Guy De Lioncourt

Guy de Lioncourt

Guy de Lioncourt, né le 1er décembre 1885 à Caen et mort le 24 ou 25 décembre 1961 à Paris, est un compositeur français.

Biographie

Il fait ses études musicales à la Schola Cantorum auprès de Léon Saint-Réquier (harmonie), Amédée Gastoué (grégorien), André Roussel (contrepoint), Vincent d'Indy (composition), Charles Pineau (orgue), F. Mondain (hautbois) et Louis de Serres (déclamation lyrique).

Il épouse le 2 juillet 1912, à Boffres, Claire Pampelonne, nièce de Vincent d'Indy qui lui donne cinq enfants : Colette, Jeanne, Vincent (décédé à la naissance), Thérèse et Germaine (future épouse du compositeur Jacques Berthier (1923-1994) d’où est issu Vincent Berthier de Lioncourt, l’un des fondateurs du Centre de Musique Baroque de Versailles.

En 1918, il remporte le Grand Prix Lasserre avec l’opéra féerique la Belle au bois dormant (1912-1915). Après avoir été le secrétaire général de la Schola Cantorum, il en devient le professeur de contrepoint en 1914.

À la mort de Vincent d'Indy, il y occupe le poste de sous-directeur (directeur des études) et enseigne la composition jusqu’aux évènements de fin 1934, date à laquelle il participe à la fondation de l’école César Franck et reprend les mêmes postes qu’il avait à la Schola (cours de composition et directeur des études). A partir 1941, il remplace Louis de Serres au poste de professeur de Déclamation Lyrique et en devient titulaire à la mort de celui-ci en 1942. C’est à cette date qu’il est nommé co-directeur (en charge des études et du fonctionnement de l’école) avec Marcel Labey. En 1955, il se résout à prendre sa retraite.

Il a eu de nombreux élèves tels que Paule Piédelièvre, Noélie Pierront, l’abbé Camille Jacquemin, Jeanne Joulain, le père Joseph Gélineau…

Son œuvre

Elle est presque tout entière d’inspiration religieuse, mais on lui doit aussi de belles pages symphoniques et des pièces de musique de chambre.

Ses motets à 4 voix, ses 21 Cantiques pour les principales circonstances de la vie liturgique, ses Élévations Liturgiques, ses Dix préludes à l’introït l’ont mis au premier rang des musiciens d’église.

Outre la Belle au Bois Dormant déjà citée, il écrit, également, un conte lyrique Hyalis, le petit faune aux yeux bleus, pour soli chœurs et orchestre, un Jean de la Lune.

Trois ouvrages doivent retenir l’attention :

  • le Mystère d’Emmanuel, créé à Liège en 1924 (drame liturgique en 2 parties),
  • les Dix Lépreux,
  • le Mystère de l’Alleluia (il a su trouver l’équilibre entre le plain-chant et la polyphonie avec les textes latins et français).

Il rassemble ses souvenirs dans un ouvrage intitulé Un Témoignage sur la musique et sur la vie au XXe siècle. Il termine aussi le 4e et dernier volume du Cours de composition de Vincent d'Indy.

Lien externe

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Guy de Lioncourt ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guy De Lioncourt de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Guy de lioncourt — Guy de Lioncourt, né le 1er décembre 1885 à Caen et mort le 24 ou 25 décembre 1961 à Paris, est un compositeur français. Biographie Il fait ses études musicales à la Schola Cantorum auprès de Léon Saint Réquier (harmonie),… …   Wikipédia en Français

  • Guy de Lioncourt — (1 December 1885, Caen 24 or 25 December 1961, Paris) was a French composer. Life He studied music at the Schola Cantorum de Paris under Léon Saint Réquier (harmony), Amédée Gastoué (Gregorian chant), André Roussel (counterpoint), Vincent d Indy… …   Wikipedia

  • Guy de Lioncourt — Guy de Lioncourt, né le 1er décembre 1885 à Caen et mort le 24 ou 25 décembre 1961 à Paris, est un compositeur français. Biographie Il fait ses études musicales à la Schola Cantorum auprès de Léon Saint Réquier (harmonie),… …   Wikipédia en Français

  • Guy de Lioncourt — (* 1. Dezember 1885 in Caen; † 24. oder 25. Dezember 1961 in Paris) war ein französischer Komponist. Lioncourt studierte an der Schola Cantorum in Paris, wo Vincent d Indy sein Kompositionslehrer war. Später lehrte er dort selbst Contrapunkt,… …   Deutsch Wikipedia

  • Lioncourt — Guy de Lioncourt (* 1. Dezember 1885 in Caen; † 24. oder 25. Dezember 1961 in Paris) war ein französischer Komponist. Lioncourt studierte an der Schola Cantorum in Paris, wo Vincent d Indy sein Kompositionslehrer war. Später lehrte er dort selbst …   Deutsch Wikipedia

  • Vincent Berthier de Lioncourt — is a French composer and musician and, with Philippe Beaussant, co founder of the Centre de Musique Baroque de Versailles. He is the son of Jacques Berthier and Germaine de Lioncourt (daughter of the composer Guy de Lioncourt) …   Wikipedia

  • École César Franck — The École César Franck (César Franck School, named after César Franck) was a music school founded in Paris in January 1935 by Guy de Lioncourt, Louis de Serres, Pierre de Bréville and Marcel Labey. It was produced by a split from the Schola… …   Wikipedia

  • Ecole Cesar-Franck — École César Franck L’École César Franck était une école de musique fondée à Paris en janvier 1935 par Guy de Lioncourt, Louis de Serres, Pierre de Bréville et Marcel Labey. Elle est issue d’une séparation d’avec la Schola Cantorum à la suite d un …   Wikipédia en Français

  • Ecole César Franck — École César Franck L’École César Franck était une école de musique fondée à Paris en janvier 1935 par Guy de Lioncourt, Louis de Serres, Pierre de Bréville et Marcel Labey. Elle est issue d’une séparation d’avec la Schola Cantorum à la suite d un …   Wikipédia en Français

  • École César-Franck — L’École César Franck était une école de musique fondée à Paris en janvier 1935 par Guy de Lioncourt, Louis de Serres, Pierre de Bréville et Marcel Labey. Elle est issue d’une séparation d’avec la Schola Cantorum à la suite d un désaccord au sujet …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”