Abdesslam Yassine

Abdessalam Yassine

Abdessalam Yassine ou Cheikh Yassine selon ses proches ou sympathisants est né en 1928 à Marrakech au Maroc . Sa famille est originaire du village Haha dans le Souss. Pédagogue, inspecteur de l'enseignement secondaire et directeur du centre de formation des instituteurs à Casablanca, il sillonnera le Maroc et une partie de l'Algérie dans le cadre de sa profession.

Sommaire

Biographie

En 1965, il se tourne vers le soufisme où il suivra les enseignements du cheikh Abbès. Deux ans plus tard, il obtient un poste de haut fonctionnaire à l'Aministration Centrale du Ministère de l'Éducation Nationale à Rabat. Très vite, il abandonnera cette fonction et retourne auprès de cheikh Abbès. À la mort de ce dernier, il observera des changements d'orientation au sein de la confrérie soufi, ce qui le pousse à quitter définitivement la zaouïa avec Ahmed Mellakh et Souleimani Alaoui.

Fin 1973, il lance son mouvement et se fait connaitre en adressant une lettre au Roi Hassan II"Al Islam aw Attoufane"(L'Islam ou le déluge), où il conviera le Roi à l'Islam, retour fidèle à ses origines de descendance : Mahomet, en ces termes : « Balaie les partis politiques et viens qu'on s’assoie ensemble : toi, moi et l'armée ! », forme et ton jugés déplacés par l'entourage du Roi. Arrêtés sur ordre royal ses compagnons seront libérés et Abdessalam Yassine passera 42 mois en asile psychiatrique, jusqu'à sa relaxe en 1979.

Malgré l'absence de soutien des politiques et associations humanitaires il continue dans son engagement dans une approche islamiste fondamentaliste. Ces années difficiles lui apportèrent une influence grandissante, le ralliement de Mohamed Bachiri, imam et enseignant, connu dans les milieux populaires de Casablanca, lui apportera le soutien des jeunes, chômeurs, ouvriers ou étudiants. Il aidera Abdessalam Yassine à construire et à développer Al Adl Wal Ihsane.

Lors de la Révolution Iranienne, il en souligne certains traits, qu'il juge méritoires quant à l'éducation profonde de la population et à la bravoure des troupes de la révolution, voyant dans cet évènement un espoir de réforme dans le monde arabo-musulman. Il reviendra néanmoins sur cet enthousiasme quelques années plus tard dans son livre Islamiser la modernité, constatant le résultat de cette révolution.

Abdessalam Yassine édite en 1983 un journal bientôt interdit, cela lui vaudra une nouvelle arrestation, et une condamnation à deux ans de prison pour atteinte à la sureté de l’État. Il relance son mouvement en 1987. Hassan II décide de l'assigner à sa maison de Salé. Jusqu'en 2000, il restera assigné à sa résidence. Parallèlement des émissaires du pouvoir proposeront un pacte et une reconnaissance mutuelle à condition que la royauté ne soit pas remise en question. Cette proposition est finalement refusée par Abdessalam Yassine.

À l'arrivée du nouveau roi Mohammed VI, il renouvèle sa lettre au roi de 1973, en adressant au nouveau souverain, par un envoi intitulé Mémorandum à qui de droit. De fait ce texte est attribué à sa fille Nadia. Il continue de tenir les rênes de son parti, alors qu'autour de lui des séances d'écoute vire à l'interprétation de ses propres rêves que certains qualifient de délirant, et qui sont repris dans les différentes formes de son mouvement. Selon les critiques, son mouvement Al Adl Wal Ihsane est entièrement centrée autour de sa personnalité.

