Althaea officinalis

Guimauve officinale

Comment lire une taxobox
Guimauve officinale
 Althaea officinalis
Althaea officinalis
Classification classique
Règne Plantae
Classe Magnoliopsida
Ordre Malvales
Famille Malvaceae
Genre Althaea
Nom binominal
Althaea officinalis
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Malvales
Famille Malvaceae
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png
Pour la confiserie, voir Guimauve (confiserie)
Guimauve officinale

La guimauve officinale est une plante herbacée vivace de la famille des Malvacées, commune en Europe, cultivée comme plante médicinale pour ses propriétés émollientes, comme plante ornementale pour ses fleurs et quelquefois comme plante potagère principalement pour ses racines.

La guimauve est aussi une confiserie molle et sucrée, fabriquée à partir de la racine de guimauve.

Nom scientifique : Althaea officinalis L., famille des Malvacées, sous-famille des Malvoideae.

Noms vernaculaires : Guimauve, mauve blanche, guimauve officinale, guimauve sauvage. (de : Eibisch, en : marshmallow, white mallow, es : malvavisco, it : altea, bismalva, malvavisco).

Sommaire

Botanique

Description

C'est une grande plante laineuse, à tiges dressées, pouvant atteindre 1,5 m de haut, plutôt grise, aux feuilles lobées dentées. La plante est vivace grâce à sa souche qui émet des bourgeons souterrains.

Les fleurs, à pédoncule court, de couleur blanc rosé, pâles, dont les étamines ont des anthères rouges, apparaissent en plein été groupées à l'aisselle des feuilles. Elles sont munies d'un calicule, non soudé au calice, formé de 7 à 9 bractées étroites.

Le fruit est formé de carpelles nombreux, disposés en cercle, de couleur jaunâtre.

Caractéristiques

Guimauve officinale
  • organes reproducteurs:
  • graine:
  • Habitat et répartition:
    • Habitat type: mégaphorbiaies planitiaires-collinéennes, mésotrophiles, neutrophiles, atlantiques
    • Aire de répartition: eurasiatique méridional

données d'après: Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Aire de répartition

C'est une espèce originaire d'Europe (du Danemark à l'Espagne et du Royaume-Uni à la Russie et l'Ukraine), d'Asie tempérée (de la Turquie à la Chine), et d'Afrique du Nord (Algérie, Tunisie). Espèce fréquemment naturalisée.

En France on la rencontre surtout dans l'ouest atlantique, dans les milieux humides (bord de mer, prés-salés).

Utilisation

La confiserie de guimauve.
  • Alimentaire : de cette plante que l'on rencontre particulièrement dans les prés salés ou les zones humides littorales, on extrayait le mucilage des racines pour produire la pâte de guimauve, ou guimauve, sorte de gomme (confiserie).

Les racines, médiocrement charnues, se consomment après les avoir ébouillantées pour les attendrir.

La racine épluchée constitue le bâton de guimauve, qui est donné à mâcher aux jeunes enfants pour aider à leur dentition.

Les feuilles peuvent se consommer cuites à la manière des épinards, ou pour les plus tendres, servir à aromatiser les salades.

  • Médicinale : cette plante, riche en mucilages, a des propriétés adoucissantes, émollientes, béchiques, laxatives et apéritives. La guimauve s'utilise en faisant macérer à l'eau froide des racines préalablement épluchées et séchées. Elle est utilisée pour la fabrication de pommade calmante. Pour ses vertus médicinales, on peut substituer la rose trémière à la guimauve.

En herboristerie, elle entre dans la composition des mélanges de fleurs pectorales.

  • Ornementale
  • C'est également une plante mellifère.

Voir aussi

  • Portail de la pharmacie Portail de la pharmacie
  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « Guimauve officinale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Althaea officinalis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Althaea officinalis — Scientific classification Kingdom: Plantae (unranked): Angi …   Wikipedia

  • Althaea officinalis —   Malvavisco A. officinalis …   Wikipedia Español

  • Althaea officinalis — Echter Eibisch Echter Eibisch (Althaea officinalis) Systematik Klasse: Dreifurchenpollen Zwei …   Deutsch Wikipedia

  • Althaea officinalis — vaistinė svilarožė statusas T sritis vardynas apibrėžtis Dedešvinių šeimos daržovinis, dekoratyvinis, vaistinis augalas (Althaea officinalis), paplitęs šiaurės Afrikoje, Azijoje ir pietų Europoje. atitikmenys: lot. Althaea officinalis angl. marsh …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • Althaea officinalis — El malvavisco, bismalva o hierba cañamera (Althaea officinalis) es una planta herbácea eurasiática, cultivada desde la Antigüedad por sus propiedades medicinales …   Enciclopedia Universal

  • Althaea officinalis — ID 2944 Symbol Key ALOF2 Common Name common marshmallow Family Malvaceae Category Dicot Division Magnoliophyta US Nativity Introduced to U.S. US/NA Plant Yes State Distribution AR, CT, DE, KY, MA, MD, MI, ND, NE, NJ, NY, OH, PA, VA, WI Growth… …   USDA Plant Characteristics

  • Althaea officinalis — Marsh Marsh, n. [OE. mersch, AS. mersc, fr. mere lake. See {Mere} pool, and cf. {Marish}, {Morass}.] A tract of soft wet land, commonly covered partially or wholly with water; a fen; a swamp; a morass. [Written also {marish}.] [1913 Webster]… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Althaea officinalis — …   Википедия

  • ALTHAEA OFFICINALIS L. - АЛТЕЙ ЛЕКАРСТВЕННЫЙ — см. 615. Многолетнее растение. A. officinalis L. А. лекарственный Sp.pl.(1753) 686. Фл. СССР XV (1949) 131. Garnier 1 (1961) 602, f. Атлас лек. раст. (1962) 321, рис. М е с т н. н а з в. Англ. marshmallow; фр. guimauve officinale, gordi naive;… …   Справочник растений

  • Althaea officinalis L. — Althaea officinalis L., Eibisch, die in Deutschland wild vorkommt, aber auch im Großen angebaut wird; denn Wurzel und Blätter sind officinell als erweichende zertheilende Mittel. Man bereitet daraus die Althäpaste oder Reglisse, gewöhnlich… …   Herders Conversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”