Jean Marot (poete)

Jean Marot (poète)

Jean Marot
Le voyage de Gênes de Jean Marot, miniature de Jean Bourdichon, 1508
Le voyage de Gênes de Jean Marot, miniature de Jean Bourdichon, 1508

Nom de naissance Jean Desmarets
Activité(s) Poète, valet de garde-robe
Naissance v. 1450
Caen
Décès v. 1526
Paris
Langue d'écriture Français
Genre(s) Poésie

Jean Marot (Mathieu, près de Caen, v. 1450 - Paris, v. 1526), écrivain français de la fin du XVe et du début du XVIe siècle, qui fut un poète et grand rhétoriqueur .

Biographie

Jean Marot reçut une éducation négligée. On ne lui fit point apprendre le latin ; mais il y suppléa, autant qu'il fut en lui, en étudiant dans les auteurs l'histoire, la fable et la poésie. Le Roman de la Rose était sa lecture favorite. Sa bonne conduite et quelques vers qu'il avait composés lui méritèrent la protection d'Anne de Bretagne, depuis femme de Louis XII ; il fut son secrétaire en 1506 et son poète en titre ; et, par son ordre, il suivit Louis XII dans ses expéditions de Gènes et de Venise, avec mission expresse de les célébrer c'est ce qu'il fit dans deux poèmes intitulés l'un Voyage de Gênes, l'autre Voyage de Venise, où l'emploi du merveilleux ne nuit en rien à l'exactitude historique.

Louis XII mort, il entra au service de François Ier comme valet de garde-robe, et donna à son maître une preuve d'attachement, en composant un poème dans lequel la Noblesse, l'Église et le Labour, c'est-à-dire les trois ordres, plaident l'un après l'autre la cause du roi, qui venait d'exciter quelque mécontentement par de nouveaux impôts.

Jean Marot est le père du célèbre poète Clément Marot qui devint lui aussi un grand poète du XVIe siècle, protégé du roi de France, François Ier. La très grande réputation de son fils a beaucoup nui à la sienne ; mais s'il n'en eut pas le génie et l'enjouement, il n'en eut aussi ni la licence ni l'irréligion.

Il paraît certain que ce nom de Marot n'était qu'un surnom, et qu'il s'appelait Jean Desmarets. On conjecture qu'il mourut en 1523, âgé de 60 ans.

Publications

Wikisource-logo.svg

Wikisource propose un ou plusieurs textes écrits par Jean Marot.

Les autres ouvrages de Jean Marot sont :

  1. deux Epîtres : l'une des dames de Paris au roi François Ier étant delà des monts, après la défaite des Suisses, et l'autre des mêmes dames aux courtisans de France étant pour lors en Italie. Il y a dans cette dernière des traits fort piquants, mais un peu cyniques, contre les appas des dames italiennes. Un grand nombre de rondeaux, amoureux, chrétiens et autres, parmi lesquels on remarque un recueil de vingt-quatre rondeaux, intitulé le Doctrinal des princesses et nobles dames, qui traite de tout ce qui peut leur attirer l'estime et l'amour, depuis l'honnêteté jusqu'au beau maintien et à l'habit. Jean Marot a plus de jugement que d'imagination ; son langage et sa versification sont encore bien barbares. Il fait rimer Hercule et Achille, genre et guerre ; cette faute paraît inconcevable, puisque de tout temps c'est la consonance qui a constitué la rime. Malgré ces défauts, on le lit encore avec plaisir à cause de sa naïveté. Il s'exprime quelquefois avec force ; sa composition se soutient ; il a même une certaine chaleur, et il excelle dans le choix des différents vers propres aux sujets qu'il traite.
  2. Sur les deux heureux voyages de Gênes et Venise victorieusement mys à fin par le très chrestien roy Loys douziesme de ce nom : père du peuple, et véritablement escriptz par iceluy Jan Marot de Caen
  3. Œuvres. Ses œuvres, recueillies à Paris en 1536, ont été réimprimées en 1723 par Coustelier, et à la suite des œuvres de son fils, la Haye, 1731, vol. in-4° et 6 vol. in-12. Le tome comprend les œuvres de Jean Marot le père, et de Michel Marot son fils, ainsi que les pièces du différend de Clément Marot avec François de Sagon. L'édition de ces œuvres contient le prologue à la reine Anne de Bretagne, les voyages de Gênes et de Venise, des poésies diverses, épîtres, rondeaux, etc. Le volume débute par l'épître de Clément Marot sur la mort de son père.

Source partielle

  • « Jean Marot (poète) », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition, 1843-1865 [détail de l’édition]

  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Jean Marot (po%C3%A8te) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Marot (poete) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean marot (poète) — Jean Marot Le voyage de Gênes de Jean Marot, miniature de Jean Bourdichon, 1508 Nom de naissance Jean Desmarets …   Wikipédia en Français

  • Jean Marot (poète) — Jean Marot Le voyage de Gênes de Jean Marot, miniature de Jean Bourdichon, 1508 Nom de naissance Jean Desmarets …   Wikipédia en Français

  • Jean Lemaire (poète) — Jean Lemaire de Belges Jean Lemaire, (1473 1524) est un poète et un chroniqueur d expression française, né soit à Bavay (où un collège porte son nom), soit à Hargnies, soit à Belges, un hameau du Hainaut, selon les sources. Il se fera appeler… …   Wikipédia en Français

  • Jean Marot — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Personnages Jean Marot, père du poète Clément Marot Jean Marot, architecte et graveur Jean Marot, mathématicien Voir aussi …   Wikipédia en Français

  • Marot — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Marot est un nom de famille notamment porté par : Jean Marot, (1450 1526), poète français ; Clément Marot, (1496 1544), fils du… …   Wikipédia en Français

  • Jean Lemaire De Belges — Jean Lemaire, (1473 1524) est un poète et un chroniqueur d expression française, né soit à Bavay (où un collège porte son nom), soit à Hargnies, soit à Belges, un hameau du Hainaut, selon les sources. Il se fera appeler plus tard Jean Lemaire de… …   Wikipédia en Français

  • Jean Lemaire de Belges — Jean Lemaire, (1473 1524) est un poète et un chroniqueur d expression française, né soit à Bavay (où un collège porte son nom), soit à Hargnies, soit à Belges, un hameau du Hainaut, selon les sources. Il se fera appeler plus tard Jean Lemaire de… …   Wikipédia en Français

  • Jean lemaire de belges — Jean Lemaire, (1473 1524) est un poète et un chroniqueur d expression française, né soit à Bavay (où un collège porte son nom), soit à Hargnies, soit à Belges, un hameau du Hainaut, selon les sources. Il se fera appeler plus tard Jean Lemaire de… …   Wikipédia en Français

  • Jean Poitevin — (ca. 1520 1565) est un poète et un chantre de l église catholique, actif à Poitiers au milieu du XVIe siècle. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres 3 Réception 4 Notes …   Wikipédia en Français

  • Jean Salmon Macrin — Jean Salmon Macrin, né à Loudun en 1490, mort à Loudun en 1557, est un poète français néo latin, valet de chambre de François Ier, ami et collègue de Clément Marot. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres 3 Sources …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”