Acome
Acome
Création 1932
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Produits cablage
Site web site officiel d'Acome

Acome (Association coopérative d'ouvriers en matériel électrique) est une entreprise française établie dans le département de la Manche qui développe des produits et systèmes destinés aux communications, aux équipements électriques et au bâtiment. C'est la plus grosse Scop (Société coopérative et participative) de France.

Créée à Paris en 1932 suite aux difficultés de la société Electrocable, Acome compte 50 coopérateurs à sa création, 800 dans les années 1980 et 1075 en 2006[1]. Son siège social est à Paris, mais c'est en Normandie, à Romagny que l'entreprise possède 5 usines qui emploient 1200 salariés, ce qui en fait l'un des plus gros employeurs du département de la Manche. Deux autres unités sont implantées en Chine et une au Brésil[2]. Le chiffre d'affaires en 2007 était de 350 millions d'euros, dont la moitié réalisée à l'export.

Au moment de son démarrage, Acome a pu compter sur les commandes des PTT grâce au principe du « quart réservataire » qui attribuait 25% des commandes de l'État aux sociétés coopératives. À la fin des années 1930, la société achète une vieille filature à Mortain et s'y installe en 1941 après le bombardement de son usine d'Argenteuil. Après la guerre, Acome tire parti d'une loi imposant l'installation d'un dispositif antiparasitage sur toutes les voitures. Acome, qui fabrique ce dispositif en exploitant un brevet acheté à General Electric, voit son marché exploser.

Si ce n'est pas l'esprit coopérateur qui préside à la création d'Acome, il viendra plus tard, dans les années 1950 et 1960. Les PDG Charles Lacroix et Jean Lamour, coopérateurs convaincus, font de la société une vraie Scop[3].

Le fonctionnement coopératif n'est pas adopté pour les usines étrangères[1].

Références

  1. a et b Danièle Demoustier, « Scop », L'économie sociale de A à Z, numéro hors série d'Alternatives économiques, janvier 2006, p.190
  2. site officiel d'Acome
  3. Marc Mousli, Tous entrepreneurs, 2007

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Acome de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Acome — This is almost certainly a name which derives from one of the Yorkshire villages called Acomb. It is true that there is also a village called Acomb in Northumberland, but there is no evidence that this village provided name holders. Acomb near… …   Surnames reference

  • acome — sacome …   Dictionnaire des rimes

  • acome — …   Useful english dictionary

  • 'Obby 'Oss festival — The Old Oss party attending the Obby Oss with dozens of accordions and drums …   Wikipedia

  • Economie de la Manche — Économie de la Manche La Manche est le premier département agricole français, principalement dans le domaine de l élevage (bovin, ovin, équin) et de la culture de fruits (pommes) et légumes (carottes, poireaux, choux fleurs). La mer concentre… …   Wikipédia en Français

  • Économie de la Manche — La Manche est le premier département agricole français, principalement dans le domaine de l élevage (bovin, ovin, équin) et de la culture de fruits (pommes) et légumes (carottes, poireaux, choux fleurs). La mer concentre également une partie des… …   Wikipédia en Français

  • Économie de la manche — La Manche est le premier département agricole français, principalement dans le domaine de l élevage (bovin, ovin, équin) et de la culture de fruits (pommes) et légumes (carottes, poireaux, choux fleurs). La mer concentre également une partie des… …   Wikipédia en Français

  • Economie de la Basse-Normandie — Économie de la Basse Normandie Basse Normandie Données générales Pays France Subdivision région Organisations économiques …   Wikipédia en Français

  • Économie de la Basse-Normandie — Basse Normandie Données générales Pays France Subdivision région Organisations économiques 6 Chambr …   Wikipédia en Français

  • Économie de la basse-normandie — Basse Normandie Données générales Pays France Subdivision région Organisations économiques …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”