Alexandre de Conversano

Alexandre de Conversano (en italien : Alessandro di Conversano ; † après 1142) est un baron italo-normand d'Apulie lié à la Maison de Hauteville.

Sommaire

Biographie

Deuxième comte normand de Conversano de 1085 à 1132, il est le troisième fils et successeur du comte Godefroi de Conversano, neveu de Robert Guiscard.

En 1119, avec le gouverneur lombard de Bari Grimoald, il fait prisonnier la princesse de Tarente, Constance, fille du roi Philippe Ier de France et femme de Bohémond de Tarente, prince d'Antioche.

Il fuit en Dalmatie en 1132, redoutant la sévère répression du roi Roger II de Sicile après avoir participé avec son frère cadet Tancrède[1] et aux côtés de Rainulf II d'Alife, à une énième révolte des barons normands contre Roger, qui réussit à reprendre les choses en main non sans avoir subi une grave défaite en 1132.

En 1142, il fait partie de l'ambassade envoyée à Byzance par le roi germanique Conrad III de Hohenstaufen. La mission est une alliance entre l'Empire germanique et l'Empire byzantin de Jean II Comnène contre le roi Roger II de Sicile.

Alexandre de Conversano meurt après l'an 1142, laissant pour héritier un fils, Godefroi.

Notes et références

  1. Qui, après avoir été assiégé et capturé à Montepeloso par le roi Roger, meurt prisonnier à Palerme

Sources

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexandre de Conversano de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Godefroi de Conversano — (en italien : Goffredo di Conversano ; † septembre 1100) est un baron italo normand du duché d Apulie, seigneur de Montepeloso (c. 1067), de Nardò, de Brindisi et de Monopoli (1070), de Matera (1080), et comte de Conversano de 1072 à sa …   Wikipédia en Français

  • Bohemundo II de Antioquía — Saltar a navegación, búsqueda Moneda de Bohemundo II de Antioquía (1126 1130). Bohemundo II de Antioquía (1108 febrero de 1130) fue príncipe de Tarento de 1088 a 1128 y príncipe de Antioquía de 1111 hasta su muerte. Era hi …   Wikipedia Español

  • Liste des chevaliers de l'ordre de la Toison d'or — Le collier de l’ordre de la Toison d’or L ordre de la Toison d or est un ordre de chevalerie séculier fondé en janvier 1430 par Philippe le Bon à Bruges lors des festivités données à l occasion de son mariage avec sa troisième épouse, Isabelle de …   Wikipédia en Français

  • Comte de Brienne — Maison de Brienne La Maison de Brienne est une maison noble de France, issue de la Champagne, dont plusieurs membres se sont illustrés en France, en Italie et en Orient[1]. Sommaire 1 Histoire 2 Liste des comtes …   Wikipédia en Français

  • Liste des comtes de Brienne — Maison de Brienne La Maison de Brienne est une maison noble de France, issue de la Champagne, dont plusieurs membres se sont illustrés en France, en Italie et en Orient[1]. Sommaire 1 Histoire 2 Liste des comtes …   Wikipédia en Français

  • Maison De Brienne — La Maison de Brienne est une maison noble de France, issue de la Champagne, dont plusieurs membres se sont illustrés en France, en Italie et en Orient[1]. Sommaire 1 Histoire 2 Liste des comtes …   Wikipédia en Français

  • Maison de Brienne — Pour les articles homonymes, voir Brienne. La Maison de Brienne est une maison noble de France, issue de la Champagne, dont plusieurs membres se sont illustrés en France, en Italie et en Orient[1]. Sommaire 1 Histoire …   Wikipédia en Français

  • Maison de brienne — La Maison de Brienne est une maison noble de France, issue de la Champagne, dont plusieurs membres se sont illustrés en France, en Italie et en Orient[1]. Sommaire 1 Histoire 2 Liste des comtes …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Corfou — Carte topographique de l’île Corfou (en grec moderne Κέρκυρα / Kérkyra) est la plus septentrionale des îles Ioniennes. Elle est à la frontière (symbolique) entre l Occident et l Orient. Corfou est la région grecque la plus proche de l …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame de Rouen —  Cette primatiale n’est pas la seule cathédrale Notre Dame. Cathédrale Notre Dame de Rouen …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”