Maurice-Ruben Hayoun


Maurice-Ruben Hayoun

Maurice-Ruben Hayoun est un philosophe, exégète et historien, spécialiste de la philosophie juive.

Sommaire

Activités

Spécialiste de philosophie juive médiévale (Maimonide) et de la pensée judéo-allemande moderne (de Moïse Mendelssohn à Gershom Scholem), et de la philosophie arabo-musulmane de l'âge d'or(Averroès, Ibn Badja, Avicenne)[à vérifier), Maurice-Ruben Hayoun est professeur des universités (Strasbourg, Bâle, Heidelberg). Auteur de près de cinquante ouvrages constamment réédités et traduits notamment la philosophie juive, il a publié plus de dix volumes dans la collection Que sais-je ? (Paris, PUF) dont la plupart ont été traduits dans des langues européennes : allemand, espagnol, italien, néerlandais, slovaque, grec)

Ses publications sont régulièrement sollicitées par des tribunes telles que celles du Le Monde, du Figaro, de La Tribune de Genève, du Neue Zürcher Zeitung, de L'Arche.

Spécialiste de l’histoire intellectuelle il a publié plusieurs livres sur les racines culturelles et spirituelles de l’Europe, notamment les Lumières de Cordoue à Berlin.

Il participe régulièrement aux matinales de Radio-Cité et aux émissions de Genève à chaud de Pascal Décaillet sur la chaîne Léman Bleu.

Ses articles ont été récemment réunis en un volume paru en 2005 chez Armand Colin (Ecoute Israël, Ecoute France).

Il fut candidat à la succession de Jean-Marie Lustiger à l'Académie française, obtenant une voix.

Vice-président de la Fraternité d’Abraham, il s’est occupé du problème de la laïcité et du dialogue inter-religieux. Il fut reçu en cette qualité par le pape Jean-Paul II au Vatican en février 2000. Il entretient une correspondance avec le pape Benoît XVI portant sur l’étude des grands penseurs juifs allemands du XIXe siècle.

Prix et distinctions

  • Lauréat de fondations et de prix étrangers (Fondation Alexandre de Humboldt, Berlin),
  • Officier de la Légion d‘Honneur
  • Officier de l’Ordre du Mérite Fédéral allemand
  • Grand Insigne d’Honneur de la République Fédérale d’Autriche
  • Prix Gegner pour son œuvre sur Maimonide décerné en 1995 sur proposition du professeur Roger ARNALDEZ, membre de l’Institut, l’Académie des Sciences Morales et Politiques

Œuvres

  • La philosophie et la théologie de Moïse de Narbonne (1300-1362), Tübingen, Mohr, 1989.
  • Moshé Narboni, Tubingen, Mohr, 1986.
  • L'exégèse philosophique dans le judaïsme médiéval, Tubingen, Mohr, 1993,
  • Eliya Delmédigo (1460-1493). L'examen de la religion. Paris, Cerf, 150 pages
  • Les mémoires de Jacob Emden ou l'anti-Sabbataï Zewi, Traduit de l'hébreu, Cerf, 1992
  • Gershom Scholem. Le nom et les symboles de Dieu dans la mystique juive. Paris, Cerf, 1983, 1989. (textes rassemblés, traduits de l'allemand avec une introduction)
  • Gershom Scholem. La kabbale, les thèmes fondamentaux, Paris, Cerf, 1985. (Traduction de l'allemand avec une introduction)
  • Georg M. Langer, L'érotique de la kabbale, Solin/ Actes Sud, 1990.
  • Gershom Scholem. De la création du monde jusqu'à Varsovie, Paris, Cerf, 1990. (textes édités, traduits de l'allemand avec une introduction)
  • Salomon Maïmon. Histoire de ma vie. Paris, Berg international,1984.
  • Samson-Raphaël Hirsch. Les dix-neuf épîtres sur le judaïsme Paris, Cerf,1987.
  • Franz Rosenzweig. Le livret de l'entendement sain et malsain Paris, Cerf,1988.
  • Theodor Lessing. La haine de soi : le refus d'être juif, Paris, Berg, 1991. Réédition 2oo2
  • Heinrich Grätz (1817-1892). La construction de l'Histoire juive, suivi de Gnosticisme et judaïsme, Cerf, Paris, janvier1992.
  • Léo Baeck (1873-1956). L'Essence du judaïsme. PUF, 1993.
  • Hermann Cohen (1843-1918). L'éthique du judaïsme. Cerf, 1994.
  • Les Lumières de Cordoue aux Lumières de Berlin: une histoire intellectuelle du judaïsme, Pocket, Agora, 2007/8.
  • Salomon Maïmon. Commentateur du Guide des égarés de Moïse Maïmonide, Le Cerf, 1998.
  • Le Zohar, aux origines de la mystique juive, éd. Noêsis, 1999, réédité chez Pocket en 2005.
  • Gershom Scholem : un Juif allemand à Jérusalem. PUF, Paris, 2002.
  • Léo Baeck. Les Evangiles, une source juive, traduit de l’allemand avec une introduction, Bayard, 2001
  • Le judaïsme (coll. 128 pages). (Armand Colin) 2003
  • La philosophie juive. Armand Colin, Collection U, 2004.
  • Geschichte der jüdischen Philosophie. Wissenschaftliche Buchgesellschaft, Darmstadt, 2004,
  • Maïmonide, Paris, éd. Entrelacs, Collection Sagesses éternelles. 2005.
  • Écoute, Israël, Écoute, France – Sachons préserver notre héritage commun, Armand Colin, 2005.
  • Léo Baeck. Ce peuple. L’existence juive. (Berlin, 1956 ; Gütersloh, G.S. 1996), traduction française avec introduction, postface et bibliographie. 2007.
  • Petite histoire de la philosophie juive. Paris, Ellipses, 2008.
  • Renan. la Bible et les juifs. Paris, Arléa, 2008.
  • Maimonide. Paris, Ellipses, 2009.
  • Abraham. Un patriarche dans l'histoire. Paris, Ellipses, 2009.
  • La Kabbale. Préface de Jacques Attali, Paris, Ellipses, 2011

