Force electromagnetique

Force de Lorentz

Le cercle décrit par le champ magnétique dans un moteur triphasé.

La force de Lorentz, ou force électromagnétique, est la principale manifestation de l'interaction électromagnétique. La force de Lorentz, appliquée dans diverses situations, induit l'ensemble des interactions électriques et magnétiques observées ; elle est de ce fait principalement étudiée en physique et en chimie.

Les effets quantiques affectant la force électromagnétique sont étudiés dans le cadre de l'électrodynamique quantique.

Sommaire

Ordre de grandeur

L'interaction électromagnétique est la deuxième des quatre interactions élémentaires dans l'ordre des puissances. À basse énergie, soit celle des réactions chimiques ou nucléaires, elle est à peu près cent fois plus faible que l'interaction forte, mais dépasse les interactions faibles et gravitationnelles d'un facteur 1011 et 1042 respectivement.

Description mathématique

Champ magnétique dans une bobine.

Le champ électromagnétique exerce la force suivante sur des particules possédant une charge électrique q non nulle

 
\boldsymbol{F} = q \boldsymbol{E} + q \boldsymbol{v} \wedge \boldsymbol{B}
,

E et B sont le champ électrique et le champ magnétique pris au point où se trouve la particule, dont la vitesse est v. Le calcul de la force ne se fait que lorsque l'on connaît la valeur des champs E et B, qui sont principalement déterminés par la distribution de l'ensemble des particules chargées intervenant dans la configuration étudiée. En particulier, pour une charge immobile située en r', le champ magnétique est nul et le champ électrique s'exerçant en r est donné par la loi de Coulomb :

\boldsymbol E =  \frac{q}{4 \pi \varepsilon_0} \frac{\boldsymbol r - \boldsymbol r'}{|\boldsymbol r - \boldsymbol r'|^3},

εo est une constante universelle appelée la permittivité du vide (à remplacer par la permittivité du milieu, lorsqu'on n'est pas dans le vide).

Action de la force de Lorentz dans le cas d'un champ électrique nul.

Historiquement, la force de Lorentz était une donné indépendante de l'équation décrivant le champ électromagnétique. La démonstration de la cohérence interne de la définition de la force de Lorentz se fait sans trop de difficulté dans le cadre du formalisme du lagrangien, appliqué à la relativité restreinte. Dans ce cadre là, le mouvement d'une particule suivant la trajectoire xb(τ) soumise au champ électromagnétique est décrit par son action, qui prend la forme

S = \int q A_b \; {\rm d} x^b,

où la quantité Ai est ce que l'on appelle le quadripotentiel, duquel on tire le potentiel électrique et le potentiel vecteur qu déterminent entièrement le champ électrique et le champ magnétique.

Dérivation de la force de Lorentz

On définit comme de coutume en relativité restreinte la quadrivitesse par

u^a \equiv \frac{\rm d x^a}{\rm d \tau}, ce qui permet de réécrire l'action sous la forme
S = \int q A_b u^b \; {\rm d} \tau.

Dans le formaliste de l'action (qui est l'intégrale du lagrangien), la trajectoire est déterminée par la maximisation de l'action par rapport aux variations possibles de la trajectoire xb(τ). La trajectoire apparaît explicitement dans le quadrivecteur vitesse, mais aussi implicitement dans le quadripotentiel, puisque l'on évalue celui-ci en chaque point de la trajectoire. Ainsi, la variation de l'action donne-t-elle

\delta S = \int q \left(A_b \frac{{\rm d} \delta x^b}{{\rm d} \tau} + \delta x^a \partial_a A_b u^b \right)\; {\rm d} \tau.

On peut intégrer le premier terme par partie, pour obtenir

\delta S = \int q \left(- \frac{{\rm d}A_b}{{\rm d} \tau} \delta x^b + \delta x^a \partial_a A_b u^b \right)\; {\rm d} \tau,

mais comme le quadripotentiel dépend est uniquement évalué sur des points de la trajectoires, on a

\delta S = \int q \left(- u^a \partial_a A_b \delta x^b + \delta x^a \partial_a A_b u^b \right)\; {\rm d} \tau.

En regroupant l'ensemble des termes, il vient

\delta S = \int q \left((\partial_a A_b - \partial_b A_a) u^b \right)\; \delta x^a\; {\rm d} \tau.

Le terme de l'intégrale en dehors du dτ et des δxa donne la force. En introduisant le tenseur électromagnétique Fab tel que

F_{ab} = \partial_a A_b - \partial_b A_a,

la force fa s'écrit donc

f^a = q F^a_{\;\;b} u^b.

