Abell 1835 ir1916

Abell 1835 IR1916

En astronomie, Abell 1835 IR1916 est un objet hypothétique situé dans la direction de l'amas de galaxies Abell 1835. Sa découverte sur un cliché dans le domaine infrarouge du Very Large Telescope (VLT) de l'observatoire européen austral (ESO) a été annoncée en mars 2004. L'étude spectroscopique de l'objet n'a pu être réalisée en raison de son éclat très faible, mais son décalage vers le rouge a été estimé par des méthodes photométriques à une valeur de 10.[1] La méthode utilisée était une recherche d'un excès de flux lumineux correspondant à la raie d'émission Lyman-alpha. Une telle raie avait été observée à une longueur d'onde comprise enre 1,315 et 1,365 microns, à comparer avec la longueur d'onde au repos de la raie Lyman-alpha, de 1215 nm. Ce rapport d'environ 11 entre les longueurs d'ondes a été interprété comme étant dû à un décalage vers le rouge de 10.

À l'époque de l'annonce de la découverte, cela faisait de Abell 1835 IR1916 l'objet astrophysique le plus lointain de l'univers (à l'exception du fond diffus cosmologique, mais il ne s'agit pas d'un objet à proprement parler; voir l'article en question pour plus de détails). Le fait qu'un objet aussi lointain puisse néanmoins être visible était alors expliqué par le fait que son quasi alignement avec un amas de galaxies d'avant-plan permettait une amplification de sa luminosité par le phénomène de lentille gravitationnelle. C'était d'ailleurs dans le but de détecter des objets lointain amplifiés par lentille gravitationnelle qu'un cliché profond de cet amas de galaxies avait été réalisé. L'objet restait néanmoins extrêmement peu lumineux, à la limite du seuil de détection permis par les instruments.

La première tentative entreprise par la suite pour réobserver cet objet, mi-2004, n'a pas pu confirmer la détection de celui-ci[2]. S'en est suivi une discussion où les méthodes utilisées par les différents groupes ont été confrontées[3],[4]. Aucune détection de cet objet n'a été faite dans le domaine visible[5]. Des analyses ultérieures n'ont pas clarifié la situation, l'objet s'étant avéré invisible, en particulier sur un cliché plus profond du télescope Gemini dans le même domaine de longueur d'onde que celui des observations initiales du VLT[5],[6], mais sans invalider les résultats de l'analyse initiale.

L'objet est désormais considéré comme un objet variable dont la nature reste inconnue. Il n'est plus considéré comme un candidat solide à un objet de très grand décalage vers le rouge par les auteurs de sa découverte[7],[8].

Lien externe

Notes

  1. (en) Roser Pelló et al., ISAAC/VLT observations of a lensed galaxy at z=10.0, Astronomy & Astrophysics, 416, L35 (2004), Article disponible sur arXiv : astro-ph/0403025. (en)
  2. (en), S. J. Weatherley, S. J. Warren & T. S. R. Babbedge, Reanalysis of the spectrum of the z=10 galaxy, Astronomy & Astrophysics, 428, L29 (2004), Article disponible sur arXiv : astro-ph/0407150. (en).
  3. (en) R. Pelló et al., Response to "Reanalysis of the spectrum of the z=10 galaxy ISAAC/VLT observations of a lensed galaxy at z=10.0" by Weatherley et al. (astro-ph/0407150), Article disponible sur arXiv : astro-ph/0407194. (en)
  4. (en) Important Reduction Notes on the ISAAC/VLT spectroscopic data of A1835 - #1916, par les auteurs de l'article annonçant la découverte de l'objet (non publié)
  5. a  et b (en) M. D. Lehnert, N. M. Forster Schreiber & M. N. Bremer, Deep VLT V-band Imaging of the Field of a z=10 Candidate Galaxy: Below the Lyman Limit?, Astrophysical Journal, 624, 80-84 (2005), Article disponible sur arXiv : astro-ph/0412432. (en).
  6. Graham P. Smith et al., Optical and Infrared Non-detection of the z=10 Galaxy Behind Abell 1835, Astrophysical Journal, 636, 575-581 (2006), Article disponible sur arXiv : astro-ph/0601181. (en).
  7. (en) Johan Richard, et al., Constraining the population of 6 < z < 10 star-forming galaxies with deep near-IR images of lensing clusters, Astronomy & Astrophysics, 456, 861 Article disponible sur arXiv : astro-ph/0606134. (en).
  8. (en) D. Schaerer et al., Searching for the first galaxies through gravitational lenses, ESO Messenger, 125, 20-23 (2006), Article disponible sur arXiv : astro-ph/0610138. (en).
  • Portail de l’astronomie Portail de l’astronomie
Ce document provient de « Abell 1835 IR1916 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abell 1835 ir1916 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abell 1835 IR1916 — 250px Datos de observación (Época J2000.0) Ascensión recta 14h 01m Declinación +02° 51 …   Wikipedia Español

