Ager centuriatus

Centuriation romaine

La Centuriation romaine est le schéma géométrique du plan d'une ville et du territoire agricole environnant, utilisé dans le monde romain, qui était tracé à l’aide des instruments d’arpenteurs, dans chaque nouvelle colonie.

Sommaire

Mise en place

Il y eut divers schémas et variétés de systèmes adoptés. Le plus répandu fut celui de l’ager centuriatus.

L’arpenteur romain choisissait d'abord le centre de la ville (en latin umbilicus soli ). Le mot soli est souvent élidé; il vient du fait qu'on y prenait la première mesure du Sud à l'aide du soleil.

Il devait aussi décider de l'orientation des voies, s'il avait des raisons de ne pas en diriger un vers le Nord , et s'il avait des raisons de ne pas faire des voies exactement perpendiculaires. En effet par défaut le Nord était la direction d'un des axes.

Puis il traçait, à partir du centre, les deux axes routiers perpendiculaires à l'aide de la groma:

  • le premier en direction est-ouest (ou celui dans la direction la plus proche), appelé decumanus maximus,
  • le second en direction nord-sud (ou celui dans la direction la plus proche), dit cardo maximus.

Après avoir délimité la ville, on prolongeait ces deux routes sur tout le territoire agricole environnant en passant par les portes pratiquées dans l’enceinte de la ville.

Le géomètre se positionnait devant le viseur (umbelicus), le regard tourné vers l’ouest et définissait le territoire par les noms suivants :

  • ultra, ce qu’il voyait devant
  • citra, ce qu’il avait dans le dos
  • dextra, ce qu’il voyait à sa droite
  • sinistra, ce qu’il voyait à sa gauche.

Centuriation du territoire

Successivement, on traçait de part et d’autre des axes initiaux les cardo et les decumanus secondaires. C’était les axes routiers positionnés parallèlement à des intervalles de 100 actus (environ 3,5 km). Le territoire ainsi subdivisé en superficie carré était appelé saltus.

Le réseau routier était ultérieurement relié avec d’autres routes parallèles aux pivots déjà tracés à une distance entre elles de 20 actus (710,40 m). Les superficies carrées résultant de cette dernière division étaient les centuries.

Les largeurs routières, en pieds romains (29.6 cm)
Largeur Equivalent Nom
40 pieds romains 11,84 m decumanus maximum
20 pieds romains 5,92 m cardus maximum
12 pieds romains 3,55 m limites quintarri
8 pieds romains 2,37 m autres routes

La répartition des terrains venait après l'achèvement des routes. Chaque centurie était subdivisée en 10 tracés, toujours avec des lignes parallèles aux cardos et aux decumanus, à une distance entre eux de deux actus (71,04 m) en formant 100 surfaces carrées d’environ 0,5 hectares appelées heredia (centum heredia = centuria).

Chaque heredim était subdivisé par moitié dans l’axe sud-nord en constituant deux jugerum (le jugerum, de 2523 mètres carrés, correspondait à la surface de terrain qui pouvait être labouré en un jour par une paire de bœufs).

Dans la région de Vénétie la Centuriation romaine est connue sous le nom de Graticolato romain.

Instruments de mesure

Traces de cadastres en Gaule

  • Béziers
  • Valence
  • Orange (Orange B)

Voir aussi

  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie
Ce document provient de « Centuriation romaine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ager centuriatus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ager romanus — Dans la Rome antique, l’expression latine Ager romanus désigne le territoire propre de la ville de Rome, seul susceptible pendant longtemps de propriété civile (dominium ex jure Quiritium). Quelques auteurs cependant ont parfois appliqué ces mots …   Wikipédia en Français

  • Centuriation Romaine — La Centuriation romaine est le schéma géométrique du plan d une ville et du territoire agricole environnant, utilisé dans le monde romain, qui était tracé à l’aide des instruments d’arpenteurs, dans chaque nouvelle colonie. Sommaire 1 Mise en… …   Wikipédia en Français

  • Centuriation romaine — Cadastre d Orange La Centuriation romaine est le schéma géométrique du plan d une ville et du territoire agricole environnant, utilisé dans le monde romain, qui était tracé à l’aide des instruments d’arpenteurs, dans chaque nouvelle colonie.… …   Wikipédia en Français

  • CENTURIA — proprie centenos homines continet, aliquando pauciores pluresque, cum vocis appellatio abusive sumitur. Earum in republ. Romana primus auctor Servius Tullius fuit, qui actô censu, populum Romanum in 6. classes, et in 193. Centurias divisit: rotâ… …   Hofmann J. Lexicon universale

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”