Alfieri Vittorio

Vittorio Alfieri

Vittorio Alfieri
Vittorio Alfieri
Vittorio Alfieri

Naissance 16 janvier 1749
Asti
Décès 8 octobre 1803 (à 54 ans)
Florence
Nationalité Italie Italie
Profession(s) Poète, dramaturge et philosophe

Vittorio Alfieri est un poète, dramaturge et philosophe italien. Il est né le 16 janvier 1749 à Asti (Piémont) et mort le 8 octobre 1803 à Florence. Il a été fortement influencé par la culture classique et l'esprit romantique.

Sommaire

Biographie

Ce célèbre poète tragique est issu d'une famille noble et ancienne. Ayant perdu son père de très bonne heure, son éducation fut négligée, et il eut une jeunesse fort dérangée.

Il passa plusieurs années à courir le monde et à chercher des aventures; mais à l'âge de 25 ans, il se fit en lui une subite métamorphose : le désir de plaire à une femme aussi distinguée par son esprit que par son rang, la comtesse d'Albany, épouse du dernier des Stuarts, pour laquelle il avait conçu la plus vive passion, lui inspira du goût pour les lettres et pour la poésie, qu'il avait dédaignées jusque-là. Il s'exerça dans la tragédie, et créa un système de composition tout nouveau pour l'Italie, substituant un dialogue serré, un style mâle et concis, à la manière lâche et efféminée de ses devanciers, et retranchant impitoyablement de ses pièces les personnages inutiles d'amoureux ou de confidents.

Travaillant avec une ardeur incroyable, il composa en moins de sept ans (1775-1782) quatorze tragédies, dont plusieurs sont des chefs d'œuvre. En même temps il écrivait en prose des ouvrages qui devaient le placer à côté de Machiavel, un Traité de la tyrannie, et celui qui a pour titre le Prince et les Lettres, dans lesquels il se montre ardent républicain. Il composait aussi à la même époque son poème de l'Étrurie vengée.

La comtesse d'Albany étant devenue veuve en 1788, il s'unit à elle par un mariage secret, puis il vint en France dans le désir d'y faire imprimer plusieurs de ses ouvrages, et même de se fixer dans ce pays, qu'il appelait alors la patrie de la liberté. Mais effrayé par les excès du 10 août 1792, il s'empressa de fuir et se retira à Florence. Le gouvernement révolutionnaire le traita en émigré et le dépouilla de la plus grande partie de sa fortune, qu'il avait placée sur les fonds français. Toutes ces causes réunies finirent par lui inspirer, pour la France et pour la révolution une haine implacable qu'il n'a cessé depuis d'exhaler dans tous ses écrits.

Dans ses dernières années, Alfieri apprit le grec, afin d'étudier dans l'original les grands tragiques qu'il avait pris pour modèles. Il traduisit et imita plusieurs des plus belles tragédies d'Eschyle, de Sophocle et d'Euripide.

Épuisé par ses travaux, il mourut à l'âge de 54 ans, en 1803, laissant un grand nombre d'œuvres posthumes, parmi lesquelles on remarque une autobiographie particulièrement célèbre que l'on considère souvent comme sa plus grande œuvre : Vita (Ma Vie en français).

Le théâtre d'Alfieri se compose des tragédies suivantes :

  • Philippe II,
  • Polynice,
  • Antigone,
  • Agamemnon,
  • Virginie,
  • Oreste,
  • la Conjuration des Pazzi,
  • Don Garcia,
  • Rosemonde,
  • Marie Stuart,
  • Timoléon,
  • Octavie,
  • Merope,
  • Saül,
  • Agis,
  • Sophonisbe,
  • Myrrha,
  • Brutus I,
  • Brutus II
  • Cléopâtre,
  • Tymoleon,
  • Dom Garel.

Bibliographie

  • Mémoires de Victor Alfiéri d'Asti, écrits par lui-même, traduit par Antoine de Latour, Charpentier, 1840
  • Vittorio Alfieri, Ma Vie, traduction d'Antoine de Latour, revue et annotée par Michel Orcel, Paris, éditions Gérard Lebovici, 1989
  • L'ensemble de ses oeuvres philosophiques sont disponibles en français aux éditions Allia.

Source partielle

« Vittorio Alfieri », dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 [détail des éditions]  (Wikisource)

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de la philosophie Portail de la philosophie
  • Portail du XVIIIe siècle Portail du XVIIIe siècle
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
  • Portail de la poésie Portail de la poésie


Ce document provient de « Vittorio Alfieri ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alfieri Vittorio de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alfieri, Vittorio, Conte — ▪ Italian author born January 16, 1749, Asti, Piedmont died October 8, 1803, Florence  Italian tragic poet whose predominant theme was the overthrow of tyranny. In his tragedies, he hoped to provide Italy with dramas comparable to those of other… …   Universalium

  • Alfieri, Vittorio, conde de — ► (1749 1803) Poeta italiano. Toda su obra es expresión de un pensamiento antiautoritario. Autor de Cleopatra (1775) y Vida de Vittorio Alfieri escrita por él mismo (1804). Sus Rimas (1789), en las que es evidente la influencia de Petrarca, son… …   Enciclopedia Universal

  • Alfieri, Vittorio, conde — (16 ene. 1749, Asti, Piamonte–8 oct. 1803, Florencia). Poeta trágico y dramaturgo italiano. Con sus poemas y obras dramáticas, contribuyó a reavivar el espíritu nacional italiano. Luego de un período de viajes en el que conoció la libertad… …   Enciclopedia Universal

  • Alfieri, Vittorio, Count — born Jan. 16, 1749, Asti, Piedmont died Oct. 8, 1803, Florence Italian tragic poet and playwright. Through his lyrics and dramas he helped revive the national spirit of Italy. After a period of travel in which he experienced English political… …   Universalium

  • Vittorio Alfieri — Vittorio Alfieri, retrato de François Xavier Fabre Nombre completo Vittorio Amedeo Al …   Wikipedia Español

  • Vittorio Alfieri — painted by David s pupil François Xavier Fabre, in Florence 1793. Count Vittorio Alfieri (16 January 1749 – 8 October 1803) was an Italian dramatist, considered the founder of Italian tragedy. [1] Contents …   Wikipedia

  • Vittorio Alfieri — (* 17. Januar 1749 in Asti; † 8. Oktober 1803 in Florenz) war ein italienischer Dichter und Dramatiker im Zeitalter der Aufklärung. Seine streng formalen, klassischen Tragödien waren durchdrungen von den republikanischen Freiheitsgedanken des… …   Deutsch Wikipedia

  • Alfieri — Alfiēri, Vittorio, Graf, ital. Dramatiker, geb. 17. Jan. 1749 zu Asti in Piemont, lebte abwechselnd in Rom und Florenz, auch in Paris und im Elsaß, im Freundschaftsbündnis mit der Gräfin Albany (s.d.), gest. 8. Okt. 1803 zu Florenz; der… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Alfieri — Alfieri, Vittorio, Graf von, geb. zu Asti in Piemont 1749, zuerst Militär, dann privatisirend, der bedeutendste der neueren italienischen Dichter. Er wandte sich fast ausschließlich dem Drama zu u. wählte in der Regel historische Gegenstände in… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Alfieri — Alfieri, Vittorio, conde de …   Enciclopedia Universal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”