Abū al-Faraǧ al-Is̩fahānī

Abū al-Faraǧ al-Is̩fahānī (en arabe : أبو الفرج الإصفهاني) est un auteur arabe de sensibilité chiite, né à Ispahan en 897 et mort à Bagdad en 967.

Œuvres

Parmi ses œuvres les plus célèbres, on compte:

  • Maqātil al-T̩ālibiyyīn (en arabe : مقاتل الطابيين), ouvrage dans lequel il consacre une notice à la mort de chacun des descendants de ʿAlī ibn Abī T̩ālib décédés de mort violente.
  • Adab al-g̍urabā’ (en arabe : أدب الغرباء), ouvrage consacré à la poésie de l'absence.
  • Le Livre des chansons (Kitāb al-Ag̍ānī; en arabe : كتاب الأغاني), qui rassemble une sélections de chants, accompagnés d'informations concernant les poètes qui les ont composés et les chanteurs qui les ont interprétés. Cet ouvrage monumental (il est fréquemment publié en 20 volumes) peut être divisé en trois parties:
    • la première est une sélection de chants rassemblée par le chanteur Ibrāhīm al-Maws̩ilī pour le calife abbasside al-Wāt̠iq;
    • la deuxième est consacrée aux consacrée et aux membres de la famille califale ayant composé des chansons;
    • la troisième à un noyau de chansons sélectionnées par l'auteur.

L'essentiel du livre est donc formé par une alternance entre des vers chantés (nommés s̩awt, en arabe : صوت) et des informations sur l’origine des poésies dont ils sont extraits et la vie du poète qui les composées. La matière poétique et biographique l'emporte donc en volume sur les chansons qui donnent son titre et sa structure à l'ouvrage.

Abū al-Faraǧ enseignait oralement le contenu de ce livre : celui-ci a donc été plusieurs fois remanié, certains passages ont été déplacés.

Références

(en) Hilary Kilpatrick, Making the Great Book of Songs: Compilation and the Author's Craft in Abu I-Faraj Al-Isbahani's Kitab Al-Aghani, Routledge/Curzon, 10 octobre 2002, 288 p. (ISBN 978-0700717019) 

Les œuvres d'Abū al-Faraǧ al-Is̩fahānī sont consultables en arabe sur la bibliothèque en ligne alwaraq.net


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abū al-Faraǧ al-Is̩fahānī de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abu al-Farag al-Isfahani — Abū al Faraǧ al Is̩fahānī Abū al Faraǧ al Is̩fahānī (en arabe : أبو الفرج الإصفهاني) est un auteur arabe de sensibilité chiite, né à Ispahan en 897 et mort à Bagdad en 967. Œuvres Parmi ses œuvres les plus célèbres, on compte: Maqātil al… …   Wikipédia en Français

  • Abu al-Faraj al-Isfahani — Abū al Faraǧ al Is̩fahānī Abū al Faraǧ al Is̩fahānī (en arabe : أبو الفرج الإصفهاني) est un auteur arabe de sensibilité chiite, né à Ispahan en 897 et mort à Bagdad en 967. Œuvres Parmi ses œuvres les plus célèbres, on compte: Maqātil al… …   Wikipédia en Français

  • Al-Hansa' — Al H̠ansā’ Al H̠ansā’ vue par le poète et peintre libanais Khalil Gibran (1917) Al H̠ansā’ (en arabe: الخَنْساء) est le surnom de Tumād̩ir bint ʿAmr (تُماضِر بنت عمرو), poétesse arabe semi légendaire qui serait née dans l antéislam (avant 610) et …   Wikipédia en Français

  • Al-H̠ansā' — Al H̠ansā’ Al H̠ansā’ vue par le poète et peintre libanais Khalil Gibran (1917) Al H̠ansā’ (en arabe: الخَنْساء) est le surnom de Tumād̩ir bint ʿAmr (تُماضِر بنت عمرو), poétesse arabe semi légendaire qui serait née dans l antéislam (avant 610) et …   Wikipédia en Français

  • Al-H̠ansā’ — vue par le poète et peintre libanais Khalil Gibran (1917) Al H̠ansā’ (en arabe: الخَنْساء) est le surnom de Tumād̩ir bint ʿAmr (تُماضِر بنت عمرو), poétesse arabe semi légendaire qui serait née dans l antéislam (avant 610) et serait morte sous le… …   Wikipédia en Français

  • Al Khansa — Al H̠ansā’ Al H̠ansā’ vue par le poète et peintre libanais Khalil Gibran (1917) Al H̠ansā’ (en arabe: الخَنْساء) est le surnom de Tumād̩ir bint ʿAmr (تُماضِر بنت عمرو), poétesse arabe semi légendaire qui serait née dans l antéislam (avant 610) et …   Wikipédia en Français

  • Kitab al-aghani — Le Kitab al aghani (arabe : كتاب الأغاني, Le livre des chansons), est un recueil de poèmes et de chansons rassemblés par Abū al Faraǧ al Is̩fahānī (né à Ispahan en 897, mort à Bagdad en 967). Les chants et les poèmes sont accompagnés d… …   Wikipédia en Français

  • Tribus musulmanes et juives de Yathrib — Les tribus musulmanes et juives de Yathrib (future Médine) sont la structure sociale au travers de laquelle s organisent les forces politiques et religieuses, dans l oasis de Médine, au début de l Hégire. En s appuyant sur les méthodes modernes… …   Wikipédia en Français

  • Ta'abatta Sarran — Ta’abat̩t̩a Šarran Ta’abat̩t̩a Šarran (en arabe : تأبط شرًّا) est le surnom d’un poète brigand arabe légendaire qui aurait vécu dans l’antéislam. Son vrai nom serait T̠ābit b. Ǧābir b. Sufyān ou T̠ābit b. ʿAmsal[1]. Sommaire 1 Origine du… …   Wikipédia en Français

  • Ta'abat̩t̩a Šarran — Ta’abat̩t̩a Šarran Ta’abat̩t̩a Šarran (en arabe : تأبط شرًّا) est le surnom d’un poète brigand arabe légendaire qui aurait vécu dans l’antéislam. Son vrai nom serait T̠ābit b. Ǧābir b. Sufyān ou T̠ābit b. ʿAmsal[1]. Sommaire 1 Origine du… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”