Mer De Chine Méridionale


Mer De Chine Méridionale

Mer de Chine méridionale

Mer de Chine méridionale
La Mer de Chine méridionale, les pays limitrophes et les mers et océans adjacents
Superficie 3 500 000 km2
Type Mer bordière
Localisation Océan Pacifique
Pays côtier(s) Flag of Brunei.svg Brunei
Cambodge Cambodge
République populaire de Chine Chine
Indonésie Indonésie
Malaisie Malaisie
Philippines Philippines
Singapour Singapour
Taïwan Taïwan
Flag of Thailand.svg Thaïlande
Viêt Nam Viêt Nam

La mer de Chine méridionale (en chinois : Nán Hai 南海 / 南洋, soit littéralement « mer du Sud ») est une mer bordière faisant partie de l'océan Pacifique couvrant une superficie d'environ 3 500 000 km² entre Singapour et le détroit de Taïwan. Il existe des centaines de minuscules îles, regroupées en archipels.

La mer de Chine du Sud et ses îlots sont l'objet de revendications de souveraineté concurrentes par les nations limitrophes. Cette concurrence se traduit par la diversité des noms utlilisés pour les îlots et pour la mer elle-même.

Sommaire

Géographie

L'Organisation hydrographique internationale définit la mer de Chine méridionale comme s'étendant selon une direction sud-ouest - nord-est. Sa limite sud est à 3° de latitude sud, entre le sud de Sumatra et Kalimantan (le détroit de Karimata). Sa limite nord est le détroit de Taïwan, de la pointe nord de l'île de Taïwan au littoral de la province chinoise du Fujian. Le golfe de Thaïlande borde la mer de Chine du Sud à l'ouest.

La mer s'étend au dessus d'un plateau continental. À l'époque des dernières glaciations, le niveau des mers dans le monde était plus bas de plusieurs centaines de mètres, et l'île de Bornéo était rattachée au continent asiatique.

Les États et territoires qui bordent la mer de Chine du Sud sont (en partant du nord, dans le sens des aiguilles d'une montre) : la République populaire de Chine, Macao, Hong Kong, Taïwan, les Philippines, la Malaisie, Brunei, l'Indonésie, Singapour, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam.

Les principaux fleuves qui se jettent dans cette mer sont : la rivière des Perles, la Min et la Jiulong en Chine, le fleuve Rouge au Vietnam, le Mékong, la Rajang dans l'État malaisien de Pahang et la Pasig aux Philippines.

Les îles

Il y a plus de 200 îles et récifs identifiés dans cette mer, dont 104 appartiennent aux îles Spratley, archipel dont la ZEE couvre 729 000 km². La plus grande de ces îles est l'île Taiping ou Itu Aba, faisant 1,5 km de long et possédant une hauteur moyenne de 3,8 m.

Histoire

Des fouilles entreprises au début des années 2000 sur le site d'Oc-Eo dans le sud du Vietnam permettent de mieux connaître une culture qui, au moins au IIIe siècle après J.-C., s'étendait sur le Viêtnam, le Cambodge et la Thaïlande actuels. Cette culture entretenait des relations avec la Chine. L'influence indienne sur cette culture est manifeste, avec des statues de Bouddha et de Vishnu. Des bateaux étrangers venaient à Oc-Eo échanger des marchandises.

Denys Lombard, spécialiste de l'Asie de l'Est et de l'Asie du Sud-Est, voyait dans la mer de Chine méridionale une "Méditerranée d'Extrême-Orient", lieu d'échanges commerciaux et culturels entre ses différentes rives, chinoise, indochinoise et insulindienne.

Géopolitique

Deux de ces archipels, les îles Paracel et les îles Spratley font l'objet d'un conflit territorial en mer de Chine méridionale entre les riverains : Chine, Taïwan, Philippines, Malaisie, Brunei, l'Indonésie, et Viêt Nam, à la fois pour des raisons nationalistes, économiques (des gisements faibles de pétrole et de gaz s'y trouveraient) et stratégiques (elles se trouvent sur une route maritime fréquentée).

Bibliographie

  • Aubin, J., Denys Lombard, Marchands et hommes d'affaires asiatiques dans l'océan Indien et la mer de Chine, XIIIe-XXe siècles, EHESS, 1988

Liens externes

Commons-logo.svg

Notes et références


  • Portail de l’eau Portail de l’eau
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Mer de Chine m%C3%A9ridionale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mer De Chine Méridionale de Wikipédia en français (auteurs)