Alpinisme sans guide

L'alpinisme sans guide (ou mouvement des sans guide) est la pratique de l'alpinisme sans accompagnement par des guides de haute montagne professionnels, tels les célèbres guides de la Compagnie des guides de Chamonix.

Sommaire

Historique

L'alpinisme du XIXe siècle, qui est celui de l'âge d'or de la conquête des sommets des Alpes est essentiellement, voire exclusivement, l'affaire de grands bourgeois ou aristocrates, britanniques en particulier (mais aussi français, etc.) accompagnés de guides professionnels.

Le développement de l'alpinisme amène la naissance du mouvement des "sans-guide", par la volonté d'amateurs de grimper seuls ou avec des amis.

Les Anglais

En 1855 une expédition anglaise menée par Charles Hudson et E. S. Kennedy, avec Edward John Stevenson, Christopher et James Grenville Smith,, Charles Ainslie et G. C. Joad, réussit de nombreuses ascensions dans les Alpes, dont la première du mont Blanc sans guide[1]

Dès 1870 l'Anglais A.G. Girdlestone publie The high Alps without guides, dans lequel il décrit ses ascensions, principalement des passages de col mais aussi le Wetterhorn, et le mont Blanc, mais cette "extravagance" souleva des protestations, notamment de W. A. B. Coolidge ou Guido Rey[2].

Albert F. Mummery fit de nombreuses et importantes ascensions sans guide, avec Norman Collie, W.C Slingby et G. Hastings (premières sans guide de l'éperon de la Brenva, du col des Courtes, premières tout court de la Dent du Requin, de la face sud-ouest de l'aiguille du Plan, de la traversée du Grépon. Frederick Gardiner et les frères Pilkington firent la quatrième ascension et première sans guide de la Meije. En Allemagne et Autriche les frères Zsigmondy, Eugen Guido Lammer et Georg Winkler.

En France

Le premier français sans guide est le mathématicien Pierre Puiseux (1855-1928), le fils de Victor Puiseux qui fit en 1848 la deuxième ascension du mont Pelvoux et qui a donné son nom au point culminant.

L'alpinisme sans guide va se développer en France en deux grandes phases :

Le développement de l'alpinisme sans guide a amené la rédaction et la diffusion de guides d'alpinisme, tel que le fameux guide Vallot.

Notes et références

  1. (en) Charles Hudson, Edward Shirley Kennedy, Where there's a will there's a way : an ascent of mont Blanc by a new route and without guides, 1856 lire en ligne - Charles Hudson, Edward Shirley Kennedy, Où Il y a une Volonté, Il y a un chemin - Une ascension du mont Blanc par un nouvel itinéraire et sans guide, augmentée de deux ascensions du mont Rose, Éditions de Belledonne, coll. « Les classiques inédits de l'alpinisme », 2001
  2. Claire Éliane Engel, A History of Mountaineering in the Alps pp. 168-169



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alpinisme sans guide de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alpinisme Sans Guide — L alpinisme sans guide (ou mouvement des sans guide) est la pratique de l alpinisme sans accompagnement par des guides de haute montagne professionnels, tels les célèbres guides de la Compagnie des guides de Chamonix. Historique L alpinisme du… …   Wikipédia en Français

  • Alpinisme sans-guide — L alpinisme sans guide (ou mouvement des sans guide) est la pratique de l alpinisme sans accompagnement par des guides de haute montagne professionnels, tels les célèbres guides de la Compagnie des guides de Chamonix. Historique L alpinisme du… …   Wikipédia en Français

  • Alpinisme sans-guides — Alpinisme sans guide L alpinisme sans guide (ou mouvement des sans guide) est la pratique de l alpinisme sans accompagnement par des guides de haute montagne professionnels, tels les célèbres guides de la Compagnie des guides de Chamonix.… …   Wikipédia en Français

  • Alpinisme sans guides — Alpinisme sans guide L alpinisme sans guide (ou mouvement des sans guide) est la pratique de l alpinisme sans accompagnement par des guides de haute montagne professionnels, tels les célèbres guides de la Compagnie des guides de Chamonix.… …   Wikipédia en Français

  • Sans-guide — Alpinisme sans guide L alpinisme sans guide (ou mouvement des sans guide) est la pratique de l alpinisme sans accompagnement par des guides de haute montagne professionnels, tels les célèbres guides de la Compagnie des guides de Chamonix.… …   Wikipédia en Français

  • Sans guide — Alpinisme sans guide L alpinisme sans guide (ou mouvement des sans guide) est la pratique de l alpinisme sans accompagnement par des guides de haute montagne professionnels, tels les célèbres guides de la Compagnie des guides de Chamonix.… …   Wikipédia en Français

  • sans-guide — [sɑ̃gid] adj. et n. invar. ÉTYM. 1904, in Petiot; de sans , et guide, trad. de l all. Führerlöse. ❖ ♦ Qui pratique l alpinisme sans guide professionnel. N. || Un, une sans guide …   Encyclopédie Universelle

  • Sans-guides — Alpinisme sans guide L alpinisme sans guide (ou mouvement des sans guide) est la pratique de l alpinisme sans accompagnement par des guides de haute montagne professionnels, tels les célèbres guides de la Compagnie des guides de Chamonix.… …   Wikipédia en Français

  • Sans guides — Alpinisme sans guide L alpinisme sans guide (ou mouvement des sans guide) est la pratique de l alpinisme sans accompagnement par des guides de haute montagne professionnels, tels les célèbres guides de la Compagnie des guides de Chamonix.… …   Wikipédia en Français

  • Guide De Haute Montagne — Le guide de haute montagne est un professionnel diplômé d’État qui conduit contre rémunération, une ou plusieurs personnes en montagne. Il est non seulement celui qui montre le chemin, mais il est aussi celui qui apprend à le choisir, grimpe à… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”