Anais Segalas

Anaïs Ségalas

Anaïs Ségalas
AnaisSegalas.jpg
Activité(s) Dramaturge, poétesse et romancière
Naissance 21 septembre 1819
Paris
Décès 31 août 1895
Paris

Anaïs Ségalas, née Menard le 21 septembre 1819 à Paris où elle est morte le 31 août 1895, est une dramaturge, poétesse et romancière française.

Fille de Charles Menard, d’origine champenoise, et d’Anne Bonne-Portier, créole de Saint-Domingue, Anaïs Menard préluda aux productions, qui devaient lui faire une place dans la galerie des poétesses, au milieu des jeux de la première enfance : dans sa huitième année, pour la fête de son père, elle préféra écrire, saisie de sa première inspiration, quelques lignes au lieu d’apprendre la compliment impose par son instituteur.

À dater de cette époque, elle s’occupa sérieusement de poésie et, après avoir épousé, à l’âge de quinze ans, Victor Ségalas [1], avocat à la cour royale de Paris, elle fit paraître l’année suivante les Algériennes, sorte d’épopée lyrique sur les campagnes françaises en Afrique, qu’elle renia ensuite, mais qui commença sa célébrité. Dès lors, les journaux ouvrirent à l’envi leurs colonnes à ses productions.

De 1828 à 1837, elle inséra un grand nombre de pièces et quelques nouvelles dans diverses publications périodiques, entre autres dans le Constitutionnel, la Gazette de France, la Chronique de Paris, le Commerce, l’Estafette, le Cabinet de Lecture, la France littéraire, le Journal des Demoiselles, etc., pièces qui, réunies à quelques morceaux nouveaux, forment le volume de poésies, intitulé les Oiseaux de passage, qu’elle publia la même année.

Anaïs Ségalas fut le poète de la bienfaisance, de la charité, de l’amour maternel et des pensées religieuses. On lui doit, outre les Algériennes et les Oiseaux de passage, des poésies : les Enfantines, les Mystères de la maison...), des pièces de théâtre (la Loge d’Opéra, le Travailleur), et plusieurs romans dont le Mont de la Souffrière, où elle décrit les Antilles.

Sommaire

Œuvres

  • Les Algériennes, 1834
  • Les Oiseaux de passage, poésies, 1837
  • Enfantines, poésies à ma fille, 1844
  • La Femme, 1847
  • La Loge de l’Opéra, drame en trois actes, en prose, 1847
  • Les Deux Amoureux de la grand’mère, comédie-vaudeville en un acte, 1850
  • Les Absents ont raison, comédie en deux actes et en prose, 1852
  • Nos bons Parisiens, poésies, 1865
  • La Semaine de la marquise, 1865
  • Les Rieurs de Paris
  • Les Romans du wagon
  • Les Deux Fils
  • Le Livre des vacances
  • Récits des Antilles
  • Les Jeunes Gens à marier
  • La Loge de l’opéra

Source

Notes Références

  1. Instigateur de la poste des pigeons-voyageurs en 1870

Liens externes

Wikisource-logo.svg

Wikisource propose un ou plusieurs textes écrits par Anaïs Ségalas.

  • Portail du théâtre Portail du théâtre
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Ana%C3%AFs S%C3%A9galas ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anais Segalas de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anaïs Ségalas — Activités Dramaturge, poétesse et romancière Naissance 21 septembre 1819 Paris Décès …   Wikipédia en Français

  • Segalas — Ségalas Anaïs Ségalas (1814 1893) à Paris. poétesse Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ségalas, commune française de Lot et Garonne Ségalas, commune française des Hautes Pyrénées Ce… …   Wikipédia en Français

  • Ségalas — Anaïs Ségalas (1814 1893) à Paris. poétesse Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ségalas, commune française de Lot et Garonne Ségalas, commune française des Hautes Pyrénées Catégorie : Homon …   Wikipédia en Français

  • Anaïs (prénom) — Cet article possède un paronyme, voir : Anais. Anaïs est un prénom féminin, et moins couramment masculin (notamment au Venezuela), dérivé du prénom Anne (de l hébreu Hannah signifiant grâce et gracieuse ). Anaïs est aussi la forme provençale …   Wikipédia en Français

  • Eugenie Niboyet — Eugénie Niboyet Eugénie Niboyet Nom de naissance Eugénie Mouchon Naissance 11 septembre 1796 Montpellier Décès 6 janvier 1883 (à 87 ans) Paris Nationalité Française Activité(s) principale(s) Écrivaine Autres activités …   Wikipédia en Français

  • Eugénie Niboyet — Nom de naissance Eugénie Mouchon Naissance 11 septembre 1796 Montpellier Décès 6 janvier 1883 (à 87 ans) Paris …   Wikipédia en Français

  • Cheniers —  Ne doit pas être confondu avec Chéniers. 48° 53′ 09″ N 4° 14′ 40″ E …   Wikipédia en Français

  • Alix d'Unienville — (1919 ), originaire de Maurice, fut un agent du service secret britannique Special Operations Executive, section RF, pendant la seconde guerre mondiale, puis reporter, hôtesse de l air et écrivain après la guerre. Comme résistante, elle eut pour… …   Wikipédia en Français

  • Cahiers du Collège de 'Pataphysique — Viridis Candela Le Collège de ’Pataphysique publie depuis 1950 une revue trimestrielle. L intitulé de la revue change tous les 28 numéros (mais porte toujours en avant titre Viridis Candela). Chaque numéro est le plus souvent centré autour d un… …   Wikipédia en Français

  • Carnets trimestriels du Collège de 'Pataphysique — Viridis Candela Le Collège de ’Pataphysique publie depuis 1950 une revue trimestrielle. L intitulé de la revue change tous les 28 numéros (mais porte toujours en avant titre Viridis Candela). Chaque numéro est le plus souvent centré autour d un… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”