Ajahn Brahmavamso

Ajahn Brahm

Ajahn Brahmavamso Mahathera (aussi appelé Ajahn Brahm), de son vrai nom Peter Betts, est né à Londres le 7 août 1951. Ajahn Brahm est l'abbé du monastère Bodhinyana, de Serpentine (petite ville d'Australie-Occidentale d'environ 2000 habitants), le directeur spirituel de la Buddhist Society of Western Australia, le conseiller spirituel de la Buddhist Society of Victoria, le conseiller spirituel de la Buddhist Society of South Australia, le patron spirituel de la Buddhist Fellowship de Singapour, et le patron spirituel du Bodhikusuma Centre de Sydney.

Sommaire

Premières années

Ajahn Brahm, venant d'un milieu ouvrier, a pu étudier la physique théorique à la Cambridge University à la fin des années 1960. Après son doctorat obtenu à Cambridge, il a enseigné une année dans le secondaire avant de partir voyager en Thaïlande pour devenir moine et s'entraîner avec le Vénérable Ajahn Chah Bodhinyana Mahathera.

Études et ordination

Ajahn Brahm fut ordonné à Bangkok à l'âge de 23 ans par l'abbé de Wat Saket. Chaokhun Brahm lui donna son nom de Brahmavamso (brahma : excellente, vamsa : lignée).

Il consacra ensuite neuf années à étudier et à s'entrainer dans la tradition des Moines de la forêt sous la direction d'Ajahn Chah. C'est un des élèves d'Ajahn Chah parmi les plus célèbres, avec Ajahn Sumedho.

Arrivée en Australie

Brahm fut invité à Perth (Australie-Occidentale) par la Buddhist Society of Western Australia pour assister Ajahn Jagaro dans son enseignement. En 1983 ils achetèrent 97 acres (393 000 m²) de terrain forestier sur les collines de Serpentine, au sud de Perth. Ce lieu devint le monastère Bodhinyana (du nom de leur instructeur, Ajahn Chah Bodhinyana). Bodhinyana devint ainsi le premier monastère bouddhique de l'hémisphère sud et représente aujourd'hui la plus grande communauté de moines bouddhistes d'Australie.

Ajahn Brahm apprit la plomberie et la maçonnerie et construisit lui-même plusieurs bâtiments du monastère.

Vers la notoriété

Ajahn Brahm prit en 1994 la succession d'Ajahn Jagaro (en congé sabbatique) à la tête de la Buddhist Society of Western Australia. Il fut bientôt invité à dispenser son enseignement en Australie et en Asie du sud-est. Il s'est exprimé au Sommet Bouddhiste International de Phnom Penh en 2002, ainsi qu'à trois GCB (Global Conferences on Buddhism). Il consacre aussi du temps et de l'attention aux malades et aux mourants, en prison ou malades du cancer, à ceux qui veulent apprendre la méditation, et aussi à son sangha de moines de Bodhinyana.

Ajahn Brahm a aussi permis d'établir comme monastère indépendant le monastère de nonnes de Dhammasara à Gidgegannup au nord-est de Perth, dirigé par la nonne australienne Ajahn Sr. Vayama.

Réalisations

Lorsqu'il était moine novice, Ajahn Brahm a entrepris la compilation anglaise d'un guide du code monastique bouddhique, le Vinaya, qui devint ensuite la base de la discipline monastique de nombreux monastères Theravada en Occident.

En octobre 2004, Ajahn Brahm a reçu de la Curtin University la médaille John Curtin pour sa vision, son leadership et son engagement dans la communauté australienne. Il travaille actuellement avec des moines et des nonnes de toutes les traditions bouddhistes pour établir la Australian Sangha Association.

Il a écrit plusieurs livres, notamment un manuel de méditation Theravada (Mindfulness, Bliss, and Beyond: A Meditator's Handbook) qui expose en détail les techniques de méditation jhāna. Ses écrits et ses sermons foisonnent d'anecdotes et témoignent d'un humour particulier, non dépourvu d'autodérision. Pour cette raison, certains le surnomment le Seinfeld du bouddhisme.

L'exposé qu'il fait du bouddhisme se veut rationnel et adapté à la mentalité occidentale. Sa culture scientifique lui permet de porter un regard critique sur la science. Il considère que le bouddhisme est une vraie science, une "technologie de l'esprit" sans dogme, qui permet une exploration approfondie de l'esprit[1].

