Albert-félix de lapparent

Albert-Félix de Lapparent

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lapparent.

Albert-Félix de Lapparent est un paléontologiste et géologue français, né en 1905 et mort en 1975.

À l'issue de ses études secondaires, il entre au Séminaire. Il est ordonné prêtre en 1929 et entre dans la Compagnie de Saint-Sulpice l'année suivante. Il souhaitait alors devenir curé de campagne, mais "ses supérieurs cependant l'orientèrent autrement. Le Cardinal Verdier, pressentant en lui un atavisme de géologue, lui demanda de prendre la succession de son grand-père[1] au laboratoire de l'Institut Catholique. Il prépara donc sa licence, puis son patron. Charles Jacob, lui confia comme sujet de thèse l'étude des rapports géologiques entre les Alpes et la Provence"[2].

Après que le laboratoire de la "Catho", un temps dirigé par le père Teilhard de Chardin, eut été scindé en deux unités (géologie et minéralogie), l'abbé de Lapparent prit la direction de l'unité géologique.

Sommaire

Le paléontologue

Ce sulpicien a fait plusieurs explorations à la recherche de fossile dans le désert du Sahara. En 1986, José Bonaparte (1928-) lui dédie le genre Lapparentosaurus. Parmi les dinosaures décrits par Lapparent, il faut citer les nouveaux genres Inosaurus teredftensis en 1960 et, avec Georges Zbyszewski (1909-1998), Lusitanosaurus liassicus en 1957.

Il est aussi le découvreur de nouvelles espèces dans des genres existants comme, par exemple : (par ordre alphabétique) :

  • avec Zbyszewski en 1957 : Apatosaurus alenquerensis, Astrodon pusillus, Camarasaurus alenquerensis et Megalosaurus pombali.
  • seul en 1960 : Brachiosaurus nougaredi, Cetiosaurus mogrebiensis, Elaphrosaurus gautieri, Elaphrosaurus iguidiensis et Rebbachisaurus tamesnensis.

L'abbé de Lapparent a aussi découvert un crocodile géant Sarcosuchus en 1967.

Le géologue

Directeur de recherches au CNRS, il a été le créateur de la mission géologique française en Afghanistan. Il a notamment identifié, en 1961, un important gisement de minerai de fer dans l'Hadjigak (Afghanistan central) dont il estimait les réserves à 2 milliards de tonnes avec une teneur en minerai considérable (de l'ordre de 60%), découverte qu'il signala aussitôt aux autorités afghanes[3].

Dès lors, l'abbé de Lapparent conduira chaque année une mission du CNRS composée de plusieurs chercheurs de haut niveau - géologues, botanistes, naturalistes - dans les montagnes afghanes. Il parviendra en 1973 à installer à Kaboul une antenne permanente de cette mission, mais celle-ci disparaîtra avec l'arrivée au pouvoir des communistes (1978).

Quelques mois avant sa mort, en 1975, il écrivait le texte suivant, montrant son attachement pour l'Afghanistan et les populations qu'il avait si longtemps côtoyées et dont il appréciait l'hospitalité : "Une synthèse s'est faite peu à peu entre la vie du géologue et celle du prêtre (...) J'ai conscience de poursuivre en Afghanistan une forme de ministère sacerdotal telle que je la vis en France dans les milieux scientifiques, une présence, une prière de louange à Dieu pour les beautés de la Nature mieux connues, des contacts amicaux et parfois profonds avec une population très pauvre, ouverte et accueillante"... [4]

Références

  1. Albert-Auguste Cochon de Lapparent (1839-1908), géologue, membre de l'Institut.
  2. Pierre Bordet, "Un siècle de géologie au laboratoire de l'Institut catholique de Paris", Humanisme et foi chrétienne, Mélanges scientifiques du centenaire de l'Institut catholique de Paris, publ. par Charles Kannengiesser et Yves Marchasson, Beauchesne, 1976.
  3. Ce gisement, situé à 3500 mètres d'altitude, est difficilement exploitable, d'autant que les voies d'accès sont souvent impraticables. Des experts chinois s'y sont récemment intéressé.
  4. Pierre Bordet, ibid.

Source

Un article de Pierre Bordet : http://www.annales.org/archives/x/catho.html


  • Portail de la paléontologie Portail de la paléontologie
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique
  • Portail des sciences de la Terre et de l’Univers Portail des sciences de la Terre et de l’Univers
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Albert-F%C3%A9lix de Lapparent ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albert-félix de lapparent de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Albert-Felix de Lapparent — Albert Félix de Lapparent Pour les articles homonymes, voir Lapparent. Albert Félix de Lapparent est un paléontologiste et géologue français, né en 1905 et mort en 1975. À l issue de ses études secondaires, il entre au Séminaire. Il est ordonné… …   Wikipédia en Français

  • Albert-Félix De Lapparent — Pour les articles homonymes, voir Lapparent. Albert Félix de Lapparent est un paléontologiste et géologue français, né en 1905 et mort en 1975. À l issue de ses études secondaires, il entre au Séminaire. Il est ordonné prêtre en 1929 et entre… …   Wikipédia en Français

  • Albert-Félix de Lapparent — (1905 – 1975) was a French palaeontologist. He was also a Jesuit priest. He undertook a number of fossil hunting explorations in the Sahara desert. He contributed greatly to our knowledge of dinosaurs and other prehistoric creatures. In 1986,… …   Wikipedia

  • Albert-Félix de Lapparent — Pour les articles homonymes, voir Lapparent. Albert Félix de Lapparent est un paléontologiste et géologue français, né en 1905 et mort en 1975. À l issue de ses études secondaires, il entre au Séminaire. Il est ordonné prêtre en 1929 et entre… …   Wikipédia en Français

  • Albert-Auguste Cochon De Lapparent — Albert de Lapparent Pour les articles homonymes, voir Lapparent. Albert Auguste Cochon de Lappar …   Wikipédia en Français

  • Albert-auguste cochon de lapparent — Albert de Lapparent Pour les articles homonymes, voir Lapparent. Albert Auguste Cochon de Lappar …   Wikipédia en Français

  • Albert-Auguste Cochon de Lapparent — Albert de Lapparent Pour les articles homonymes, voir Lapparent. Albert Auguste Cochon de Lapparent, ou Albert de Lapparent, né à Bourges le …   Wikipédia en Français

  • Charles Cochon De Lapparent — Pour les articles homonymes, voir Lapparent. Charles Cochon de Lapparent, né à Champdeniers (Deux Sèvres), le 24&# …   Wikipédia en Français

  • Charles Cochon de Lapparent — Pour les articles homonymes, voir Cochon (homonymie). Pour les autres membres de la famille, voir : Lapparent. Charles Cochon de Lapparent …   Wikipédia en Français

  • Charles cochon de lapparent — Pour les articles homonymes, voir Lapparent. Charles Cochon de Lapparent, né à Champdeniers (Deux Sèvres), le 24&# …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”