Melanome


Melanome

Mélanome

Mélanome
Exemple de Mélanome, et échelle centimétrique
Exemple de Mélanome, et échelle centimétrique
vue 3D reconstituée d'un mélanome (imagerie photoacoustique

Le mélanome est un cancer de la peau ou des muqueuses, développé aux dépens des mélanocytes.

Son siège initial est la peau dans l'immense majorité des cas. Il existe toutefois des mélanomes de l'œil (mélanome choroïdien), des muqueuses (bouche, canal anal, vagin), et plus rarement encore des organes internes.

Sommaire

Terrain

Le mélanome peut se former sur un grain de beauté pré-existant de type naevus ou de novo sur une peau auparavant indemne (cela dans près des trois quarts des cas). La présence d'une kératose solaire favorise la survenue de ce cancer[1].

Il se manifeste d'abord comme une simple tache pigmentée.

La brûlure solaire, en particulier dans l'enfance,[2] et les antécédents familiaux[3] sont les principaux facteurs de risque. L'exposition solaire régulière et modérée d'une peau susceptible de bronzer a un certain effet protecteur,[4]. Bien qu'il puisse apparaître partout, le mélanome a tendance à se former plus souvent sur les parties du corps qui sont couvertes dans la vie quotidienne mais exposées occasionnellement lors des bains de soleil, comme le torse et les jambes. De même, l'utilisation d'ultraviolets artificiels dans un but de bronzage augmente significativement le risque de mélanome[5] avec une nette corrélation avec les doses prises.

Il semble également exister une majoration modérée du risque de survenue d'un mélanome en cas d'antécédent d'endométriose ou de fibrome de l'utérus chez la femme[6].

La couleur de la peau joue également un rôle important : le risque est plus que doublé chez les roux et très sensiblement augmenté chez les personnes avec peau pâle[7]. Il est plus de dix fois moins importants chez les personnes de couleur de peau non blanche[1].

5 à 10% des patients ayant un mélanome ont un antécédent familial de cette maladie[1]. Une mutation sur le gène CDKN2A située sur le chromosome 9 est associée avec ce cancer.

Son incidence augmente de plus de 2% par an[1], mais elle tend à se stabliliser dans certains pays, probablement du fait des changements d'habituded'exposition au soleil[8]. Cependant, sa mortalité diminue régulièrement[9], probablement du fait que la plupart des mélanomes détectés sont de petites tailles, et donc, de meilleur pronostic[10].

Physiopathologie

Après une phase d'extension horizontale, parallèle à la surface cutanée, le mélanome plonge vers les couches profondes de la peau : (derme profond, hypoderme) et à partir de là, peut métastaser vers les ganglions lymphatiques, ou les organes internes (poumons, os, foie, cerveau).

Les capacités de métastase exceptionnelles du mélanome sont dues à la réactivation lors de la cancérisation d'un gène nommé slug[11]. Il s'agit du gène qui permet la migration dans l'embryon des cellules issues de la crête neurale, dont font partie les mélanocytes.

Évolution

Le pronostic est déterminé par l'épaisseur de la tumeur initiale (indice de Breslow) qui est exprimé en millimètres mesurés depuis le point le plus superficiel au point le plus profond de la tumeur, complété par l'indice de Clark qui va de 1 à 5 suivant la couche de la peau la plus profonde atteint par la tumeur, et par le résultat du bilan d'extension (recherche de métastases). Au stade initial d'extension superficielle, le pronostic approche les 100% de survie à 10 ans.

Traitement

Seule l'exérèse totale de la lésion initiale permet de guérir le mélanome. Les marges de sécurité, c'est-à-dire la surface de peau saine qui doit être enlevée avec le mélanome dépend de son épaisseur. Jusqu'aux années 1980, la marge courante d'excision était d'environ 4 à 5 cm autour de la lésion, ce qui causait d'importantes cicatrices, voire une défiguration. La marge de sécurité actuellement préconisée est de quelques millimètres[12].

Le bilan d'extension local repose essentiellement sur l'épaisseur (indice de Breslow) ainsi que sur la présence de micro-ulcérations[13]. La biopsie du ganglion sentinelle (celui drainant le lieu du mélanome) est également une procédure courante dans l'évaluation de son extension.

Divers protocoles de chimiothérapie ou d'immunothérapie peuvent être proposés pour les stades avancés, dont un traitement par interféron, ce dernier donnant des résultats mitigés[14].

Prévention

Elle repose sur la protection solaire (en particulier des enfants) et sur la consultation d'un dermatologue en cas de modification d'un grain de beauté ou d'apparition d'une lésion cutanée noire.

Il est recommandé d'autant plus se méfier des lésions qui sont (règle "ABCDE") :

  • A : Asymétrique,
  • B : Bords irréguliers,
  • C : Coloration non homogène (la tache est de plusieurs couleurs),
  • D : Diamètre important (> 6 mm)
  • E : Évolutif, dont l'aspect se modifie avec le temps.

Ces règles sont d'autant plus importantes que l'on a des antécédents familiaux de mélanome.

Expérimentalement, la vitamine C associée au cuivre aurait un effet toxique sur les cellules de mélanomes qui accumulent les ions cuivre[15][16][17].

