Guillaume De Gellone

Guillaume de Gellone

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillaume.

Guillaume de Gellone[1] ou Guillaume d'Aquitaine, né vers 750/755 et mort entre le 28 mai 812 et le 21 mai 815, fut comte de Toulouse, duc d'Aquitaine et marquis de Septimanie.

Il est canonisé en 1066, sous le nom de saint Guilhem.

Il a inspiré le personnage de Guillaume d'Orange de la chanson de geste Guillaume au Court Nez du XIIe siècle.

Sommaire

Biographie

Il est le petit-fils de Charles Martel par sa mère Aude (Aida, Aldana ou Adalne), et donc cousin de Charlemagne. Son père est Thierry Ier (vers725 - †793), comte d'Autun et de Madrie. Sa famille a plus tard été nommée Wilhelmide par les historiens.

Il succède en 790 au comte de Toulouse Corson qui a été enlevé par les Basques en 787[2].

Il tient tête aux Basques, puis résiste aux incursions maures mais il est vaincu en 793 sur les rives de l'Orbieu près de Narbonne. Sa résistance opiniâtre pousse cependant les Maures à se retirer. Par la suite, il reprend l'offensive, fait la conquête d’une marche d'Espagne dont il devient comte, et prend Barcelone en 801.

Ayant retrouvé son ancien ami d'enfance saint Benoît à l'abbaye Saint-Sauveur d'Aniane, il décide de fonder en 804 l'abbaye dite de Gellone à Saint-Guilhem-le-Désert, suivant la règle bénédictine. C'est dans cette abbaye qu'en 806 il se retire à la tête d'une migration de moines.

Il fut marié en premières noces avec Cunégonde et avec Guibourg en secondes noces.

Il meurt le 28 mai 812. Il est canonisé en 1066 et devient alors connu sous le nom de saint Guilhem.

Descendance

En premières noces avec Cunégonde il eut, entre autres, les enfants suivants :

  1. Berà (Borell), comte de Barcelonne
  2. Gerberge, († 834) exécutée avec son demi-frère Gaucelme sur ordre de Lothaire Ier ; elle fut enfermée dans un tonneau et noyée dans la Saône.
  3. Héribert, aveuglé en 830 sur ordre de Lothaire Ier
  4. Cunégonde de Gellone (vers 795/797 - † 15 juin 835) épouse de Bernard d'Italie, fils du troisième fils de Charlemagne, Pépin d'Italie. Ce dernier fut originellement appelé « Carloman », du nom de son oncle, Carloman, frère cadet de l’empereur décédé depuis déjà 10 ans. En 781, à l’occasion de son couronnement comme roi d'Italie, Charlemagne décida de le renommer Pépin. Prenant cela en compte, on comprend pourquoi ses beau-frères furent massacrés, sachant qu'une fois Pépin d'Italie décédé, Lothaire voulut mettre l'un de ses enfants sur le trône d'Italie. Lothaire le regretta, ayant été jeté en prison par ses propres enfants qui ne lui pardonnèrent pas ce geste.
  5. Bernard de Septimanie (° vers 795 - † 844).

En secondes noces avec Guibourg, il a :

  1. Gaucelme, dit Gaucelme du Roussillon († 834), marquis de Gothie en 812, décapité à Chalon-sur-Saône sur ordre de Lothaire Ier.
  2. Théodoric (Thierry) († 826), comte d'Autun
  3. Rodlinde, († 843), épouse de Wala, abbé de Corbie

Un héros de la chanson de geste nommé Guillaume au Court Nez

Il est à l'origine du personnage de Guillaume d'Orange, principal protagoniste d'un cycle de plusieurs chansons de geste, narrant la lutte des Francs du sud de l'empire carolingien contre les Sarrasins (voir Littérature française du Moyen Âge#La Geste de Garin de Monglane).


