Amadou Toumani Toure

Amadou Toumani Touré

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ATT.
Amadou Toumani Touré parlant lors de la cérémonie d’ouverture de la 37e édition du Smithsonian Folklife Festival à Washington en juin 2003.

Amadou Toumani Touré (ATT) est un homme politique malien, président de la République du Mali depuis le 8 juin 2002. Il est né le 4 novembre 1948 à Mopti (Mali).

Sommaire

Biographie

Amadou Toumani Touré est né le 4 novembre 1948 à Mopti où il fréquente l’école fondamentale. Entre 1966 et 1969, il est inscrit à l’école normale secondaire de Badalabougou à Bamako pour devenir instituteur.

Finalement, il intègre l’armée en entrant à l’école interarmes de Kati. Au sein du corps des parachutistes, il grimpe rapidement les échelons. Après plusieurs stages en URSS et en France, il devient commandant des commandos parachutistes en 1984.

En mars 1991, après les manifestations populaires réprimées dans le sang, il participe au coup d'État contre Moussa Traoré et prendra la présidence du Comité de transition pour le Salut du peuple et assurera les fonction de chef d’État pendant la transition démocratique.

Il organise la conférence nationale (qui s’est déroulée du 29 juillet au 12 août 1991), puis des élections législatives et présidentielle en 1992. À l’issue de ces élections, il remet le pouvoir au nouveau président élu Alpha Oumar Konaré. On le surnomme alors le « soldat de la démocratie ».

Il fonde et dirige une fondation pour l’enfance.

En juin 2001, il est l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, en République centrafricaine, après un coup d’État manqué contre Ange-Félix Patassé.

En 1er septembre 2001, il demande et obtient sa mise en retraite anticipée de l’armée. Il décide de se lancer dans la vie politique en posant sa candidature pour l’élection présidentielle. Il est élu président du Mali lors de l’élection présidentielle en mai 2002, avec 64,35 % des voix au second tour. Son adversaire Soumaïla Cissé, ancien ministre, obtient 35,65 % des voix.

Sa présidence est assez atypique, il n’appartient à aucun parti politique et son gouvernement regroupe tous les partis du pays. Lors de son élection en 2002, il nomme Ahmed Mohamed ag Hamani comme Premier ministre. Celui-ci démissionne le 28 avril 2004 et est remplacé par Ousmane Issoufi Maïga.

Il est membre d’honneur de l’Institut Aspen France[1].

Candidat à l’élection présidentielle de 2007

Amadou Toumani Touré a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle malienne de 2007 lors d’un déplacement à Nioro du Sahel le 27 mars 2007[2].

Soutenu par de nombreux partis politiques, dont quatorze sont rassemblés à l’initiative de l’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma/Pasj) et de l’Union pour la république et la démocratie (URD), au sein de l’Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP) mais également par le Mouvement citoyen et plusieurs associations, le président sortant a axé sa campagne sur son bilan qu’il qualifie de positif, sur son modèle de gouvernance basé sur le consensus et sur un « programme pour le développement économique et social » autour de neuf priorités : le renouveau de l’action publique en matière de démocratie et de gouvernance ; une plus forte croissance économique avec à la clef un taux de croissance d’au moins 7 % l’an ; le développement du secteur privé ; celui des ressources humaines ; l’emploi des jeunes ; une plus grande implication des femmes dans le développement ; le soutien aux initiatives culturelles et au sport ; la participation des Maliens de l’extérieur au développement du pays et l’institution d’une diplomatie plus agressive[3]. Lors d’un meeting à Koulikoro, il a annoncé un programme d’embauche de 50 000 jeunes dans la fonction publique[4].

Son slogan de campagne est « Pour un Mali qui gagne ». Ses partisans souhaitant sa victoire au premier tour ont diffusé le slogan Takokélen qui en bambara signifie littéralement « prise unique ». Ses adversaires, regroupés notamment au sein du Front pour la démocratie et la république (FDR), les accusent d’utiliser les moyens de l’État pour faire campagne. Ils accusent également le président et le gouvernement de favoritisme, par exemple dans l’attribution des logements sociaux, et déplorent des fraudes lors du scrutin du 29 avril.