Dans la collection Que sais-je ?, PUF

  • Maïmonide, 1987, 2000.
  • La science du judaïsme, 1997
  • La liturgie juive, 1996.
  • La philosophie médiévale juive, 1991
  • La littérature rabbinique, 1990
  • Le judaïsme moderne, 1985, 1989, 2002 (a été récemment traduit en grec moderne et distribué avec le quotidien d’Athènes, TO VIMA)
  • L’exégèse juive, 2000
  • Moïse Mendelssohn, 1997
  • Maïmonide et la pensée juive, 1994

Œuvres en collaboration

  • Averroès et l'averroïsme, Que sais-Je ?, PUF, Paris, 1991
  • Introduction au talmud et au Midrash, H. L. Strack, G.Stemberger et M-R.Hayoun, Paris, Cerf, 1986.
  • Gershom Scholem, de Berlin à Jérusalem, Paris, 1984.
  • Synagogues, Que sais-je ?, PUF, 1998
  • L’historiographie juive, Que Sais-Je ?, PUF, 2002

Lien externe



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maurice-Ruben Hayoun de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maurice-ruben hayoun — est un philosophe, exégète et historien, spécialiste de la philosophie juive dont l œuvre se recoupe en maints endroits avec celle du défunt cardinal Jean Marie Lustiger. Il fut d ailleurs candidat à la succession de ce dernier à l Académie… …   Wikipédia en Français

  • Averroismus — Als Averroismus bezeichnet man eine auf den arabischen Philosophen Averroes zurückgehende Richtung in der europäischen Philosophie des Spätmittelalters und der Frühen Neuzeit. Sie erregte wegen der theologischen Konsequenzen der Auffassungen, die …   Deutsch Wikipedia

  • Moïse Maïmonide —  Ne doit pas être confondu avec Moshe ben Nahman. Pour les articles homonymes, voir Maïmonide (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Leo Baeck — (23 mai 1873 2 novembre 1956) était un rabbin juif allemand du XXe siècle, un érudit et un des chefs du judaïsme progressiste. Timbre à l effigie de Leo Baeck Sommaire …   Wikipédia en Français

  • MAIMONIDE — Moïse Maïmonide  Ne doit pas être confondu avec Ramban. Pour les articles homonymes, voir Maïmonide (homonymie). Moïse Maïmonide …   Wikipédia en Français

  • Maimonides — Moïse Maïmonide  Ne doit pas être confondu avec Ramban. Pour les articles homonymes, voir Maïmonide (homonymie). Moïse Maïmonide …   Wikipédia en Français

  • Maïmonide — Moïse Maïmonide  Ne doit pas être confondu avec Ramban. Pour les articles homonymes, voir Maïmonide (homonymie). Moïse Maïmonide …   Wikipédia en Français

  • Moise Maimonide — Moïse Maïmonide  Ne doit pas être confondu avec Ramban. Pour les articles homonymes, voir Maïmonide (homonymie). Moïse Maïmonide …   Wikipédia en Français

  • Monde à venir — Olam haba Religion Religions abrahamiques : Judaïsme Christianisme Islam     …   Wikipédia en Français

  • Moshe Ben Maimon — Moïse Maïmonide  Ne doit pas être confondu avec Ramban. Pour les articles homonymes, voir Maïmonide (homonymie). Moïse Maïmonide …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.