Amir Taheri

Amir Taheri est un journaliste iranien basé en Europe, qui écrit essentiellement à propos du Moyen-Orient et sur le terrorisme islamiste. Il est membre de Benador Associates, une firme de relations publiques dont les clients sont principalement néo-conservateurs. Taheri est aussi un collaborateur fréquent de la revue Politique internationale, dirigée par Patrick Wajsman[1].

Sommaire

Carrière

Amir Taheri a été rédacteur en chef du quotidien Kayhan de Téhéran de 1972 à 1979, sous le régime du Chah Mohammad Reza Pahlavi. En 1989, il publie Nest of Spies à propos de la chute du régime du Chah et de la Révolution iranienne. Mais le chercheur Shaul Bakhash, professeur d'histoire à George Mason University et ancien fellow à l'Institute for Advanced Study de l'université de Princeton, l'accuse dans The New Republic d'avoir cité des sources non-existantes et, lorsque celles-ci étaient véritables, de les avoir déformées[2]. En 2005, Taheri prétend dans une colonne du New York Post que l'ambassadeur iranien à l'ONU, Javad Zarif, avait participé alors qu'il était encore étudiant à la prise d'otages de 1979 à l'ambassade américaine à Téhéran — information démentie à son tour par le professeur Dwight Simpson, enseignant à la San Francisco State University[2]. Celui-ci déclare en effet qu'à cette époque, Javad Zarif était son assistant à San Francisco[2]. Le New York Post n'a pas jugé utile de publier le démenti de Dwight Simpson[2].

Le 19 mai 2006, le journal canadien National Post publie deux informations, l'une de Taheri qui affirme, à tort, que le Parlement iranien est en passe de voter une loi qui «envisage des codes vestimentaires pour les minorités religieuses, chrétienne, juive et zoroastrienne, qui seront obligées d'adopter des couleurs les rendant publiquement identifiables»[3].

Le National Post se rétracte quelques heures plus tard après la publication de l'article sur son site web, et blame Taheri pour avoir diffusé une fausse information[4],[5]. Le 24 mai, le National Post publie ses excuses[6].

Taheri maintient sur son blog ses positions[7].

Taheri faisait partie des experts convoqués par George W. Bush à la Maison Blanche le 30 mai 2006 pour discuter de la situation en Irak[2].

Notes et références

Source

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amir Taheri de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amir Taheri — is an Iranian born journalist and author based in Europe. His writings focus on the Middle East affairs and topics related to Islamist terrorism. Taheri s public speaking engagements are arranged by Benador Associates, a public relations firm… …   Wikipedia

  • Amir Taheri — (* 9. Juni 1942 in Ahvaz) ist ein iranischer Journalist und Autor. Er beschäftigt sich mit dem politischen Themenbereich Naher Osten, Islam und Islamismus. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Kritik 3 Werke …   Deutsch Wikipedia

  • Amir — (arabe : امیر) est un prénom arabe qui signifie prince. Il possède la même étymologie que émir. Le féminin de ce prénom est Amira. On le rapproche de prénoms germaniques formés à l aide de rik, le roi, par exemple Éric ; il est donc… …   Wikipédia en Français

  • Ajatollah Chomeini — Ajatollah Ruhollah Chomeini Chomeini Porträt auf einer Hauswand im Iran Ruhollah Musavi Chomeini (auch Khomeini; Persisch ‏آیت‌الله روح‌الله موسوی خمینی …   Deutsch Wikipedia

  • Ajatollah Khomeini — Ajatollah Ruhollah Chomeini Chomeini Porträt auf einer Hauswand im Iran Ruhollah Musavi Chomeini (auch Khomeini; Persisch ‏آیت‌الله روح‌الله موسوی خمینی …   Deutsch Wikipedia

  • Ayatollah Chomeini — Ajatollah Ruhollah Chomeini Chomeini Porträt auf einer Hauswand im Iran Ruhollah Musavi Chomeini (auch Khomeini; Persisch ‏آیت‌الله روح‌الله موسوی خمینی …   Deutsch Wikipedia

  • Ayatollah Khomeini — Ajatollah Ruhollah Chomeini Chomeini Porträt auf einer Hauswand im Iran Ruhollah Musavi Chomeini (auch Khomeini; Persisch ‏آیت‌الله روح‌الله موسوی خمینی …   Deutsch Wikipedia

  • Ayatollah Sayyed Ruhollah Mousavi Chomeini — Ajatollah Ruhollah Chomeini Chomeini Porträt auf einer Hauswand im Iran Ruhollah Musavi Chomeini (auch Khomeini; Persisch ‏آیت‌الله روح‌الله موسوی خمینی …   Deutsch Wikipedia

  • Großajatollah Ruhollah Chomeini — Ajatollah Ruhollah Chomeini Chomeini Porträt auf einer Hauswand im Iran Ruhollah Musavi Chomeini (auch Khomeini; Persisch ‏آیت‌الله روح‌الله موسوی خمینی …   Deutsch Wikipedia

  • Imam Chomeini — Ajatollah Ruhollah Chomeini Chomeini Porträt auf einer Hauswand im Iran Ruhollah Musavi Chomeini (auch Khomeini; Persisch ‏آیت‌الله روح‌الله موسوی خمینی …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”