Etienne IV de Hongrie

Étienne IV de Hongrie

Étienne IV (István IV Árpád), roi de Hongrie de janvier 1163 au 19 juin 1163[1].

Né vers 1133, décédé à Zimony (Hongrie) le 11 avril 1165, inhumé à Székesfehérvár. Fils de Béla II l'Aveugle et de Jelena Nemanja.

Il succède à son frère Ladislas II mais est vaincu le 19 juin 1163 dans les environs de Székesfehérvár par l'armée de son neveu Étienne III de Hongrie soutenu par des mercenaires recrutés en Autriche avec l'appui de l'empereur Frédéric Ier Barberousse.

Étienne IV se réfugie en territoire byzantin et demande aussitôt l'aide de l'empereur Manuel Comnène. Ce dernier refuse de le soutenir et se rapproche d'Étienne III en proposant une mariage entre sa fille Maria et le frère cadet du roi Béla.

Un accord fut conclu en 1164 entre Manuel et la Hongrie mais son non respect par Étienne III entraina une nouvelle tentative de l'empereur byzantin d'imposer son candidat. La mort d'Étienne IV le 11 avril 1165 mit fin à ce projet.

Précédé par Étienne IV de Hongrie Suivi par
Ladislas II
(1162)
Armoiries Hongrie ancien.svg
Souverains de Hongrie
(1163)
Étienne III
(1163-1172)

Lien

Sources

  • Gyula Kristo Histoire de la Hongrie Médiévale Tome I le Temps des Arpads Presses Universitaires de Rennes (2000)(ISBN 2-86447-533-7).
Ce document provient de « %C3%89tienne IV de Hongrie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Etienne IV de Hongrie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Etienne Ier de Hongrie — Étienne Ier de Hongrie Premier roi de Hongrie de la dynastie arpadienne, saint Étienne Ier de Hongrie ou Szent István est le fondateur du royaume de Hongrie. Vajk ou Vaïk de son vrai nom, fils de Géza, « duc des Magyars », se convertit… …   Wikipédia en Français

  • Étienne ier de hongrie — Premier roi de Hongrie de la dynastie arpadienne, saint Étienne Ier de Hongrie ou Szent István est le fondateur du royaume de Hongrie. Vajk ou Vaïk de son vrai nom, fils de Géza, « duc des Magyars », se convertit au catholicisme romain… …   Wikipédia en Français

  • Etienne III de Hongrie — Étienne III de Hongrie Étienne III Árpád roi de Hongrie du 31 mai à mi juillet 1162 puis du 19 juin 1163 à sa mort le 1er mars 1172. Biographie …   Wikipédia en Français

  • Etienne V de Hongrie — Étienne V de Hongrie Couronnement d Étienne V, miniature du Chronicon Pictum, XIVe siècle Étienne V Árpád de Hongrie (1239 1272) roi de Hongrie de 1270 à 1272 Fils de Béla IV de Hongrie et de la princesse grecque Marie Lascaris. Duc de… …   Wikipédia en Français

  • Étienne iii de hongrie — Étienne III Árpád roi de Hongrie du 31 mai à mi juillet 1162 puis du 19 juin 1163 à sa mort le 1er mars 1172. Biographie …   Wikipédia en Français

  • Étienne iv de hongrie — Étienne IV (István IV Árpád), roi de Hongrie de janvier 1163 au 19 juin 1163[1]. Né vers 1133, décédé à Zimony (Hongrie) le 11 avril 1165, inhumé à Székesfehérvár. Fils de Béla II l Aveugle et de Jelena Nemanja. Il succède à son frère Ladislas II …   Wikipédia en Français

  • Étienne v de hongrie — Couronnement d Étienne V, miniature du Chronicon Pictum, XIVe siècle Étienne V Árpád de Hongrie (1239 1272) roi de Hongrie de 1270 à 1272 Fils de Béla IV de Hongrie et de la princesse grecque Marie Lascaris. Duc de Transylvanie en 1257. Après… …   Wikipédia en Français

  • Étienne IV de Hongrie — Étienne IV (István IV Árpád), roi de Hongrie de janvier 1163 au 19 juin 1163[1]. Né vers 1133, décédé à Zimony (Hongrie) le 11 avril 1165, inhumé à Székesfehérvár. Fils de Béla II l Aveugle et de Jelena Nemanja. Il succède à son frère Ladislas II …   Wikipédia en Français

  • Étienne III de Hongrie — Étienne III Árpád roi de Hongrie du 31 mai à mi juillet 1162 puis du 19 juin 1163 à sa mort le 1er mars 1172. Biographie Couronnement d Ét …   Wikipédia en Français

  • Etienne II de Hongrie — Étienne II de Hongrie Le couronnement d Étienne II Miniature du Chronicon Pictum Étienne II le Foudre Árpád (István II), né en 1101, mort à Várad (auj. Oradea) le 1er mars 1131, inhumé en cette même ville, fut …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”