Du fait de la structure des équations de Maxwell, on montre que le champ magnétique peut être écrit sous la forme du rotationnel d'un vecteur, le potentiel vecteur du champ magnétique. Or la partie spatiale du tenseur électromagnétique peut s'écrire, si l'on se place en coordonnées cartésiennes x, y, z,

F^a_{\;\;b} = \left(\begin{array}{cccc}0 & ? & ? & ? \\ ? & 0 & \partial_x A^y - \partial_y A^x &  \partial_x A^z - \partial_z A^x \\ ?  & \partial_y A^x - \partial_x A^y & 0  & \partial_y A^z - \partial_z A^y \\ ? & \partial_z A^x - \partial_x A^z & \partial_z A^y - \partial_y A^z & 0 \end{array} \right)  = \left(\begin{array}{cccc}0 & ? & ? & ? \\ ? & 0 & ({\rm rot}\; A)^z & -({\rm rot} \;A)^y \\ ? & -({\rm rot}\; A)^z & 0 & ({\rm rot}\; A)^x \\ ? & ({\rm rot}\; A)^y & -({\rm rot} \;A)^x & 0 \end{array} \right).

Appliqué à la partie spatiale de la quadrivitesse, on vérifie, en notant B le rotationnel de A, que l'on a

F^a_{\;\;b} u^b = \left(\begin{array}{c} ? \\ v^y B^z - v^z B^y \\ v^z B^x - v^x B^z \\ v^x B^y - v^y B_x \end{array}\right) + ... = \left(\begin{array}{c} ? \\ \\ \boldsymbol v \wedge \boldsymbol B \\ ~ \end{array} \right).

Si maintenant on considère en sus les composantes temporelles du tenseur F, on a

F^a_{\;\;b} = \left(\begin{array}{cccc}0 & & -\frac{1}{c^2} \partial_t \boldsymbol A - \boldsymbol \nabla A^t &  \\  & 0 & B^z &  - B^y \\ - \boldsymbol \nabla A_t - \partial_t \boldsymbol A & - B^z & 0  & B^x \\ & B^y & - B^x & 0\end{array} \right)  .

Or, étant données les équations de Maxwell, on sait que l'on peut écrire le champ éectrique comme la somme de l'opposé de la dérivée temporelle du potentiel vecteur et du gradient du potentiel électrique, que l'on va assimiler à At. On a ainsi l'expression quadridimensionnelle de la force :

F^a_{\;\;b} u^b = \left(\begin{array}{c} \boldsymbol \frac{E \cdot \boldsymbol v}{c^2} \\ \\ \boldsymbol E + \boldsymbol v \wedge \boldsymbol B \\ ~ \end{array} \right).


Voir aussi

Liens internes

Liens externes

  • Portail de la physique Portail de la physique
  • Portail de l’électricité et de l’électronique Portail de l’électricité et de l’électronique
Ce document provient de « Force de Lorentz ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Force electromagnetique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Force Électromagnétique — Force de Lorentz Le cercle décrit par le champ magnétique dans un moteur triphasé. La force de Lorentz, ou force électromagnétique, est la principale manifestation de l interaction électromagnétique. La force de Lorentz, appliquée dans diverses… …   Wikipédia en Français

  • Force électromagnétique — Force de Lorentz Le cercle décrit par le champ magnétique dans un moteur triphasé. La force de Lorentz, ou force électromagnétique, est la principale manifestation de l interaction électromagnétique. La force de Lorentz, appliquée dans diverses… …   Wikipédia en Français

  • force électromagnétique — elektromagnetinė jėga statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. electromagnetic force vok. elektromagnetische Kraft, f rus. электромагнитная сила, f pranc. force électromagnétique, f …   Automatikos terminų žodynas

  • force électromagnétique — elektromagnetinė jėga statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Elektromagnetinę sąveiką kiekybiškai apibūdinantis vektorinis dydis – elektromagnetinės sąveikos jėga. atitikmenys: angl. electromagnetic force vok.… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • force électromagnétique — elektromagnetinė jėga statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. electromagnetic force vok. elektromagnetische Kraft, f rus. электромагнитная сила, f pranc. force électromagnétique, f …   Fizikos terminų žodynas

  • force électromagnétique de Lorentz — Lorenco jėga statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Jėga, kuria elektromagnetinis laukas veikia jame judančią elektringąją dalelę arba kūną. atitikmenys: angl. Lorentz force vok. Lorentz Kraft, f rus. лоренцова сила, f; сила… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • Force De Lorentz — Le cercle décrit par le champ magnétique dans un moteur triphasé. La force de Lorentz, ou force électromagnétique, est la principale manifestation de l interaction électromagnétique. La force de Lorentz, appliquée dans diverses situations, induit …   Wikipédia en Français

  • Force de lorentz — Le cercle décrit par le champ magnétique dans un moteur triphasé. La force de Lorentz, ou force électromagnétique, est la principale manifestation de l interaction électromagnétique. La force de Lorentz, appliquée dans diverses situations, induit …   Wikipédia en Français

  • Force (mécanique) — Force (physique) Pour les articles homonymes, voir force. Une force désigne, en physique, l interaction entre deux objets ou systèmes, une action mécanique capable d imposer une accélération, ce qui induit un déplacement ou une déformation de l… …   Wikipédia en Français

  • Force De Laplace — Pour les articles homonymes, voir Laplace. La force de Laplace est la force d origine force électromagnétique qui s exerce sur l ensemble des charges d un matériau conducteur. Il s agit donc de la résultante de l action de la force de Lorentz sur …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”