Amarante (plante)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amarante.
Aide à la lecture d'une taxobox Amaranthus
Amaranthus tricolor
Amaranthus tricolor
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Caryophyllales
Famille Chenopodiaceae
Genre
Amaranthus
L.
Classification phylogénétique
Ordre Caryophyllales
Famille Amaranthaceae

Les Amarantes ou Amaranthes (Amaranthus) sont des plantes annuelles de la famille des Amaranthacées appartenant au genre Amaranthus, dont certaines espèces sont cultivées comme plantes potagères, pour leurs feuilles comestibles à la manière des épinards ou pour leurs graines, et parfois comme plantes ornementales pour leur floraison en épis spectaculaires.

Certaines espèces sont des mauvaises herbes communes dans les champs cultivés. L'amarante s'est fait connaître du grand public lors de l'apparition, en Géorgie (USA), d'une population résistante à l'herbicide Roundup. La plante s'y est adaptée et s'est démultipliée dans les champs traités avec l'herbicide Roundup par une plus grande capacité de résistance. Lors de la découverte de cette population, l'hypothèse, maintenant infirmée, d'un transfert horizontal de gènes depuis les maïs OGM résistant à l’herbicide s'est répandue dans la presse et les blogs[1],[2],[3].

Sommaire

Étymologie

Amaranthus vient du grec ancien Αμάρανθος, formé du privatif a-, « sans » et de maranthos, « qui se fane » (elle est de ce fait un symbole de l'immortalité). L'amarante a la réputation de ne pas se faner. Certaines espèces sont d'ailleurs utilisées dans les bouquets secs.

Historique

Depuis très longtemps, diverses espèces d’amarantes sont cultivées pour l’alimentation en Asie, en Amérique et en Afrique. Ainsi, Amaranthus caudatus, A. cruentus et A. hypochondriacus jouèrent un rôle alimentaire important dans les civilisations Mayas, Aztèques et Incas. Depuis plusieurs millénaires[4], les graines ont été consommées grillées (comme le pop-corn) ou sous forme de farine tandis que les feuilles étaient cuisinées comme légumes verts. Ainsi que l'explique D. Guillet (2002, p. 373) : « La culture de l'Amaranthe fut à son apogée durant l'Empire Aztèque. Pour le peuple Aztèque, l'Amaranthe possédait une valeur nutritionnelle, thérapeutique et rituelle. » Après la conquête espagnole du Mexique, sa culture fut interdite car elle servait dans divers offices religieux aztèques[5]. Du fait de cette interdiction et de la violente répression qui sévit durant plusieurs siècles à l'encontre des jardiniers qui continuaient à cultiver cette plante, l'Amaranthe a, depuis le XXe siècle, presque totalement disparu de l'alimentation mexicaine, alors même qu'elle entrait dans la constitution de très nombreux plats aztèques (tamale, sauce, tortillas et boissons). Dans le langage des fleurs, la signification de l'amaranthe est l'immortalité.

Principales espèces

Le genre Amaranthus comprend une soixantaine d'espèces, originaires principalement des régions tropicales et tempérées d'Amérique et d'Asie, dont :

Aspects culturels

Un poème en vers sans titre d'Arthur Rimbaud daté de juillet 1872 commence par "plates-bandes d'amarantes", et est souvent désigné par ces termes.

Dans son dernier album, Dark Passion Play le groupe de métal Nightwish, consacre une chanson entière (Amaranth) à cette espèce, "Caresse l'unique, celle qui ne fane jamais, (...) caresse l'unique, l'amarante cachée, dans la terre de l'aube."

Notes et références

  1. : le cas des Amarantes résistantes sont dues à une plus grande résistance sur PNAS en Anglais
  2. France24 - Les "super mauvaises herbes" menacent la patrie de Monsanto
  3. Gaëlle Dupont : « La mauvaise graine de Monsanto », dans Le Monde, 19 octobre 2010, p. 20.
  4. Comme l'indique D. Guillet (2002, p. 373)« La culture d'Amaranthe remonte à un lointain passé (...) puisque des graines d'Amaranthes cultivées ont été découvertes dans les grottes de Tehuacan Puebla au Mexique et datées à 5500 ans. »
  5. D. Guillet (2002, p. 373) précise à ce sujet : « Sur le plan rituel, l'Amaranthe était la plante sacrée par excellence. Durant certaines fêtes religieuses, des figurines élaborées à partir de la pâte d'Amaranthe étaient offertes aux dieux du panthéon Aztèque et étaient parfois consommées lors de certains rituels religieux rappelant le rite catholique de l'Eucharistie. (...) La valeur sacrée de l'Amaranthe suffit sans doute à expliquer que sa culture fut l'objet de répressions directes ou indirectes, de la part de la chrétienté désireuse d'extirper la vieille religion hérétique »

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amarante (plante) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amarante (Plante) — Pour les articles homonymes, voir Amarante …   Wikipédia en Français

  • Amarante Rouge — Amarante rouge …   Wikipédia en Français

  • Amarante rouge — Amara …   Wikipédia en Français

  • amarante — [ amarɑ̃t ] n. f. • 1544; lat. d o. gr. amarantus ♦ Plante ornementale, aux nombreuses fleurs rouges en grappes; fleur de cette plante. ⇒ passe velours, queue de renard. Bois d amarante : acajou de Cayenne, employé en ébénisterie. ♢ Adj. inv.… …   Encyclopédie Universelle

  • Amarante Hybride — Amarante hybride …   Wikipédia en Français

  • Amarante Queue De Renard — Amarante queue de renard …   Wikipédia en Français

  • Amarante Réfléchie — Amarante réfléchie …   Wikipédia en Français

  • Amarante reflechie — Amarante réfléchie Amarante réfléchie …   Wikipédia en Français

  • Amarante Blanche — Amarante blanche …   Wikipédia en Français

  • Amarante queue de renard — Amarante queue de renard …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”