Adulis
Adulis a été décrite au Ier siècle dans Le Périple de la mer Érythrée.

Adulis est un site archéologique d’Érythrée, à environ 50 kilomètres du port de Massaoua, sur la côte de la Mer Rouge. Le site constituait le port principal du Royaume d'Aksoum et est à l'origine du nom de la Baie d'Adulis.

La ville actuelle de Zula pourrait être un prolongement de l’antique Adulis, ll semble d'ailleurs que le nom de Zula tire son origine du mot grec Adulis.

Sommaire

Histoire

La référence la plus ancienne de la ville provient de Pline l'Ancien selon lequel la ville aurait été fondée par des esclaves fugitifs égyptiens[1]. La ville est ensuite décrite dans le Le Périple de la mer Érythrée, notamment pour son commerce d’esclaves et d’ivoire.

Cosmas Indicopleustès mentionne deux inscriptions qu'il trouva au VIe siècle : la première mentionne les succès militaires de Ptolémée III (247-222 av. J.-C.) obtenus avec des éléphants de guerre capturés dans la région ; la seconde, connue sous le nom de Monumentum Adulitanum, fut gravée lors de la 27e année du règne d'un roi d'Aksoum non-identifié, vantant ses victoires au sud et au nord d'Aksoum.

Une œuvre du quatrième siècle, traditionnellement (mais probablement à tort) attribuée à Palladius de Galatie, mentionne le voyage d'un érudit (scholasticus) égyptien en Inde afin de découvrir la philosophie brahmane, accompagné sur une partie de son trajet par un certain Moses, évêque d'Adulis.

Le contrôle d'Adulis a permis à Aksoum de devenir la puissance prédominante en Mer Rouge. Le port a servi de point d'appui pour Ella Asbeha (Kaleb d’Aksoum) lors de son invasion du royaume himyarite de Yusuf Asar Yathar (Dhu Nuwas) vers 520, ainsi que pour un certain nombre de raids vers des ports arabes, le dernier datant de 702, et fut marqué par l'occupation du port de Djeddah.

La prise du port d'Adulis par les premiers musulmans mit un terme aux velléités maritimes du royaume d'Aksoum et contribua à l'isoler de l'Empire byzantin et de ses autres alliés historiques.

Les dernières années d'Adulis demeurent un mystère. Quelques rares écrits musulmans mentionnent Adulis et le proche archipel des Îles Dahlak comme des terres d'exils, alors que certains indices suggèrent qu'Aksoum y maintint un accès maritime, toutefois amoindri, la puissance navale éthiopienne y déclinant de façon progressive.

Fouilles archéologiques

Adulis fut un des premiers sites Aksoumites à faire l'objet de fouilles, à l'occasion d'une campagne française dirigée par Vignaud et Petit qui effectuèrent un premier repérage en 1840, et préparèrent un plan comportant la localisation de structures identifiées comme des temples . En 1868, des émissaires du baron Robert Napier en campagne militaire contre Théodoros II d'Éthiopie visitèrent Adulis et mirent au jour plusieurs bâtiments, et notamment les fondations d'une église rappelant l'architecture Byzantine.

Les premières fouilles scientifiques eurent lieu lors d'une expédition allemande en 1906 supervisée par R. Sundström, sur la section nord du site et découvrirent une large structure baptisée "palais d’Adulis”. L'Italien R. Paribeni effectua des fouilles la même année et identifia des structures similaires, et aussi un grand nombre d'habitations ordinaires.

Les campagnes suivantes eurent lieu en 1961 et 1962, l'institut éthiopien d'archéologie coordonna une expédition menée par Francis Anfray, qui permit de retrouver des objets attestant de très fortes affinités avec la période tardive du royaume Aksoumite.

À la suite de l'indépendance de l'Érythrée, le Musée national d'Érythrée a demandé au gouvernement éthiopien de restituer ces objets. A ce jour, cette requête n'a pas été satisfaite, dans un contexte toujours tendu entre les deux pays[2].

Bibliographie

Notes et références

  1. Histoire naturelle, 6.34 [lire en ligne]
  2. Eritrea wants artefacts back (02-10-2005). Consulté le 05-02-2007.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adulis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Adulis — is an archeological site in the Northern Red Sea region of Eritrea, about 30 miles south of Massawa. It was the port of the Kingdom of Aksum, located on the coast of the Red Sea. Adulis Bay is named after the port. It is thought that the modern… …   Wikipedia

  • Adulis — (auch Adule) war eine noch nicht genau lokalisierte antike Handelsstadt am arabischen Golf. Nach dem Periplus Maris Erythraei[1] lag Adulis an einer Bucht an der Küste gegenüber der „Berginsel“ unterhalb von Ptolemais, drei Tagesreisen von Koloe… …   Deutsch Wikipedia

  • Adūlis — (jetzt Zulah), griechische, zur Ptolemäerzeit blühende Hafenstadt am jetzigen Annesleygolf des Roten Meeres, südlich von Massaua, die Elfenbein, Sklaven, Felle und Schildpatt ausführte. Eine zweite Blütezeit erlebte A. unter den Königen von Axum …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Adulis Club — Nombre completo Adulis Club Estadio ChicChero Stadium Asmara., Eritrea Capacidad 10.000 Liga Primera División de Eritrea Adulis Club es …   Wikipedia Español

  • Adulis (Titularerzbistum) — Adulis (italienisch : Aduli) ist ein Titularerzbistum der römisch katholischen Kirche. Es geht zurück auf ein früheres Erzbistum der antiken Stadt Adulis in Äthiopien. Titularerzbischöfe von Adulis Nr. Name Amt von bis 1 …   Deutsch Wikipedia

  • Adulis Club — Football club infobox clubname = Adulis Club fullname = Adulis Club nickname = founded = ground = ChicChero Stadium Asmara., Eritrea capacity = 10,000 chairman = manager = league = Eritrean Premier League season = 2006/07 position = Adulis Club… …   Wikipedia

  • Aksumite Empire — The Aksumite Empire or Axumite Empire (sometimes called the Kingdom of Aksum or Axum), (Ge ez: አክሱም), was an important trading nation in northeastern Africa, growing from the proto Aksumite period ca. 4th century BC to achieve prominence by the… …   Wikipedia

  • Aksoumite — Royaume d Aksoum መነገሠ ፡ አከሰመ Mangiśta Aksum Royaume d Aksoum ← …   Wikipédia en Français

  • Axoumite — Royaume d Aksoum መነገሠ ፡ አከሰመ Mangiśta Aksum Royaume d Aksoum ← …   Wikipédia en Français

  • Championnat d'Érythrée de football — Infobox compétition sportive Championnat d Érythrée de football Création 1994 Catégorie Division 1 Lieu …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”