Advanced Encryption Standard Process

Advanced Encryption Standard process

Le Advanced Encryption Standard process est un processus de standardisation lancé par le NIST en 1997 pour demander aux cryptologues de concevoir un nouvel algorithme de chiffrement par bloc destiné au gouvernement des États-Unis. Le but était de remplacer Triple DES, lui-même un remplaçant temporaire de Data Encryption Standard (DES). Ce dernier étant vulnérable à un grand nombre d’attaques cryptanalytiques et utilisant une clé de seulement 56 bits, la sécurité n’était plus garantie puisque une recherche exhaustive était désormais envisageable.

Comme la spécification de AES n’est pas secrète et qu’elle ne se limite pas aux États-Unis (cela était également le cas pour DES et 3DES), ce chiffrement est destiné à diverses utilisations, entre autres :

  • applications militaires / gouvernementales
  • produits commerciaux
  • logiciels libres
  • matériel dédié au chiffrement (routeurs, etc.)

Sommaire

Contraintes

Les exigences sur le nouveau standard étaient élevées car il est destiné à une utilisation intensive jusqu’en 2050, date à laquelle on estime que sa sécurité sera limitée de par les avancées technologiques et les recherches en cryptanalyse. On peut toutefois émettre des doutes quant à cette longévité optimiste en matière d’informatique.

Taille de bloc

Un bloc de données de 128 bits a été exigé. Des clés de 192 et 256 bits devaient également être supportées. Le chiffrement devait bien sûr être robuste à toutes les attaques connues comme la cryptanalyse linéaire ou différentielle. La rapidité des opérations de chiffrement/déchiffrement était primordiale, AES n’étant pas restreint à une utilisation logicielle mais également matérielle avec des contraintes liées aux ressources disponibles (taille de la mémoire RAM ou ROM).

Les candidats

15 candidats furent proposés pour la première étape du concours :

Après une première sélection suite à la découverte de plusieurs failles dans un certain nombre d’entre eux, la liste fut réduite à 5 candidats. Les concepteurs ont mutuellement « cryptanalysés » leurs chiffrements et ont « joué le jeu » du concours. Certains chiffrements, trop lents, ont été rapidement écartés. D’autres ont nécessité une cryptanalyse plus intensive.

Les cinq finalistes étaient[1] :

Le vainqueur

Le 2 octobre 2000, le NIST annonce que Rijndael de Vincent Rijmen et Joan Daemen a remporté le concours AES et entrait dans un processus de standardisation officielle[1]. Le 26 novembre 2001, le NIST annonce que AES a été approuvé dans le standard FIPS PUB 197.

Notes et références

  1. a  et b (en) James Nechvatal, Elaine Barker, Lawrence Bassham, William Burr, Morris Dworkin, James Foti, Edward Roback, « Report on the Development of the Advanced Encryption Standard (AES) [pdf] » sur csrc.nist.gov, 2 octobre 2000, National Institute of Standards and Technology. Consulté le 8 juin 2009.

Voir aussi

  • Portail de la cryptologie Portail de la cryptologie
Ce document provient de « Advanced Encryption Standard process ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Advanced Encryption Standard Process de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Advanced encryption standard process — Le Advanced Encryption Standard process est un processus de standardisation lancé par le NIST en 1997 pour demander aux cryptologues de concevoir un nouvel algorithme de chiffrement par bloc destiné au gouvernement des États Unis. Le but était de …   Wikipédia en Français

  • Advanced Encryption Standard process — Le Advanced Encryption Standard process est un processus de standardisation lancé par le NIST en 1997 pour demander aux cryptologues de concevoir un nouvel algorithme de chiffrement par bloc destiné au gouvernement des États Unis. Le but était de …   Wikipédia en Français

  • Advanced Encryption Standard process — The Advanced Encryption Standard (AES), the block cipher ratified as a standard by National Institute of Standards and Technology of the United States (NIST), was chosen using a process markedly more open and transparent than its predecessor, the …   Wikipedia

  • Advanced Encryption Standard — Infobox block cipher name = AES caption = The SubBytes step, one of four stages in a round of AES designers = Vincent Rijmen, Joan Daemen publish date = 1998 derived from = Square derived to = Anubis, Grand Cru related to = certification = AES… …   Wikipedia

  • Advanced Encryption Standard — Pour les articles homonymes, voir AES. AES Résumé Concepteur(s) …   Wikipédia en Français

  • Data Encryption Standard — The Feistel function (F function) of DES General Designers IBM First publis …   Wikipedia

  • Standard de chiffrement avance — Standard de chiffrement avancé Pour les articles homonymes, voir AES. AES …   Wikipédia en Français

  • Standard de chiffrement avancé — Pour les articles homonymes, voir AES. AES …   Wikipédia en Français

  • Encryption software — is software whose main task is encryption and decryption of data, usually in the form of files on (or sectors of) hard drives and removable media, email messages, or in the form of packets sent over computer networks. Contents 1 Security 2… …   Wikipedia

  • Advanced Access Content System — AACS decryption process The Advanced Access Content System (AACS) is a standard for content distribution and digital rights management, intended to restrict access to and copying of the next generation of optical discs and DVDs. The specification …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”