Libre-service

Libre-service
Le premier self-service en 1916

Le libre-service (ou self-service en anglais) est une pratique commerciale où le client se sert et/ou choisit lui même, le(s) bien(s) ou service(s) exposé(s) ou présenté(s) avant de s'acquitter du prix convenu préalablement.

Sommaire

Le commerce libre-service

Le magasin libre-service

Après la formule du "Libre accès, libre-toucher" popularisé par Aristide Boucicaut dans son magasin du Bon Marché, où il permet à une clientèle majoritairement féminine de toucher le produit, le "libre service" va contribuer en éloignant le vendeur à rapprocher le client de la marchandise et donc inciter à l'achat.

Plaque historique près de l'emplacement du premier self-service à Memphis

Ce principe permet aux clients de se servir eux-mêmes (grande surface, restauration) ou par le biais d'automate de distribution (carburant, marchandise, billetterie ou service bancaire) avant de régler leur achat à un caissier ou à une borne d'encaissement. Ce type de commerce nécessite ainsi moins de personnel qualifié pour servir ses clients, mais surtout, ces derniers sont plus enclins à des achats impulsifs qu'ils ne feraient sans doute pas dans d'autres circonstances.

Aux États-Unis, on trouve la trace des premiers magasins en libre-service avant la première guerre mondiale[1].

Le 6 septembre 1916,le premier self-service est ouvert au 79 Jefferson Street à Memphis.Son propriétaire, Clarence Saunders, nomme cette épicerie le Piggly Wiggly[2]. N'y sont proposées que des marchandises préemballées et « prévendues » par la publicité. Tous les articles sont étiquettés et posés bien en vue sur des étagères et des gondoles, à portée de main de ces clients.

Le concept mit ensuite une trentaine d'années pour se développer. Woolworth[3], par exemple, en réponse à la pression d'un concurrent S. S. Kresge, ouvrira son premier magasin self-service aux USA dans les années 1950 et son premier en Angleterre en mars 1955 à Cobham dans le Surrey.

Il s'est diffusée dans les années 1950 - années 1960, aux États-Unis, puis s'est répandu ensuite à travers le monde.

Le 6 juillet 1948, en France, Goulet-Turpin ouvre le premier magasin self-service rue André Messager à Paris, dans le quartier de Montmartre.

En 1949, Edouard Leclerc ouvre son premier magasin à Landerneau et lance par la même occasion un vaste mouvement qui conduira à la création du discount en Libre-service.

Le 1er juin 1955, le premier magasin self-service, de l'Europe de l'Est communiste, s'installe dans la rue Husitska, à Prague[4].

En 1957, à Ixelles, Place Flagey (Belgique) Delhaize ouvrit, le premier supermarché self-service d'Europe[5].

En 1963, ouverture par Carrefour du premier hypermarché (2600m2) à Sainte Geneviève des Bois.

En 1969, ouverture par carrefour du premier hypermarché de plus de 10.000 m2 à Vénissieux.

En 1998, ouverture à Lyon par le Groupe Casino de la première supérette entièrement automatique : "Casino 24"

En 2004 , pour la première fois dans l'univers du Libre-service, les hypermarchés perdent de la part de marché face à la montée des Libre-services discounters.

Logistique du Libre-service

Malgré la disparition de conseillers-vendeurs sur la surface de vente ,la distribution commerciale en Libre-service demeure une activité complexe et risquée.

Suite aux achats,il convient d'entreposer des centaines , voire un millier de produits d'une foule de marques et de tailles qui sont vendus avec de faibles taux de marque.
La manutention et la mise à libre disposition de quantités importantes a mis en évidence le phénomène de la démarque connue ou inconnue.

Les efforts pour maitriser ces défis sont à la base de développements et de progrès importants dans les domaines de l'informatique ( passage en caisse , gestion de l'assortiment et du réassort ) et de la logistique. La mise en œuvre des étiquettes autocollantes, ou des codes à barres (en 1977) a largement contribué - par une meilleure identification - à une meilleure productivité dans cette activité où les volumes traités sont considérables .

Les automates commerciaux en libre-service

Une autre forme de commerce libre-service utilise les distributeurs automatiques, allant d'un simple distributeur à journaux, en passant par un distributeur de boissons réfrigérées et pouvant même aller jusqu'à une "épicerie" automatique du type Petit Casino 24.

La restauration libre-service

Article détaillé : Cafétéria.
Article détaillé : Restauration libre-service.