  • Abell 1835 IR1916 — ist die eventuell am weitesten entfernte bisher entdeckte Galaxie. Neuere Forschungsergebnisse zweifeln die Existenz dieses Objekts jedoch an.[1] Die Galaxie liegt hinter dem Galaxienhaufen Abell1835 im Sternbild Jungfrau, der selbst etwa 3… …   Deutsch Wikipedia

  • Abell 1835 IR1916 — Infobox Galaxy caption= The galaxy cluster Abell 1835 behind which the galaxy Abell 1835 IR1916 was discovered name = Abell 1835 IR1916 epoch = J2000 type = ra = RA|14|01 dec = DEC|+02|51 dist ly = 13.2 Gly (4.04 Gpc) z = 10.0 appmag v = size v …   Wikipedia

  • Abell 1835 IR1916 — En astronomie, Abell 1835 IR1916 est un objet hypothétique situé dans la direction de l amas de galaxies Abell 1835. Sa découverte sur un cliché dans le domaine infrarouge du Very Large Telescope (VLT) de l observatoire européen austral (ESO) a… …   Wikipédia en Français

  • Abell 1835 IR1916 — Скопление галактик Abell 1835, фотография телескопа «Хаббл» Abell 1835 IR1916  галактика, бывшая некоторое время кандидатом в один из наиболее удалённых от нас объектов. Считалось, что расстоя …   Википедия

  • Abell 1835 — Datenbanklinks zu Abell 1835 Abell 1835 Hubble Aufnahme, Bildausschnitt ca …   Deutsch Wikipedia

  • Abell 1835 — Galaxy cluster name = Abell 1835 caption = Abell 1835 by Hubble Space Telescope, 3.18 prime; view credit = NASA/STScI/WikiSky constellation = Virgo epoch=J2000 ra=RA|14|01cite web title=NASA/IPAC Extragalactic Database work=Results for Abell 1835 …   Wikipedia

  • Galaxie Abell 1835 — Abell 1835 IR1916 ist die eventuell am weitesten entfernte bisher entdeckte Galaxie. Neuere Forschungsergebnisse zweifeln die Existenz dieses Objekts jedoch an.[1] Die Galaxie liegt hinter dem Galaxienhaufen Abell1835 im Sternbild Jungfrau, der… …   Deutsch Wikipedia

  • Abell 2218 — Galaxy cluster name = Abell 2218 caption = Abell 2218. Credit: NASA/ESA epoch=J2000 ra=RA|16|35|54cite web title=NASA/IPAC Extragalactic Database work=Results for Abell 2218 url=http://nedwww.ipac.caltech.edu/ accessdate=2006 09 18]… …   Wikipedia

  • Catalogue Abell —  Ne doit pas être confondu avec Catalogue Abell des nébuleuses planétaires. L amas de galaxies Abell 520 vu par Chandra Le catalogue Abell des riches amas de galaxies est un catalogue du …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”