Actes de Paul et Thècle

Les actes de Paul et Thècle sont un récit apocryphe[1] de l'influence de Paul sur une jeune vierge nommée Thècle et la vie romancée de celle-ci.

Sommaire

Origine du texte

Le texte date probablement du IIe siècle. Il fait partie d'un ouvrage apocryphe connu en copte sous le nom d'Actes de Paul comprenant, outre le récit sur la vie de Thècle, la troisième épître aux Corinthiens et l'Épitre des Corinthiens à Paul. Selon Tertullien, cet ouvrage est un faux écrit vers 160 à la gloire de Paul par un presbytre d'Asie mineure dont la fraude a été découverte. L'auteur ayant reconnu la falsification, fut condamné et a démissionné de son office.

Cependant de nombreuses versions furent diffusées en grec, syriaque, arménien et latin, ce qui explique que nombre d'ouvrages des Pères de l'Église y fassent allusion.

Le récit

Paul de passage à Iconium délivre son enseignement dans la maison d'Onésiphore. De sa fenêtre voisine, Thècle écoute, captivée, les sermons de l'apôtre sans bouger pendant 3 jours et 3 nuits. Paul enseigne que l'on ne doit vénérer qu'un seul Dieu et vivre chastement et parle de la résurrection. La mère de Thècle et son fiancé, Thamyris, sont irrités de l'influence de Paul sur Thècle et le conduisent devant le proconsul comme imposteur.

Paul est jeté en prison. Thècle achète le geôlier pour le rejoindre et écouter à ses pieds, toute la nuit, le récit des grands actes de Dieu. Sa famille, alarmée, et soutenue par la foule menaçante, fait de nouveau appel au proconsul. Paul est chassé de la ville et Thècle, à la demande de sa mère est condamnée au bûcher. Mais un orage miraculeux sauve la nouvelle disciple.

Thècle rejoint Paul dans un tombeau ouvert sur la route de Iconium à Daphné. Un magistrat de la ville d'Antioche séduit par la jeune fille cherche à la prendre de force, mais Thècle défend sa vertu. Le magistrat l'accuse faussement et elle est condamnée par le gouverneur à être dévorée par des bêtes sauvages, malgré les protestations des femmes de la cité et notamment d'une veuve, nommée Triphéna (Tryphaine) dont la fille qui venait de mourir désirait adopter Thècle. Thècle subit plusieurs supplices, mais chaque fois un nouveau miracle l'épargne. Devant tant de prodiges, le gouverneur accepte de la libérer.

Thècle revint à Iconium et finit ses jours dans un petit ermitage qu'elle crée.

Sa signification

Notes et références

  1. Les christianismes disparus de Bart Ehrman - traduction française au Ed. Bayard - 2007

Liens externes

Sur le site Le Champ du Midrash


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Actes de Paul et Thècle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Actes de Paul — et Thècle Les actes de Paul et Thècle sont un récit apocryphe[1] de l influence de Paul sur une jeune vierge nommée Thècle et la vie romancée de celle ci. Sommaire 1 Origine du texte 2 Le récit …   Wikipédia en Français

  • PAUL (ACTES DE) — PAUL ACTES DE Un ouvrage intitulé Actes de Paul circulait déjà en 190 environ, car Hippolyte (In Danielem , III, 29) s’y réfère et Tertullien (De baptismo , 17) sait que son auteur est un «prêtre qui le composa en Asie» et qui fut déposé à cause… …   Encyclopédie Universelle

  • Thecle d'Iconium — Thècle d Iconium Sainte Thècle Martyre Décès Ier siècle  Séleucie, Turquie Nationalité désormais Turquie …   Wikipédia en Français

  • Thècle d'Iconium — Sainte Thècle Statue de Sainte Thècle à la Cathédrale de Barcelone Martyre Décès Ier siècle  Séleucie, Turquie Nationalité …   Wikipédia en Français

  • PAUL — SECTION PREMIÈRE. Questions sur Paul.     Paul était il citoyen romain, comme il s en vante ? S il était de Tarsis en Cilicie, Tarsis ne fut colonie romaine que cent ans après lui; tous les antiquaires en sont d accord. S il était de la petite… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Sainte Thècle — Thècle d Iconium Sainte Thècle Martyre Décès Ier siècle  Séleucie, Turquie Nationalité désormais Turquie …   Wikipédia en Français

  • Lieux De Station De La Liturgie De Jérusalem — Article principal : Rite de l Église de Jérusalem. Églises constantiniennes de l Anastasis et du Martyrium, séparées par l Atrium Le calendrier liturgique de Jérusalem comprend 72 ou 73 lieux de station (sur ce terme, voir Mercredis et… …   Wikipédia en Français

  • Lieux de station de la liturgie de Jerusalem — Lieux de station de la liturgie de Jérusalem Article principal : Rite de l Église de Jérusalem. Églises constantiniennes de l Anastasis et du Martyrium, séparées par l Atrium Le calendrier liturgique de Jérusalem comprend 72 ou 73 lieux de… …   Wikipédia en Français

  • Lieux de station de la liturgie de Jérusalem — Article principal : Rite de l Église de Jérusalem. Le calendrier liturgique de Jérusalem comprend 72 ou 73 lieux de station (sur ce terme, voir Mercredis et vendredis, jours de station), au premier rang desquels se trouvent l Anastasis et l… …   Wikipédia en Français

  • Lieux de station de la liturgie de jérusalem — Article principal : Rite de l Église de Jérusalem. Églises constantiniennes de l Anastasis et du Martyrium, séparées par l Atrium Le calendrier liturgique de Jérusalem comprend 72 ou 73 lieux de station (sur ce terme, voir Mercredis et… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”