Notes et références

  1. a , b , c  et d Bataille V, de Vries E, Melanoma—Part 1: epidemiology, risk factors, and prevention, BMJ, 2008;337:a2249
  2. Khlat M, Vail A, Parkin M, Green A Mortality from melanoma in migrants to Australia: variation by age at arrival and duration of stay in Am J Epidemiol, vol. 135-10, pp. 1103-13, 1992, PMID 1632422
  3. gènes CDKN2A et CDK4 : Miller A, Mihm M Melanoma in N Engl J Med, vol. 355-1, pp. 51-65, 2006, PMID 16822996
  4. Oliveria S, Saraiya M, Geller A, Heneghan M, Jorgensen C, « Sun exposure and risk of melanoma », in Arch Dis Child, vol. 91-2, p. 131-8, 2006, PMID 16326797 ; Lee J, Strickland D « Malignant melanoma: social status and outdoor work » in Br J Cancer, vol. 41-5, pp. 757-63, 1980, PMID 7426301
  5. Westerdahl J, Olsson H, Måsbäck A, Ingvar C, Jonsson N, Brandt L et als. Use of sunbeds or sunlamps and malignant melanoma in southern Sweden, Am J Epidemiol, 1994;140:691-9
  6. vaskoff M, Mesrine S, Fournier A et Als. Personal history of endometriosis and risk of cutaneous melanoma in a large prospective cohort of french women, Arch Intern Med. 2007;167:2061-2065
  7. Bliss JM, Ford D, Swerdlow AJ, Armstrong BK, Cristofolini M, Elwood JM et als. Risk of cutaneous melanoma associated with pigmentation characteristics and freckling: systematic overview of 10 case-control studies. International Melanoma Analysis Group (IMAGE), Int J Cancer, 1995;62:367-76
  8. Whiteman DC, Bray CA, Siskind V, Green AC, Hole DJ, Mackie RM, Changes in the incidence of cutaneous melanoma in the west of Scotland and Queensland, Australia: hope for health promotion, Eur J Cancer Prev, 2008;17:243-50
  9. Giles G, Armstrong BK, Burton RC, Staples MR, Thursfield VJ, Has mortality from melanoma stopped rising in Australia? Analysis of trends between 1931 and 1994, BMJ, 1996;312:1121-5
  10. Coory M, Baade P,Aitken J, Smithers M, McLeod GR, Ring I, Trends in situ and invasive melanoma in Queensland, Australia 1982-2002, Cancer Causes Control, 2006;17:21-2
  11. Whitehead Institute for Biomedical Research 24-06-2004 Lire en ligne - Article complémentaire (4-09-2005))
  12. Thirlwell C, Nathan P, Melanoma—Part 2: management, BMJ, 2008;337:a2488
  13. Balch CM, Buzaid AC, Soong SJ, Atkins MB, Cascinelli N, Coit DG et als. Final version of the American Joint Committee on Cancer staging system for cutaneous melanoma, J Clin Oncol, 2001;19:3635-48
  14. Ives NJ, Stowe RL, Lorigan P, Wheatley K, Chemotherapy compared with biochemotherapy for the treatment of metastatic melanoma: A meta-analysis of 18 trials involving 2,621 patients, J Clin Oncol, 2007;25:5426-5434
  15. Pharmacorama - L'acide ascorbique ou vitamine C (paragraphe Autres effets)
  16. Bram, Froussard, Guichard, Vitamin C preferential toxicity for malignant melanoma cells Nature 284, 629 - 631 (17 April 1980);
  17. De Pauw-Gillet MC Control of B16 melanoma cells differentiation and proliferation by CuSO4 and vitamin C Anticancer Res. 1990 Mar-Apr;10(2A):391-5. PMID 2346313

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « M%C3%A9lanome ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Melanome de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mélanome — Classification et ressources externes CIM 10 C43. CIM 9 …   Wikipédia en Français

  • mélanome — [ melanom ] n. m. • 1867; de mélan(o) et ome ♦ Pathol. Tumeur constituée par des cellules généralement pigmentées, capables de produire de la mélanine. Mélanome bénin. ⇒ nævus. Mélanome malin ( n. m. MÉLANOBLASTOME ). ● mélanome nom masculin… …   Encyclopédie Universelle

  • mélanome — (mé la nô m ) s. m. Terme de médecine. Synonyme de tumeur mélanique. ÉTYMOLOGIE    terme grec signifiant noir …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Mélanome juvénile de Spitz — ● Mélanome juvénile de Spitz petite tumeur cutanée isolée, bénigne, apparaissant sur le visage ou sur un membre …   Encyclopédie Universelle

  • Mélanome malin — ● Mélanome malin tumeur maligne provenant des mélanocytes (cellules responsables de la pigmentation de la peau) …   Encyclopédie Universelle

  • anome — mélanome …   Dictionnaire des rimes

  • mélanoblastome — mélanome [ melanom ] n. m. • 1867; de mélan(o) et ome ♦ Pathol. Tumeur constituée par des cellules généralement pigmentées, capables de produire de la mélanine. Mélanome bénin. ⇒ nævus. Mélanome malin ( n. m. MÉLANOBLASTOME ) …   Encyclopédie Universelle

  • CIM-10 Chapitre 02 : Tumeurs — Index CIM 10 Chapitre I : A00 B99 Chapitre II : C00 D48 Chapitre III : D50 D89 Chapitre IV : E00 E90 Chapitre V : F00 F99 Chapitre VI : G00 G99 Chapitre VII : H00 H59 Chapitre VIII : H60 H95 …   Wikipédia en Français

  • CIM-10 Chapitre II: Tumeurs — CIM 10 Chapitre 02 : Tumeurs Index CIM 10 Chapitre I : A00 B99 Chapitre II : C00 D48 Chapitre III : D50 D89 Chapitre IV : E00 E90 Chapitre V : F00 F99 Chapitre VI : G00 G99 Chapitre VII : H00 H59 Chapi …   Wikipédia en Français

  • Malignes Melanom — Klassifikation nach ICD 10 C43 Bösartiges Melanom der Haut …   Deutsch Wikipedia