Muqueuse


Muqueuse

Les muqueuses (du latin mucus) sont des minces couches de tissus d'origine ectodermique ou endodermique constituées de cellules épithéliales, et de tissu conjonctif sous-jacent qui se nomme chorion, qui tapissent les cavités ouvertes vers le milieu extérieur (comme les narines et les oreilles). Epithélium et tissu conjonctif (appelé chorion lorsqu'il fait partie d'une muqueuse) sont séparés par une lame basale

Sommaire

Emplacements et rôle

Les muqueuses sont présentes aussi bien visibles que cachées, ce sont :

La spécificité des muqueuses est d'être en permanence humide ou humidifiée, comme par exemple les muqueuses urinaires avec l'urine. Elles sont plus perméables que la peau à l'eau et à de nombreuses substances.

Les muqueuses digestives, sexuelles et respiratoires ou de la bouche possèdent des glandes sécrétant un mucus (substance liquide à visqueuse), comme les sécrétions nasales qui - dans les poumons - servent à empêcher les particules étrangères inhalées d'atteindre les parties profondes du poumon.

Les muqueuses respiratoires et nasales sont aussi dotées respectivement de cils et de poils. Lorsque les micro-organismes arrivent à pénétrer dans l'organisme, ils se collent à la substance puis sont ingérées, détruites par des globules blancs ou rejetés par les cils et l'expectoration.

Histologie

Les caractéristiques cytologiques physiologiques des cellules des muqueuses sont les suivantes :

  • le RER (réticulum endoplasmique rugueux) est bien développé et est responsable de la synthèse des glycoprotéines et des protéoglycanes du mucus;
  • l'appareil de Golgi est localisé en position supranucléaire et est également bien développé;
  • le cytoplasme est riche en vésicules de sécrétion ou grains de mucigène. Les colorations histologiques telles que le PAS, le mucicarmin et le bleu alcian mettent ces granulations de mucus en évidence.

Médecine

L'examen des muqueuses et des divers mucus est souvent important dans le diagnostic médical.

L'inflammation des muqueuses (buccale, digestive, respiratoire, urovaginale ou oculaire) est une mucite.

Les mucites buccales sont aussi appelées stomatites. Elles peuvent être un effet indésirable des chimiothérapies anticancéreuses et de la radiothérapie. Elles se manifestent par des douleurs, une dysphagie et une dysphonie, et dans les cas sévères surviennent des complications liées à la dénutrition, la déshydratation, des hémorragies ou encore des infections.

En cas de radiothérapie de la tête et du cou, l'irradiation provoque une mucite orale chez plus de 80% des patients, du fait que l'épithélium des muqueuses se renouvelle régulièrement. Elle apparait environ 1 à 2 semaines après le début du traitement et peut empêcher de boire ou de manger lorsqu'elle est sévère. Sa prévention repose sur les soins bucco-dentaires, l'hygiène bucco-dentaire renforcée et sur l'action de sucer des glaçons quelques heures en commençant quelques minutes avant le traitement[1].

Immunité : Les muqueuses ont un système immunitaire propre, assez peu sensibles aux vaccins classiques.
Y sont également sécrétés les IgA (anticorps sécrétoires) qui agglutinent et inactivent les pathogènes, les empêchant par la taille des agglomérats de passer à travers les muqueuses. Des chercheurs japonais ont récemment réussi à immuniser des souris contre des pathogènes dangereux (Clostridium botulinum et Clostridium tetani, induisant le botulisme et le tétanos) par un vaccin déposé dans un hydrogel persistant une dizaine d'heures sur les muqueuses nasales de souris. Ces dernières ont ensuite développé des réactions immunitaires (muqueuses et systémiques) très fortes contre ces deux microbes, sans que le nanogel ait semblé significativement affecter les souris[2].

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

Notes

  1. activité démontrée : Revue Prescrire, n°282, Avril 2007, mucites orales dues aux traitements anticancéreux
  2. [BE Japon numéro 543http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/63776.htm] intitulé Un hydrogel pour renforcer l'immunité muqueuse (25/06/2010) - Ambassade de France au Japon / ADIT

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Muqueuse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MUQUEUSE — Au niveau des orifices naturels, la peau présente un aspect particulier: elle est très fine, lisse et relativement humide. On appelle muqueuses les zones cutanées ainsi caractérisées et leur prolongement (cavité buccale, ampoule anale, canal… …   Encyclopédie Universelle

  • Muqueuse Utérine — La muqueuse utérine, appelée également dentelle utérine ou endomètre, est un tissu richement vascularisé qui recouvre la paroi interne de l utérus. Au début de chaque cycle menstruel, elle s épaissit pour pouvoir éventuellement accueillir un… …   Wikipédia en Français

  • Muqueuse uterine — Muqueuse utérine La muqueuse utérine, appelée également dentelle utérine ou endomètre, est un tissu richement vascularisé qui recouvre la paroi interne de l utérus. Au début de chaque cycle menstruel, elle s épaissit pour pouvoir éventuellement… …   Wikipédia en Français

  • Muqueuse buccale — ● Muqueuse buccale membrane richement vascularisée et innervée, qui tapisse la paroi interne des lèvres, des joues et la partie inférieure des arcades dentaires …   Encyclopédie Universelle

  • Muqueuse utérine — ● Muqueuse utérine synonyme de endomètre …   Encyclopédie Universelle

  • Muqueuse utérine — La muqueuse utérine, appelée également dentelle utérine ou endomètre, est un tissu conjonctif richement vascularisé qui recouvre la paroi interne de l utérus. Au début de chaque cycle menstruel, elle s épaissit pour pouvoir éventuellement… …   Wikipédia en Français

  • Muqueuse malpighienne — Épithélium malpighien Un épithélium malpighien est un épithélium pavimenteux stratifié. On peut diviser ces en deux types, selon qu ils sont kératinisés ou non. Épithélium malpighien kératinisé Il est notamment rencontré au niveau de l épiderme.… …   Wikipédia en Français

  • sous-muqueux, sous-muqueuse, sous-muqueux, sous-muqueuses — ● sous muqueux, sous muqueuse, sous muqueux, sous muqueuses adjectif Situé sous une muqueuse …   Encyclopédie Universelle

  • gastro-muqueuse — (ga stro mu keû z ) adj. f. Fièvre gastro muqueuse, fièvre dans laquelle l irritation de l estomac est accompagnée d une sécrétion muqueuse. ÉTYMOLOGIE    Gastro...., et muqueux …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Cellule muqueuse à pôle muqueux fermé — Une cellule à pôle muqueux fermé est une cellule muqueuse dont l excrétion se déroule sans déformation de membranes, et donc avec une sécrétion moins importante que la cellule à pôle muqueux ouvert (qui elle excrète avec un déchirement de la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.