Amir Peretz
Amir Peretz et Condoleezza Rice, le 28 juillet 2006 à Jérusalem.

Amir Peretz (en hébreu : עמיר פרץ), né le 9 mars 1952 à boujad au Maroc, est un homme politique israélien. Il devient le leader du parti travailliste israélien suite à sa victoire face à Shimon Peres aux primaires du parti le 9 novembre 2005. Il mène alors la campagne travailliste aux élections législatives israéliennes de 2006 et négocie l'entrée du parti dans la coalition menée par Ehoud Olmert, suite à la victoire de Kadima.

Sommaire

Biographie

Jeunesse

Amir Peretz est né Armand Peretz dans la ville de Boujad au Maroc. Son père dirige la communauté juive de Safi et possède une station-essence. Ils immigrent en Israël en 1956 pour s'installer à Sderot, où Amir suit l'enseignement du lycée.

Il fait son service militaire dans Tsahal au sein de la 202e brigade des parachutistes et parvient au grade de capitaine. Il est blessé pendant la guerre de Kippour en 1973 et est hospitalisé pendant un an. Il achète une ferme dans le village de Nir Akiva et cultive des fleurs et des légumes pour l'exportation. Il rencontre sa femme Ahlama qu'il épouse et dont il a quatre enfants.

Carrière politique

Amir Peretz commence sa carrière politique en tant que maire de Sderot en 1983 puis devient député à la Knesset en 1988. Proche de Haïm Ramon, il est souvent opposé au tandem Yitzhak Rabin-Shimon Peres au sein du parti.

À la tête du syndicat Histadrout, il organise à plusieurs reprises des grèves générales qui paralysent le pays pour s'opposer aux gouvernements libéraux de droite pendant de nombreuses années. Il est considéré comme une « colombe » pour ses positions pacifistes dans le conflit avec les Palestiniens : il a été militant de la paix maintenant, le principal mouvement d'opposition aux colonies israéliennes.

Marié et père de quatre enfants, ses origines séfarades en tant que Juif marocain contribuent à donner une image plus populaire au parti, qui a souvent été jugé élitiste par les Israéliens originaires d'Afrique du Nord.

Peu de temps après sa prise de fonction à la tête du parti, il menace Ariel Sharon de retirer le soutien travailliste au gouvernement si celui-ci n'organise pas des élections générales anticipées en 2006. Il obtient satisfaction dès le 17 novembre 2005. Son élection entraine des tensions internes dans le parti travailliste et certains anciens dirigeants comme Shimon Peres ont même quitté le parti travailliste pour rejoindre la formation centriste de Ariel Sharon, Kadima.

Le parti travailliste reste la deuxième formation politique du parti aux élections législatives israéliennes de 2006 après la victoire de Kadima et l'effondrement du Likoud. Amir Peretz négocie, en avril 2006, la participation de son parti à un gouvernement de coalition dirigé par Ehoud Olmert. Il obtient sept ministères, dont l'Éducation et surtout la Défense dont il prend lui-même le portefeuille, devenant ainsi le premier séfarade à occuper ce poste. Après l'échec du Conflit israélo-libanais de 2006 qui a causé la mort de près de 1 200 civils libanais, il perd la présidence du parti travailliste en mai 2007. Le 15 juin suivant, il est démissionné du poste de ministre de la Défense.

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amir Peretz de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amir Péretz — Saltar a navegación, búsqueda Amir Péretz Fecha de nacimiento 9 de marzo de 1952 Lugar de nacimiento …   Wikipedia Español

  • Amir Peretz — Amir Peretz, 2006 Amir Peretz (hebräisch ‏עמיר פרץ‎; * 9. März 1952 in Boujad, Marokko) ist ein israelischer Politiker und Gewerkschafter. Von Dezember 1995 bis Ende 2005 war er Vorsitzender des israelischen Gewerkschaftsbundes… …   Deutsch Wikipedia

  • Amir Peretz — (nacido el 9 de marzo de 1952) es el líder electo del Partido Laborista de Israel. Derrotó a Shimon Peres en las primarias del 9 de noviembre de 2005. Peretz es también el jefe de la federación sindical Histadrut …   Enciclopedia Universal

  • Amir Peretz — MKs Date of birth = Birth date and age|1952|3|9|df=y Place of birth = flagicon|MoroccoBoujad, Morocco Year of Aliyah = 1956 Date of death = Knesset(s) = 12th, 13th, 14th, 15th, 16th, 17th (current) Party = Labour Former parties = One Nation Gov t …   Wikipedia

  • Amir Peretz — n. (born 1952) Defense Minister of Israel and Deputy Prime Minister in the 31st Israeli Government, leader of the Israeli Labour Party, former chairman of the Israeli Histadrut federation …   English contemporary dictionary

  • Peretz — ist der Familienname von: Amir Peretz (* 1952), marokkanisch israelischer Politiker und Gewerkschafter Jizchok Leib Perez (1852–1915; alternative Schreibweise Peretz), jiddischer Schriftsteller Peretz ist der Vorname von: Peretz Bernstein… …   Deutsch Wikipedia

  • Amir (disambiguation) — Amir may refer to:* In Hebrew, Amir (אמיר) means the top part of a tree and is also commonly used as a first name. * Amir, Israel is a small community in northern Israel * Əmir, village in Azerbaijan * Amir or Emir , the title of rulers or… …   Wikipedia

  • Amir — (arabe : امیر) est un prénom arabe qui signifie prince. Il possède la même étymologie que émir. Le féminin de ce prénom est Amira. On le rapproche de prénoms germaniques formés à l aide de rik, le roi, par exemple Éric ; il est donc… …   Wikipédia en Français

  • Peretz — The Jewish name Peretz may refer to the following people * Amir Peretz (born 1952), former Defense Minister and Labour Party leader in Israel * I.L. Peretz, (1852 ndash;1915), a modernist Yiddish language author and playwright * Jesse Peretz… …   Wikipedia

  • Peretz — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Nom porté par de nombreuses personnalités israéliennes ou juives : Amir Peretz, ministre israélien de la défense ; I.L. Peretz,… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”