyme, fièvre hémorragique, par exemple).

Bioindicateurs

Chaque espèce est généralement typique d'un milieu et d'une zone géographique ou climatique. Certaines pullulations ou disparitions peuvent être des signes de déséquilibres écologiques.

Des atlas sont dressés aux échelles régionales, nationales et supranationales pour le suivi de ces espèces, dont certaines peuvent être considérées comme de bons indicateurs de qualité ou dégradation de milieux.

Les micromammifères sont également précieux dans le cadre des études archéologiques : les populations fossiles permettent de reconstituer assez précisément les paléoenvironnements et certaines espèces peuvent apporter des indications d'ordre biochronologique. Certaines espèces peuvent également être considérées comme des marqueurs de l'anthropisation progressive du milieu qui caractérise le passage d'une économie de prédation au Paléolithique a une économie de production au Néolithique [2].

Animaux d'étude et de laboratoire

Certains micromammifères sont des animaux de laboratoire bien connus (souris, rat, hamster, cobaye, etc.), pour lesquels des souches particulières sont élevées pour la recherche (souris sans poil, individus allergiques ou développant tel type de cancer, ou doté de tel patrimoine génétique, souris transgéniques).

Liste de micromammifères

En Europe et en France, on rencontre près d'une quarantaine de micromammifères, le plus petit étant la pachyure étrusque.

Quelques micromammifères de France :

Voir aussi

Notes et références

Bibliographie

Articles connexes

Ce document provient de « Micromammif%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Micro-mammifère de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ÉVOLUTION — Le terme évolution a désigné et désigne encore plusieurs concepts; il sera pris ici dans le sens d’évolution biologique, défini précisément plus loin. Dans cette acception, il est d’un emploi relativement récent. Ni Lamarck ni Darwin ne s’en sont …   Encyclopédie Universelle

  • souris — 1. souris [ suri ] n. f. • XIVe; suriz fin XIIe; lat. pop. °sorix, icis (i long), class. sorex, icis 1 ♦ Petit mammifère rongeur (muridés), voisin du rat, dont l espèce la plus répandue, au pelage gris, cause des dégâts dans les maisons. Une… …   Encyclopédie Universelle

  • VITAMINES — Les maladies par carence vitaminique ont affecté les premiers hommes, et certaines d’entre elles prévalent encore dans le monde, notamment dans les pays en voie de développement (cf. Nutrition humaine , in NUTRITION). La découverte des sources… …   Encyclopédie Universelle

  • Environnement naturel en Nouvelle-Zélande — Aube au mont Ruapehu L environnement naturel en Nouvelle Zélande, un grand archipel entre la mer de Tasman et le Pacifique, est l un des plus particuliers au monde du fait du long isolement de cet archipel d avec les terres continentales. La… …   Wikipédia en Français

  • GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE — La génétique est la science de l’hérédité, c’est à dire de la transmission de caractères «physiques» de l’ascendance à la descendance. Cette science, dont les lois fondamentales ont été trouvées par Mendel dans la seconde moitié du XIXe siècle,… …   Encyclopédie Universelle

  • MÉTABOLISME — Rien ne se crée, rien ne se perd. Le principe de conservation de l’énergie et de la matière ne souffre aucune exception. Aussi les êtres vivants ne sont ils que des transformateurs d’énergie: ils reçoivent du dehors de l’énergie chimique et ils… …   Encyclopédie Universelle

  • Biodiversité de la Nouvelle-Zélande — Environnement naturel en Nouvelle Zélande Aube au mont Ruapehu L environnement naturel en Nouvelle Zélande, un grand archipel entre la mer de Tasman et le Pacifique, est l une des plus particulières du monde du fait de son long isolement des… …   Wikipédia en Français

  • Soricidé — Soricidae Soricidés (musaraignes) …   Wikipédia en Français

  • Soricidés — Soricidae Soricidés (musaraignes) …   Wikipédia en Français

  • RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves animales — Alors que les besoins nutritionnels, et surtout les besoins énergétiques, des animaux sont permanents, leur alimentation est au contraire discontinue. La mise en réserve temporaire est donc une nécessité vitale. Les composés mis en réserve… …   Encyclopédie Universelle