Académie de Nîmes

L'Académie de Nîmes est une société savante fondée en 1682. Ses activités ont essentiellement trait à l'histoire locale et la valorisation du patrimoine.

Sommaire

Histoire

L'Académie royale de Nîmes reçoit en août 1682 des lettres patentes la faisant jouir de privilèges semblables à ceux de l'Académie française[1] .

Elle compte aujourd'hui soixante membres ordinaires (trente-six résidants et vingt-quatre non résidants), des membres honoraires et plus de cent correspondants. Ses séances ordinaires ont lieu tous les quinze jours d'octobre à juillet et elle tient une séance annuelle en début d'année. Elle publie régulièrement depuis 1804 un tome de Mémoires annuel et depuis 1842 un Bulletin trimestriel des séances. L'Académie a conservé son sceau d'origine, représentant une couronne de palmes, au milieu de laquelle figure sa devise « Aemula/Lauri/1682 » avec un complément plus tardif : « Académie de Nîmes ».

Noms antérieurs

  • Académie royale de Nîmes (Ancien Régime)
  • Lycée
  • Académie du Gard (1804-1878)

Publications

  • Notices et travaux série publiée entre 1805 et 1834.
  1. Les Notices et travaux de 1807 à 1822 sont disponibles sur Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France : Notices et travaux de 1807 à 1822
  • Mémoires série publiée à partir de 1835.
  1. les Mémoires publiés entre 1835 et 1877 sont disponibles sur Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France : Mémoires publiés entre 1835 et 1877
  2. les Mémoires publiés entre 1878 et 1908 sont disponibles sur Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France : Mémoires publiés entre 1878 et 1908
  • Procès verbaux série publiée entre 1842 et 1877, 31 vol..
  1. les Procès verbaux, publiés entre 1843 et 1877 sont majoritairement disponibles sur Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France : Procès verbaux, publiés entre 1843 et 1877
  • Bulletin série publiée à partir de 1878.

Autres publications aux frais de l'Académie de Nîmes disponibles sur Gallica :

  1. Chronique et cartulaire de l'œuvre du Saint-Esprit (1889-1895)
  2. Bligny-Bondurand, Les Coutumes de Saint-Gilles (1915)

Exemple(s) de publication de la société (liste non exhaustive)

  • Jean-François Séguier (1703-1784). Un savant nîmois dans l'Europe des Lumières, Actes du colloque international tenu à Nîmes les 17 et 18 octobre 2003, 2004

Anciens membres

Références

  1. CTHS : Officiellement reconnue par Louis XIV, l'Académie Royale de Nîmes s'est vue conférer, par lettres patentes d'août 1682 " les honneurs, privilèges, facultés, franchises et libertés " dont jouissait depuis 1635 l'Académie française. Fidèle à ses traditions, elle travaille à l'enrichissement du patrimoine culturel, régional et national. Sans jamais oublier la devise inscrite au fronton de son hôtel du 16 de la rue Dorée : NE QUID NIMIS (Rien de trop !).

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Académie de Nîmes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Academie de Nimes — Académie de Nîmes Officiellement reconnue par Louis XIV, l Académie Royale de Nîmes s est vue conférer, par lettres patentes d août 1682 « les honneurs, privilèges, facultés, franchises et libertés » dont jouissait depuis 1635 l… …   Wikipédia en Français

  • Académie De Nîmes — Officiellement reconnue par Louis XIV, l Académie Royale de Nîmes s est vue conférer, par lettres patentes d août 1682 « les honneurs, privilèges, facultés, franchises et libertés » dont jouissait depuis 1635 l Académie française.… …   Wikipédia en Français

  • Académie de nîmes — Officiellement reconnue par Louis XIV, l Académie Royale de Nîmes s est vue conférer, par lettres patentes d août 1682 « les honneurs, privilèges, facultés, franchises et libertés » dont jouissait depuis 1635 l Académie française.… …   Wikipédia en Français

  • Academie de Sedan — Académie de Sedan Dès le milieu du XVIe siècle, les synodes des Églises réformées se sont préoccupés de la formation des pasteurs, exhortant les Églises à ouvrir des collèges, et des universités ou « académies » sur le modèle de l… …   Wikipédia en Français

  • Académie De Sedan — Dès le milieu du XVIe siècle, les synodes des Églises réformées se sont préoccupés de la formation des pasteurs, exhortant les Églises à ouvrir des collèges, et des universités ou « académies » sur le modèle de l académie fondée… …   Wikipédia en Français

  • Académie de sedan — Dès le milieu du XVIe siècle, les synodes des Églises réformées se sont préoccupés de la formation des pasteurs, exhortant les Églises à ouvrir des collèges, et des universités ou « académies » sur le modèle de l académie fondée… …   Wikipédia en Français

  • Académie de Saumur — L’Académie de Saumur est une université protestante fondée à Saumur en mars 1593 par Philippe Duplessis Mornay, gouverneur de la ville, et supprimée le 8 janvier 1685. En 1565, les habitants de Saumur commençaient à se lasser du joug… …   Wikipédia en Français

  • Académie de Sedan — Dès le milieu du XVIe siècle, les synodes des Églises réformées se sont préoccupés de la formation des pasteurs, exhortant les Églises à ouvrir des collèges, et des universités ou « académies » sur le modèle de l académie fondée… …   Wikipédia en Français

  • Université de Nîmes — UNÎMES Nom original Université de Nîmes Informations Fondation 2007[1] Type …   Wikipédia en Français

  • Universite de Nimes — Université de Nîmes UNÎMES Nom original Université de Nîmes Informations Fondation 2007 Type Localisation Nîmes, France …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”