Ajahn Brahm est également un chaud partisan du dialogue interreligieux, ainsi il a participé le 12 août 2009 avec l'évêque anglican Roger Herft à un dialogue public intitulé : "que pourraient se dire Jésus et le Bouddha ?"[2]

Bibliographie

  • Opening the Door of Your Heart: And Other Buddhist Tales of Happiness (publié ensuite en 2005 sous le titre Who Ordered This Truckload of Dung?: Inspiring Stories for Welcoming Life's Difficulties)
  • Mindfulness, Bliss, and Beyond: A Meditator's Handbook (avec Jack Kornfield, 2006)

Citations

  • « La félicité de la méditation dépasse largement celle du plaisir sexuel. »
  • « Le bouddhisme est bien une religion... pour des raisons fiscales ! »
  • « Mon but en tant qu'instructeur est d'émanciper suffisamment mes auditeurs pour qu'ils n'aient plus besoin du tout de mes enseignements. Vu le nombre de gens qui viennent à mes causeries, et ce parfois depuis très longtemps, je dois être un très mauvais instructeur ! »
  • « Il n'y a pas de livre sacré dans le bouddhisme, c'est la méditation qui en tient lieu. »
  • « Une étude très sérieuse a montré que l'entretien d'un moine revenait moins cher que celui d'un chien. Chaque famille devrait avoir un moine ! »
  • « Pourquoi permettre à autrui d'avoir un pouvoir sur notre bonheur intérieur ? »
  • « La vie est comme une fleur : elle s'épanouit pendant quelques jours, puis les pétales tombent. Mais cela n'a rien de désespérant : cela fertilise le sol pour les fleurs futures. »
  • « Quand on me demande où j'irai après ma mort, je réponds qu'il y a trois possibilités : Karrakatta, Pinnaroo ou Fremantle. » (il s'agit des trois cimetières de la région de Perth)
  • « Certains reprochent aux bouddhistes de chercher à fuir la réalité. Je leur dis : vous avez parfaitement compris l'essence du bouddhisme ! »
  • « Que ferais-je si quelqu'un jetait aux toilettes les textes bouddhiques ? C'est évident : j'appellerais le plombier ! »
  • « La porte de mon cœur vous sera toujours ouverte, qui que vous soyez, quoi que vous ayez fait. Telle est l'expression de l'amour inconditionnel. »

Références

Liens externes

  • Portail du bouddhisme Portail du bouddhisme
Ce document provient de « Ajahn Brahm ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ajahn Brahmavamso de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ajahn Brahmavamso Mahathera — (* 7. August 1951 in London als Peter Betts) ist ein buddhistischer Mönch und zumeist bekannt als Ajahn Brahm. Inhaltsverzeichnis 1 Biografie 1.1 Frühe Jahre 1.2 Ankunft in Australien 1.3 Übernahme d …   Deutsch Wikipedia

  • Ajahn Brahm — Ajahn Brahmavamso Mahathera (aussi appelé Ajahn Brahm), de son vrai nom Peter Betts, est né à Londres le 7 août 1951. Ajahn Brahm est l abbé du monastère Bodhinyana, de Serpentine (petite ville d Australie Occidentale d environ 2000 habitants),… …   Wikipédia en Français

  • Ajahn Brahm — Ajahn Brahmavamso Mahathera (* 7. August 1951 in London als Peter Betts) ist ein buddhistischer Mönch und zumeist bekannt als Ajahn Brahm. Inhaltsverzeichnis 1 Biografie 1.1 Frühe Jahre 1.2 Ankunft in Australien …   Deutsch Wikipedia

  • Ajahn Brahm — Infobox Buddhist biography name = Ajahn Brahm img size = img capt = Ajahn Brahm (front left) landscape = birth name = Peter Betts other names = dharma name = birth date = birth date and age|df=yes|1951|8|7 birth place = United Kingdom death date …   Wikipedia

  • Ajahn Chah — Le Vénérable Ajahn Chah Subhatto (Chao Khun Bodhinyanathera) (alternativement Achaan Chah, portant parfois le titre honorifique Luang Por ou Phra) (1918, Thaïlande – 1992), fut l un des plus grands maîtres de méditation du XXe siècle. Connu… …   Wikipédia en Français

  • Dhyāna in Buddhism — Chinese name Traditional Chinese 禪 Simplified Chinese 禅 …   Wikipedia

  • Piya Tan — Infobox Person name = Piya Tan 陈明信 image size = 109px caption = dead = no birth date = birth date and age|1949|8|20 birth place = Melaka, Malaysia death date = death place = location = Singapore occupation = Buddhist scholar, Dhamma teacher,… …   Wikipedia

  • Bodhinyana Monastery — Bodhinyana is a Theravadin Buddhist monastery in the Thai Forest Tradition located in Serpentine, about 60 minutes drive south east of Perth [ http://www.bswa.org/modules/articles/article.php?id=2 ] Abbot The abbot is the Venerable Ajahn… …   Wikipedia

  • Mae Chi — Buddhistische Weisse Nonne in Kambodscha Mae Chi (auch Mae Ji, Mae Chee, Thai: แม่ชี [mɛ̂ː ʧiː]) sind buddhistische Frauen in Thailand, die auch als „Nonnen“ bezeichnet werden. Sie führen allerdings ein Leben am Rand der Gesellschaft, da sie… …   Deutsch Wikipedia

  • Mogok Sayadaw (Venerable Sayadawgyi U Wimala) — Mogok Sayadaw U Vimala Religion Buddhism School Theravada Personal Nationality Myanmar Born 27 December 1899( …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”