Alfred-Édourad Billioray

Alfred-Édouard Billioray

Alfred Billioray est né à Naples en 1841 et est mort en Nouvelle-Calédonie en 1876. C'est une personnalité de la Commune de Paris.

Cet artiste peintre a été l'élève de Sophie Clément et de Rosa Bonheur, mais n'a jamais été reconnu pour sa peinture, le Salon refusant l'envoi de ses toiles[1]. Pendant le siège de Paris par les Allemands (septembre 1870-mars 1871), il est membre de la Garde nationale et du Comité de vigilance du XIVe arrondissement où il se montre bon organisateur. Sans être candidat, il est élu au Conseil de la Commune par le XIVe arrondissement. Il siège à la Commission des services publics (29/03) puis à celle des Finances (21/04). Il vote pour le Comité de Salut public où il remplace Charles Delescluze le 11 mai. Il est arrêté pendant la Semaine sanglante et condamné à la déportation. Mais très malade il reste en prison dont il s'évade en mars 1875. Repris il demande à être déporté en Nouvelle-Calédonie où il meurt peut peu après son arrivée.

Notes et références

  1. Bertrand Tillier (2004), La commune de Paris, révolution sans imagesp. 128
  • Portail de la France au XIXe siècle Portail de la France au XIXe siècle
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la peinture Portail de la peinture
Ce document provient de « Alfred-%C3%89douard Billioray ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alfred-Édourad Billioray de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”