Sources et références

  1. Guillaume, fils de Théodoric comte d'Autun sur le site Foundation for Medieval Genealogy
  2. Michel Dillange, Les Comtes de Poitou, Ducs d'Aquitaine (778-1204), Geste éditions, coll. « La Crèche », 1995, 304 p. (ISBN 2-910919-09-9), p. 27-28 
  • Sur la descendance : Suzanne Martinet Laon - Promontoire sacré des druides au IXe siècle (1994)
  • Dom Claude Devic, dom Joseph Vaissète, Histoire générale de Languedoc, tome II, réédition par Lacour éditeur à Nîmes 1993.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Ce document provient de « Guillaume de Gellone ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guillaume De Gellone de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Guillaume de gellone — Pour les articles homonymes, voir Guillaume. Guillaume de Gellone[1] ou Guillaume d Aquitaine, né vers 750/755 et mort entre le 28 mai 812 et le 21 mai 815, fut comte de Toulouse, duc d Aquitaine et m …   Wikipédia en Français

  • Guillaume de Gellone — Pour les articles homonymes, voir Guillaume et Guillaume d Orange. Guillaume de Gellone[1] ou Guillaume d Aquitaine ou Guillaume le Grand, né vers 750/755, mort vers 814[2], est un aristocrate de l époque carolingienne …   Wikipédia en Français

  • Guillaume de Gellone — Wilhelm von Aquitanien (auch Wilhelm von Gellone, Guillaume de Gellone, Guillaume au Court Nez, Wilhelm Kurznase, Guilhem; * 754; † 28. Mai 812 in Gellone, heute Saint Guilhem le Désert bei Montpellier in Frankreich) war von 781 bis zu seinem… …   Deutsch Wikipedia

  • Héribert (fils de Guillaume de Gellone) — Héribert (v. 780/5 † ap.843) est un comte carolingien du IXe siècle de la famille des Guilhelmides, fils de Guillaume de Gellone et de sa première épouse Cunégonde. Sommaire 1 Biographie 2 Descendance 3 Généalogie …   Wikipédia en Français

  • Orgue Jean-Pierre Cavaillé de l'abbaye de Gellone à Saint-Guilhem-le-Désert — Orgue Jean Pierre Cavaillé de l abbaye de Gellone à St Guilhem le Désert Localisation Pays …   Wikipédia en Français

  • Guillaume au court nez — Guillaume de Gellone Pour les articles homonymes, voir Guillaume. Guillaume de Gellone[1] ou Guillaume d Aquitaine, né vers 750/755 et mort entre le 28 mai 812 et le 21 mai 815, fut comte de Toulouse, duc d Aquitaine et m …   Wikipédia en Français

  • Guillaume d'Aquitaine — Guillaume de Gellone Pour les articles homonymes, voir Guillaume. Guillaume de Gellone[1] ou Guillaume d Aquitaine, né vers 750/755 et mort entre le 28 mai 812 et le 21 mai 815, fut comte de Toulouse, duc d Aquitaine et m …   Wikipédia en Français

  • Guillaume — ist die französische Form des Namens Wilhelm; andere Schreibweise: Guilleaume. Inhaltsverzeichnis 1 Bekannte Namensträger „Guillaume“ 1.1 Mittelalterlicher Name 1.2 Vorname 1 …   Deutsch Wikipedia

  • Guillaume X De Poitiers — Pour les articles homonymes, voir Guillaume X. Guillaume X de Poitiers, dit le Toulousain ou le Saint, né en 1099 est le dernier des comtes de Poitiers de la dynastie des Ramnulfides. Il règne de 1126 à 1137 sous le nom de Guillaume VIII, comte… …   Wikipédia en Français

  • Guillaume X d'Aquitaine — Guillaume X de Poitiers Pour les articles homonymes, voir Guillaume X. Guillaume X de Poitiers, dit le Toulousain ou le Saint, né en 1099 est le dernier des comtes de Poitiers de la dynastie des Ramnulfides. Il règne de 1126 à 1137 sous le nom de …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”