Citations

  • « Le jeune monarque, Mohammed VI, jouit d'un capital-sympathie évident auprès de la jeunesse marocaine. Celle-ci semble découvrir en lui un copain, un symbole de délivrance et une promesse fraîche d'un avenir meilleur. Pendant les premières semaines de son règne, et partout où sa campagne d'inauguration le conduisit, le jeune roi est salué avec un enthousiasme juvénile réel et débordant. [...] Les jeunes conseillers du jeune roi semblent vouloir conjurer le mal-être marocain avec les incantations médiatiques. À défaut de pouvoir leur donner du pain et de l'emploi, donnons-leur du spectacle et distribuons-leur des sourires ! Même Néron faisait mieux en assurant le pain quotidien. Le spectacle venait après le pain. Les jeunes technocrates ne s'intéressent-ils pas aux leçons de l'histoire ? »

(Extrait du Mémorandum à qui de droit destiné à Mohammed VI)

  • « Ceux qui ont intériorisé le modèle occidental de vivre se soumettent bien à un rituel quotidien et à un code de conduite. Leur temps est compartimenté et réglé. Leur santé physique et leur plastique ne les préoccupent-ils pas ? Ne courent-ils pas chez le médecin au moindre bobo ? Ne vont-ils pas chercher le moyen de préserver leur santé physique au prix fort ? Pourquoi leur santé morale et spirituelle ne les inquiète-t-elle pas ? Pourquoi ignorent-ils les maladies de leur âme ? Parce qu'ils sont modernes, laïques, majeurs et vaccinés contre le sermon fanatique, pardi ! »

(Extrait de Islamiser la modernité, chapitre Être Musulman)

  • «  [Le droit de la femme] à l'instruction est sans limites, ainsi que son devoir de participer à l'effort de sa société pour s'émanciper elle-même et pour libérer la nation musulmane des entraves coutumières et de la dépravation morale. En d'autres termes, elle a le droit d'être un être humain à part entière : digne et vivant dans la décence ! [...] La femme musulmane doit s'informer de ses droits, consciente et bien informée, elle devra revendiquer leur application. Personne d'autre ne peut faire cela à sa place. »

(Extrait de Islamiser la modernité, chapitre Être Musulmane)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail du Maroc Portail du Maroc
Ce document provient de « Abdessalam Yassine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abdesslam Yassine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abdesslam Yassine — is the charismatic leader of Moroccan Islamist organisation Al Adl Wa Al Ihssane, translatable as Justice and Good Deeds or Justice and Charity. Prior to his politicisation Yassine was a teacher and then schools inspector for the Ministry of… …   Wikipedia

  • Nadia Yassine — Moroccan literature List of writers Moroccan literature Moroccan Arabic Berber Moroccan authors Novelists Playwrights – Poets Essayists – Histori …   Wikipedia

  • Al Adl Wa Al Ihssane — Al Adl wal Ihsane (in French Justice et Bienfaisance ) is a Moroccan Islamist association, founded by Cheikh Abdesslam Yassine (not to be confused with the former head of Palestinian Hamas). Yassine acts as a charismatic leader for the… …   Wikipedia

  • Abd as-Salam — is the transliteration of a Theophoric Arabic given name. EtymologyThe name is built on the Arabic words Abd , al and Salam . The name means servant of the peaceful , As Salam being one of the 99 names of God.Other tranliterations include Abdul… …   Wikipedia

  • Raja Casablanca — Raja de Casablanca Raja Club Athlétic Généralités Nom complet نادي الرجا …   Wikipédia en Français

  • Raja De Casablanca — Raja Club Athlétic Généralités Nom complet نادي الرجا …   Wikipédia en Français

  • Raja de Casablanca — Raja Club Athlétic Généralités Nom complet نادي الرجا …   Wikipédia en Français

  • Raja de casablanca — Raja Club Athlétic Généralités Nom complet نادي الرجا …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Brahimi II — Régime République Algérienne Premier ministre Abdelhamid Brahimi Début 18 février 1986 Fin 9 novembre 1988 Durée …   Wikipédia en Français

  • JE Tizi-Ouzou — Jeunesse sportive de Kabylie Pour les articles homonymes, voir JSK. JS Kabylie …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”