Abred

Abred est un des plans de l'existence développé par le néodruidisme. Il représente le « monde des épreuves », soit le niveau des incarnations[1],[2].
Les autres plans sont : Keugant, Anwn et Gwenved.
Cythraul est pour certains[3] le non monde ou le néant mais pour d'autres[2] une figure symbolique du non-être attaché à Anwn.

Sommaire

Origine probable du terme

Ce terme gallois est utilisé dans les triades théologiques des bardes de l'île de Bretagne, éditées aux environs de 1848[4]. Voir entre autres :

Triade 17 – Trois causes de la nécessité (du cercle) d’Abred : le développement de la substance matérielle de tout être animé ; le développement de la connaissance de toute chose, et le développement de la force (morale) pour surmonter tout contraire (...)

Triade 18 – Trois calamités primitives (du cercle) d’Abred : la nécessité, la perte de la mémoire et la mort.


Symbolisme

Triade 25 – Par trois choses l’homme tombe sous la nécessité d’Abred (ou de la transmigration) : par l’absence d’effort vers la connaissance, par le non-attachement au bien, et par l’attachement au mal ; c’est-à-dire que par ces choses, il descend dans Abred jusqu’à son analogue, et il transmigre de nouveau comme auparavant[5].

Le monde dit d'abred est un des composants théologiques et ésothériques inscrits dans la croix celtique. Celle-ci, avec ses branches recoupant des cercles concentriques, illustre une conception du monde. Sur le plan vibratoire, elle se comporte comme un labyrinthe. Mais les commentateurs en ont parfois une vision divergente[6].

  • De l'extérieur vers l'intérieur, on observe successivement les cercles de Keugant, d'Abred, d'Anwn et de Gwenved. Abred correspond à la sphère de la nécessité, d'où il est possible de tomber dans Anwn ou au contraire de monter vers Gwenved. Ces notions ont été développées sans doute à partir de texte anciens traduits, de contes collectés, ou peut-être de textes inventés de toute pièce[7] , par le néodruide gallois, Iolo Morganwg.

Bibliographie

  • Robert Ambelain, Les Traditions Celtiques, St Jean de Braye (France), Éditions Dangles, coll. « Horizons ésotériques », 1977, 222 p. (ISBN 2-7033-0181-2), « Abred le “monde de douleur et de nécessité” », p. 108-111.
    Publié en 1945, aux Éditions Niclaus, sous le titre : « Au pied des Menhirs ».
     

Notes et références

  1. Ce terme est expliqué dans de nombreux ouvrages, dont notamment "Les Druides Science et Philosophie", de Paul & René Bouchet (R.Laffont, 1976)
  2. a et b « Les Traditions Celtiques » de Robert Ambelain
  3. Notions globalement communes au Druid Order et au Gorsedd. Voir références des ouvrages précédents ainsi que "Les Druides, de Michel Raoult, (éd. du Rocher, 1983)
  4. . Les extraits présentés ici sont tirés de la traduction du gallois par Adolphe Pictet des 46 premières triades (Les mystères des Bardes de l’île de Bretagne (Genève, Cherbuliez, 1856). Il en existe une autre traduction bilingue (Français-Breton), de Jean Le Fustec et Yves Berthou : Triadon, Eur gir d’ar Varzed (Paris, 1906) rééditée en 2001 Genève, arbredor.com.
  5. Adolphe Pictet op. cité
  6. Paul Bouchet, op. cité
  7. Iolo Morganwg n'a jamais produit les manuscrits originaux censés être à la source de ses publications. De ce fait, nombreux sont ceux qui le considèrent comme un imposteur.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abred de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • abred — tôt …   Dictionnaire Breton-Français

  • abred eo ma eurier — ma montre avance …   Dictionnaire Breton-Français

  • re abred e kan ho kilhog — vous vendez la peau de l ours …   Dictionnaire Breton-Français

  • Iolo Morganwg — (or Morgannwg in modern spelling; pronounced|ˈjolo morˈganːug was the bardic name of Edward Williams (March 10 1747 ndash; December 18 1826), an influential antiquarian, poet, collector and literary forger [http://yba.llgc.org.uk/en/s WILL EDW… …   Wikipedia

  • Neuzeitliche Druiden — Unter Neuzeitlichen Druiden (auch „Moderne Druiden“) versteht man Gruppen und Personen, die sich auf unterschiedliche Art und Weise auf die historischen Druiden der Kelten beziehen. Einige jüngere dieser Gruppen, vor allem der Orden der Barden,… …   Deutsch Wikipedia

  • Anwn — définit dans le néodruidisme le Cercle de la mort ou abîme[1]. On emploie aussi le terme d Outre Monde. La croix celtique, employée dans la mythologie celtique, avec ses cercles concentriques donne une image du monde[2]. La sphère d Anwn se situe …   Wikipédia en Français

  • Breton Vannetais — Le breton vannetais est la variété de breton parlée dans la partie bretonnante du Morbihan (56), à l’exception des cantons du Faouët et de Gourin (où l’on parle cornouaillais). Le canton finistérien d’Arzano parle aussi vannetais. Le Pays… …   Wikipédia en Français

  • Breton vannetais — Brezhoneg Gwened Parlée en  France Région Bretagne …   Wikipédia en Français

  • EV (Groupe) — EV est un groupe de rock originaire de Nantes et composé de quatre musiciens. Leurs chansons sont en breton, en français et en finnois. Leur style musical est du rock aux influences bretonnes et celtiques. Ils se définissent comme groupe de rock… …   Wikipédia en Français

  • EV (Musique) — EV (groupe) EV est un groupe de rock originaire de Nantes et composé de quatre musiciens. Leurs chansons sont en breton, en français et en finnois. Leur style musical est du rock aux influences bretonnes et celtiques. Ils se définissent comme… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”