Lemtouna


Lemtouna

Sanhadja

Les Sanhadja sont une grande confédération de tribus berbères du Moyen Âge. Le vrai nom des Sanhadja est Iznagen, iznagen signifie en berbères les fils de Znag, Znag est le fils de Branes qui est fils de Mazigh ancêtre de tout les Berbères.

La déformation du nom Iznagen vient des auteurs arabes du moyen âge qui n'arrivaient pas à prononcer des sons berbères comme le G (gueu avalé) qui n'existe pas en arabe, ils l'ont modifié, ainsi, le Z est devenu S, le G est devenu HDJ et le pluriel berbère EN en A. Ce qui donne SNAHDJA que l'histoire a conservé.

Sommaire

Les différentes orthographes et origine

Iznagen, Ifnayen, Znaga, Zenaga, Sanaga, Senaja, Senhadja, Sanhdja, Sanhadja, Çanhaja[1] Sinhâja[2]. Les Sanhadja sont la plus grande tribu de Berbères du Maghreb. Ils appartiennent à la grande Branche berbère de Branis et ont pour ancêtre Mazigh, d'après Ibn Khaldoun.

Les Sanhadja/Iznagen ont fait partie de la Numidie et sont établis depuis les temps anciens. Les Sanhadja sont sédentaires et font partie des Gétules tout comme les Zénètes[3]. Avant, Ils occupaient plusieurs plusieurs territoires avec les autres tribus berbères les Zwawas, les Zénètes, les Masmoudas, les Kutama, etc. Ils sont au littoral, au tell, à l'Ouest et au Nord Est [3].

Les tribus Sanhadja/Iznagen sont originaires du nord-ouest saharien mais, après l'arrivée de l'islam, des tribus émigrent vers le nord en remontant jusqu'au Moyen Atlas (près des côtes atlantiques de l'actuel Maroc) et continuant sur l'Atlas saharien (actuel Algérie)

Les Touaregs seraient les descendants les plus directs des Sanhadja/Iznagen.

Les Sanhadja sont à l'origine du nom Sénégal, par l'intermédiaire du portugais Sanaga[4].

Les principaux tribus Sanhadja sont: Les quatre tribus principales sont:

Telkata ont formé des dynasties (Zirides et Hammadides) dans le Maghreb central, en Ifriqiya et en Espagne. Ils sont concentrés entre Béjaïa, M'Sila et l'Ifriqiya. les Lemtuna ou Lemtouna (la plus puissante tribu des Berbères, d'après Ibn Khaldoun), et la tribu Messoufa fondent la dynasties des Almoravides. Ces deux tribu leurs hommes sont voilés. les Gadala ou Djoddala, les Messoufa ou Massoufa, les Lemta, Andjefa, Cherta, Mendoussa, Banou Ouarth, Iticen, Mez Ouaret, Fechtala, Melouana, Beni Mezghenna, Beni Othman, Beni Djad, Banou Khallil, Batouia, Banou Aifouan[5]. Ibn Khaldoun dit qu'il y a 70 tribus.

Histoire

Dans l'actuelle Kabylie en Algérie au Xe siècle, des tribus Sanhadja, menées par Ziri ibn Menad, parviennent à vaincre la révolte d'Abu Yazid de la tribu des Banou Ifren Zénète Kharidjites contre les Fatimides. En sauvant la dynastie Fatimides, les tribus se voient attribuer le contrôle du Maghreb central. En 971, le Sanhadja Bologhine ibn Ziri, fils de Ziri ibn Menad, fonde la dynastie ziride qui règnera sur l'Ifriqiya (est du Maghreb), mais c'est l'un de ses descendants, al-Muizz ibn Badis, qui rendra la dynastie indépendante en 1046. L'un des fils des Bologhine, Hammad ibn Bologhine, fonde en parallèle, en 1014, la dynastie hammadide contrôlant le Maghreb central. Une autre dynastie issue des tribus Sanhadja règnera à partir de 1062 sur l'ouest du Maghreb et le pays d'Al-Andalus : les Almoravides. Ces dynasties règnent sur le Maghreb (et al-Andalus) jusqu'en 1152 et sont défaits par les Almohades.

Voir aussi

Liens externes

Source

  • (en) John Mercer, Spanish Sahara, George Allen & Unwin Ltd, Londres, 1976, (ISBN 0-04-966013-6)

Liens internes

Notes et références

  1. Çanhaja orthographe adoptée dans Charles-André Julien, Histoire de l'Afrique du Nord. Des origines à 1830, Payot, coll. « Grande bibliothèque Payot », Paris, 1994 (ISBN 978-222888789-2) 
  2. Sinhâja orthographe adoptée dans Ibn Khaldûn (trad. Abdesselam Cheddadi), Le livre des exemples, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 2002, 1560 p. (ISBN 2070114252), p. 621 , (arabe : الصنهاجيون, al-ṣinhājīyūn)
  3. a  et b [réf. incomplète]Histoire de l'Afrique septentrionale (Berbérie) depuis les temps les plus ... De Ernest Mercier [1]
  4. Imago Mundi, le Soudan occidental et central, lire en ligne
  5. [réf. incomplète]Ibn Khaldoun, Histoire des Berbères, partie Sanhadja


  • Portail des Berbères Portail des Berbères
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail du Maghreb Portail du Maghreb
Ce document provient de « Sanhadja ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lemtouna de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maroc — 34° 02′ 00″ N …   Wikipédia en Français

  • Maroc/Archive1 — Maroc المملكة المغربية (ar) …   Wikipédia en Français

  • Marocaine — Maroc المملكة المغربية (ar) …   Wikipédia en Français

  • Marocains — Maroc المملكة المغربية (ar) …   Wikipédia en Français

  • Royaume du Maroc — Maroc المملكة المغربية (ar) …   Wikipédia en Français

  • المملكة المغربية — Maroc المملكة المغربية (ar) …   Wikipédia en Français

  • Youssef Ibn Tachfin — Articles détaillés : Sanhadja et Almoravide. Youssef Ibn Tachfin (? 1106) (arabe:يوسف بن تاشفين ناصر الدين بن تالاكاكين الصنهاجي Yûsuf bnu Tâšfîn Nâçereddîn bnu Tâlâkâkîn as Sanhâjî), aussi nommé Youssef ben Tachfine .Sa date et son lieu de… …   Wikipédia en Français

  • 1023 — Années : 1020 1021 1022  1023  1024 1025 1026 Décennies : 990 1000 1010  1020  1030 1040 1050 Siècles : Xe siècle  XIe s …   Wikipédia en Français

  • 918 — Années : 915 916 917  918  919 920 921 Décennies : 880 890 900  910  920 930 940 Siècles : IXe siècle  Xe siècle …   Wikipédia en Français

  • Abdullah Ibn Yassin — Abdullah Ibn Yassin, natif du Souss (Maroc), est le leader spirituel de la dynastie des Almoravides[1]. Sommaire 1 Biographie 2 Voir aussi 2.1 Liens int …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.