Albert copieux

Albert Copieux

Albert Copieux, né en 1885 et mort au Havre en 1956, est un peintre français de l’école normande.

Biographie

Copieux s’installe au Havre avec sa mère, d’origine normande, à l’âge de sept ans alors qu’il vient de perdre son père. C’est là qu’il commence à s’adonner à la peinture et au dessin, suivant les cours de l’École des Beaux arts du Havre où il fait ainsi la connaissance de nombreux petits peintres. Mais il ne suivra pas comme eux la filière traditionnelle qui les mena à Paris pour parachever leur formation et fréquenter les milieux artistiques.

Sa seule expérience parisienne, il la fera en tant qu’employé comme dessinateur maquettiste puis sera très vite, lors de la Première Guerre mondiale, mobilisé pendant près de cinq ans, réalisant durant cette période la partie de son œuvre pour laquelle aujourd’hui encore il est le mieux connu : quelques 1 530 dessins ou croquis de guerre pris sur le vif et qui décrivent la vie quotidienne des « poilus ».

Démobilisé en avril 1919, il se verra, peu après, envoyé aux Forges et Chantiers de la Méditerranée comme dessinateur industriel, n’en continuant par ailleurs pas moins de peindre, dans ce style réaliste qui le caractérisait. Mais ce n’est qu’à partir de 1947, alors âgé de soixante-deux ans, qu’il peut enfin espérer se consacrer pleinement à son unique vocation : servir les Beaux-arts. À cette date, en effet, il est nommé directeur de l’École des Beaux-arts du Havre et le demeurera jusqu’en 1955, étant parvenu à lui redonner la vie qu’elle avait perdue lors de la tourmente de 1939-1945, comme s’il avait voulu par là lui savoir gré de ces années d’apprentissage au cours desquelles, jeune peintre, il avait connu Dufy, Lecourt, Friesz, Braque, et tant d’autres.

Sources

« Les Peintres du Havre et le l’estuaire de la Seine » -Nov. 1985- aux éditions Barberousse -Paris-.

  • Portail de la peinture Portail de la peinture
Ce document provient de « Albert Copieux ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albert copieux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Albert Copieux — Albert Copieux, né en 1885 et mort au Havre en 1956, est un peintre français de l’école normande. Biographie Copieux s’installe au Havre avec sa mère, d’origine normande, à l’âge de sept ans alors qu’il vient de perdre son père. C’est là qu’il… …   Wikipédia en Français

  • Albert Édouard de Saxe-Cobourg-Gotha — Édouard VII du Royaume Uni Édouard VII Roi du Royaume Uni …   Wikipédia en Français

  • Le Havre — Pour le film d Aki Kaurismäki, voir Le Havre (film). « Havre » redirige ici. Pour les autres significations, voir Havre (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Bléville — Le Havre « Havre » redirige ici. Pour les autres significations, voir Havre (homonymie). Le Havre …   Wikipédia en Français

  • Graville-Sainte-Honorine — Le Havre « Havre » redirige ici. Pour les autres significations, voir Havre (homonymie). Le Havre …   Wikipédia en Français

  • Ingouville (Le Havre) — Le Havre « Havre » redirige ici. Pour les autres significations, voir Havre (homonymie). Le Havre …   Wikipédia en Français

  • Arts normands — Culture de la Normandie Le Manuel du Bibliographe normand d’Édouard Frère La Normandie possède une langue propre dérivée, comme le français, de la langue d oïl, le normand qui est encore utilisé à l’heure actuelle, notamment dans le …   Wikipédia en Français

  • Culture De La Normandie — Le Manuel du Bibliographe normand d’Édouard Frère La Normandie possède une langue propre dérivée, comme le français, de la langue d oïl, le normand qui est encore utilisé à l’heure actuelle, notamment dans le …   Wikipédia en Français

  • Culture de la Basse-Normandie — Culture de la Normandie Le Manuel du Bibliographe normand d’Édouard Frère La Normandie possède une langue propre dérivée, comme le français, de la langue d oïl, le normand qui est encore utilisé à l’heure actuelle, notamment dans le …   Wikipédia en Français

  • Culture de la Haute-Normandie — Culture de la Normandie Le Manuel du Bibliographe normand d’Édouard Frère La Normandie possède une langue propre dérivée, comme le français, de la langue d oïl, le normand qui est encore utilisé à l’heure actuelle, notamment dans le …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”