15e étape du Tour de France 1975

A l'occasion de cette 15e étape du Tour de France 1975 longue de 217,5 km disputée le dimanche 14 juillet 1975 entre Nice et Pra Loup, le grand champion cycliste Belge Eddy Merckx a porté le maillot jaune de "leader" du tour de France pour la dernière fois. C'était son 96e jour "en jaune", ce qui constitue une performance inouïe. C'est le coureur Bourguignon Bernard Thévenet qui s'empare de la tunique dorée: il ne la quittera plus jusqu'à l'arrivée.


Circonstances de la course

Au départ de l'étape, Eddy Merckx est sur la défensive, en effet, Bernard Thevenet, qui faisait partie des favoris au départ de Charleroi, a grignoté peu à peu le retard accumulé principalement lors des épreuves contre la montre. Il n'est plus qu'à une petite minute au classement général… Les coureurs sortent d'un jour de repos succédant à l'ascension du Puy-De-Dôme. Lors de cette étape, Thévenet a attaqué et repris du temps à Merckx, et surtout ce dernier a été victime dans les derniers hectomètres de la difficile ascension d'une agression de la part d'un spectateur. Il a reçu un coup de poing au foie qui explique peut-être sa défaillance brutale.

Thévenet attaque dès le col des Champs (km 158), mais le lieutenant de Merckx, Jos de Shoenmaker, ramène son chef de file sur l'attaquant. Thévenet attaque encore, mais il se fait contrer par Merckx et sans le soutien de son équipier modèle Raymond Delisle il aurait sans doute été distancé. C'est un groupe où figurent Van Impe, Joop Zoetemelk, Felice Gimondi, Thévenet, Merckx qui se présente au pied du col d'Allos. Merckx attaque peu avant le sommet et plonge dans la descente avec une poignée de secondes d'avance sur Thévenet. Mais dans la descente, Merckx fait parler sa classe et sa technique. Si Gimondi, bon descendeur lui aussi n'a guère perdu que quelques secondes, Thévenet se trouve relégué à plus d'une minute. Or il ne reste que six kilomètres d'une ascension de difficulté moyenne (classée en 2e catégorie seulement).

Pour les suiveurs, pour les commentateurs, c'en est fait : Merckx va gagner cette étape et prendre une belle option sur une sixième victoire finale. Entre deux interventions, les envoyés spéciaux des radios commentent deux situations complètement opposées. Alors que Merckx volait vers la victoire et que Thévenet semblait en perdition, tout à coup, Merckx connait une terrible défaillance. Il ne reste pas quatre kilomètres avant l'arrivée, voilà que Gimondi revient sans difficulté sur lui, il le laisse sur place! Thévenet retrouvé, à son tour fond sur lui, il rattrape Gimondi qui se voyait déjà emporter une belle victoire et arrive seul à Pra-Loup. La retransmission télévisée elle-même est dépassée par la rapidité des événements. Le temps que la moto remonte jusqu'à la tête de course, Merckx a déjà été rattrapé par Gimondi et Thévenet. Zoetemelk et Van Impe le dépasseront à leur tour.

A l'arrivée Merckx a perdu près de deux minutes (trois minutes en six kilomètres si on prend en compte le retard de Thévenet au pied de la côte) Cette défaillance, qui semble aussi extraordinaire que l'étaient ses anciens exploits, signale la fin du règne de Merckx sur le cyclisme. Thévenet, pour sa part, confirme sa supériorité en s'imposant dès le lendemain à Serre-Chevalier, et en ne perdant que neuf secondes au contre la montre de Morzine.

Notes et références

Miroir du Cyclisme

n° 203 p. 25

n° 205 pp. 37 à 39

n° 206 p 13 et 19.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 15e étape du Tour de France 1975 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tour de france 1975 — Classement général final 1. Bernard Thévenet  France 114h35 31 2. Eddy Merckx …   Wikipédia en Français

  • Tour de France 1975 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Classement par points du Tour de France — Infobox compétition sportive Classement par points Tour de France Óscar Freire portant le maillot vert du Tour de France 2008 Généralités Sport …   Wikipédia en Français

  • Prix de la combativité du Tour de France — Le prix de la combativité est une récompense donnée au Tour de France. Ce prix favorise les attaquants et depuis 1981 aucun cycliste l ayant gagné n a remporté le tour. Le premier prix a été attribué en 1959 à Gérard Saint. Eddy Merckx a été… …   Wikipédia en Français

  • Tour de France 2007 — Carte de la course …   Wikipédia en Français

  • Tour de France (cycliste) 2007 — Tour de France 2007 Tour de France 2007 Carte de la …   Wikipédia en Français

  • Tour de france 2007 — Carte de la …   Wikipédia en Français

  • Tour de France 2010 — Tour de France 2010 …   Wikipédia en Français

  • Tour de France cycliste 2006 — Tour de France 2006 Classement général final Floyd Landis  États Unis en 89h 39min 30s[1 …   Wikipédia en Français

  • Tour de france 2006 — Classement général final Floyd Landis  États Unis en 89h 39min 30s[1 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”