Les services libre-service

La banque libre-service

Article détaillé : Guichet automatique bancaire.

Le GAB (Guichet Automatique Bancaire) permet de réaliser les opérations bancaires courantes. À la différence du guichet sur internet, il intègre des fonctions de distributeur automatique de billets (DAB) permettant de faire des retraits de liquidité.

Les transports en commun en libre-service

Le libre-service est un mode d'exploitation des transports en commun dans lequel les voyageurs peuvent monter à bord des véhicules par toutes les portes, sans avoir à présenter leur titre de transport. Le voyageurs munis d'un ticket doivent l'oblitérer eux-mêmes, grâce à des machines situées, selon le réseau, à terre ou à bord des véhicules. Les abonnés n'ont généralement aucune de démarche de validation à effectuer. Le contrôle se fait de façon aléatoire, par des équipes de contrôleurs.

Apparu en Suisse et en Allemagne à la fin des années 1960, il est toujours en vigueur dans ces pays.

En France, le libre service s'est répandu à partir des années 1970. Depuis la fin des années 1990, il a progressivement été abandonné par la majorité des réseaux français, au profit de la montée par la porte avant. Il reste cependant en vigueur pour les tramways et parfois pour les autobus articulés. On reproche en France à cette organisation d'être responsable d'une fraude élevée ainsi que d'une mauvaise ambiance à bord des véhicules.

Les vélos en libre-service

Le vélo en libre-service, appelé vélopartage ou cyclocity, est un système de vélos partagés offrant un service de location de vélos en libre-service que l'on retrouve dans de nombreuses villes en Europe qui ont décidé de s'équiper d'un parc de stations de vélos en libre-service comme :

  • Le Velib à Paris
  • Le Vélo'v à Lyon
  • Le vélo STAR à Rennes
  • Le Velam à Amiens
  • Le Vécal à Calais
  • Le Vélô Toulouse à Toulouse
  • Citybike à Helsinki
  • SmartBike à Oslo
  • Villo! à Bruxelles
  • Bixi à Montréal

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Libre-service de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • libre-service — [ librəsɛrvis ] n. m. • v. 1950, pour traduire l angl. self service; de libre (V) et service 1 ♦ Service assuré par le client lui même, dans un magasin, un restaurant, à une pompe à essence. ⇒ self service. 2 ♦ Par ext. Magasin, supermarché où l… …   Encyclopédie Universelle

  • Libre-Service — Le premier self service en 1916 Le libre service (ou self service en anglais) est une pratique commerciale où le client se sert et/ou choisi lui même, le(s) bien(s) ou service(s) exposé(s) ou présenté(s) avant de s acquitter du prix convenu… …   Wikipédia en Français

  • Libre service — Le premier self service en 1916 Le libre service (ou self service en anglais) est une pratique commerciale où le client se sert et/ou choisi lui même, le(s) bien(s) ou service(s) exposé(s) ou présenté(s) avant de s acquitter du prix convenu… …   Wikipédia en Français

  • libre service — ⇒LIBRE( )SERVICE, (LIBRE SERVICE, LIBRE SERVICE) subst. masc. Technique de vente, système de prestation de service, payant ou non, qui implique que le client ou l usager se sert lui même. Le « libre service » qui répond aux besoins occasionnels… …   Encyclopédie Universelle

  • Libre Service Actualites — Libre Service Actualités  LSA {{{nomorigine}}} Pays …   Wikipédia en Français

  • Libre-service de gros — ● Libre service de gros libre service appliqué à la vente de marchandises destinées à des transformateurs, revendeurs, détaillants, qui viennent enlever eux mêmes les marchandises achetées et paient comptant …   Encyclopédie Universelle

  • Libre service (album) — Libre service est un album du groupe québécois Maneige. Cet album est sorti en 1978. Personnel Les musiciens qui jouent sur l album sont : Alain Bergeron : flûtes et saxophone alto ; Vincent Langlois : piano et… …   Wikipédia en Français

  • Libre-service vélo — Vélopartage Citybike à Helsinki …   Wikipédia en Français

  • Libre Service Actualités — Pour les articles homonymes, voir LSA. LSA Pays  France Langue Française …   Wikipédia en Français

  • Libre service agricole — Le Libre service agricole (LISA) est une forme particulière de distribution spécialisée. Elle est constituée d un important maillage territorial d unités de vente de taille moyenne. Les principaux rayons sont en général, et selon le lieu d… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»