Amadou Toumani Touré a été réélu président le 29 avril 2007 dès le premier tour. Il a obtenu 71,20 % des votes[5], tandis que son principal concurrent, Ibrahim Boubacar Keïta, qui n’a recueilli que 19,15 % des voix, conteste, comme les autres candidats de l’opposition réunis au sein du Front pour la démoctratie et la république, les résultats en raison de fraudes.

Références

  1. (fr) [pdf] Membres d’honneur de l’Institut Aspen France.
  2. « ATT annonce sa candidature à l’élection présidentielle d’avril », Panapress, 27 mars 2007.
  3. « ATT dévoile son programme socio-économique », L’Hebdo du Burkina du 13 au 19 avril 2007.
  4. « Présidentielle du 29 avril : Émigration, emploi et social au cœur de la campagne », Le Devoir, 23 avril 2007.
  5. « Résultats définitifs de l’élection présidentielle », L’Essor nº 15950 du 14 mai 2007.

Voir aussi

Lien externe

Commons-logo.svg


Flag of Mali.svg

Présidents du Mali

Modibo Keïta - Comité militaire - Moussa Traoré - Alpha Oumar Konaré - Amadou Toumani Touré -

  • Portail du Mali Portail du Mali
Ce document provient de « Amadou Toumani Tour%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amadou Toumani Toure de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amadou Toumani Touré — Saltar a navegación, búsqueda Amadou Toumani Toure, en junio de 2003, visitando el 37th Annual Smithsonian Folklife Festival en Washington Amadou Toumani Touré, es el actual presidente de la República de Malí. Es conocido como ATT por las… …   Wikipedia Español

  • Amadou Toumani Touré — Toure begleitet von US Vizeverteidigungsminister …   Deutsch Wikipedia

  • Amadou Toumani Touré — Pour les articles homonymes, voir ATT. Amadou Toumani Touré Amadou Toumani Touré …   Wikipédia en Français

  • Amadou Toumani Touré — Infobox President name = Amadou Toumani Touré |thumb|280px order = President of Mali primeminister = Modibo Keïta Ahmed Mohammed Ag Hamani Ousmane Issoufi Maïga Modibo Sidibé vicepresident = term start = 08 June 2002 term end = predecessor =… …   Wikipedia

  • Toure, Amadou Toumani — ▪ 2003       Observers were not surprised to find that Amadou Toumani Touré (affectionately known as ATT) had won Mali s May 2002 presidential elections. As only the second elected president since Mali became independent in 1960, and as one of… …   Universalium

  • Toure — Touré ist der Familienname folgender Personen: Ahmed Sékou Touré (1922–1984), guineischer Präsident Ali Farka Touré (1939–2006), malischer Musiker Amadou Toumani Touré (* 1948), malischer Präsident Assimiou Touré (* 1988), togoischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Touré (surname) — Touré is a surname, and may refer to: *Ahmed Sékou Touré, first president of Guinea *Ali Farka Touré, Malian musician *Amadou Touré, Burkinabé footballer *Amadou Toumani Touré, President of Mali *Assimiou Touré, Togolese footballer * Hamadoun… …   Wikipedia

  • Touré — ist der Familienname folgender Personen: Ahmed Sékou Touré (1922–1984), guineischer Präsident Ali Farka Touré (1939–2006), malischer Musiker Amadou Toumani Touré (* 1948), malischer Präsident Amara Touré, ivorischer Politiker Assimiou Touré (*… …   Deutsch Wikipedia

  • Toure — Touré Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Touré est un patronyme mandingue très fréquent en Afrique de l Ouest. Personnalités historiques et politiques Ahmed Sékou Touré (1922 1984), homme d …   Wikipédia en Français

  • Touré — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Touré est un patronyme mandingue très fréquent en Afrique de l Ouest. Personnalités historiques et politiques Ahmed Sékou Touré (1922 1984), homme d État… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”