Abaqa
Abaqa à cheval. Son fils Arghoun se tient debout, portant son enfant Ghazan. Miniature d'un ouvrage de Rashid al-Din, XIVe siècle.

Abaqa, ou encore Abaka (mongol avga : oncle paternel), fils de Hülegü, né en 1234, deuxième ilkhan de Perse de 1265 à sa mort en 1282. Son frère Ahmad Teküder lui succéda.

Il régnait sur une grande partie de la Perse vers la fin du XIIIe siècle ; il garantit ses états de l'invasion des Tatars septentrionaux, et mourut en 1282.

Biographie

Il privilégia les intérêts des bouddhistes et des chrétiens dans le khanat Ilkhanide dont la population était en grande majorité musulmane, les tentatives de conversions forcées entraînant de nombreux heurts. Abaqa était lui-même bouddhiste, tout comme son père Hülegü, il menait une politique également pro-chrétienne (sa mère étant de confession nestorienne). Sur le plan extérieur, cette orientation se traduisait par l'envoi d'ambassades au Pape de l'époque, Grégoire X et aux souverains européens afin de mener une action commune contre les puissances musulmanes (en particulier les Mamelouks de Syrie et d'Égypte), mais ces initiatives s'avérèrent autant d'échecs.

Abaqa connut également plusieurs défaites face aux Mamelouks de Baybars dans ses tentatives successives de conquête de la Syrie et de l'Égypte, et des difficultés contre les autres puissances mongoles voisines, à savoir le khanat du Kiptchak, c'est-à-dire la Horde d'Or, et l'État Djaghataïde, qui lui disputaient un certain nombre de territoires et allèrent jusqu'à s'allier aux Mamelouks contre les Ilkhanides.

Précédé par Abaqa Suivi par
Hülegü
Il-khans
1265-1282
Ahmad Teküder

Sources

  • « Abaqa », dans Charles Weiss, Biographie universelle, ou Dictionnaire historique contenant la nécrologie des hommes célèbres de tous les pays, 1841 [détail de l’édition].
  • L'empire des steppes, de René Grousset.

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abaqa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abaqa — (auf dem Schimmel), Darstellung aus dem 14. Jahrhundert Abaqa (auch Abaga Khan, Abaqa Khan, mongolisch väterlicher Onkel) (* Februar 1234 in der Mongolei; † 1. April 1282 in Hamadan) war der zweite mongolische Ilchan von Persien (1265 1282) …   Deutsch Wikipedia

  • Abaqa Khan — Abaqa Abaqa (auf dem Schimmel) Abaqa (auch Abaga Khan, Abaqa Khan, mongolisch väterlicher Onkel) (* Februar 1234 in der Mongolei; † …   Deutsch Wikipedia

  • Abaqa Khan — (1234 ndash;1282), also Abaga or Abagha Khan, was the second Mongol ruler (Il khan) of the Persian Ilkhanate. The son of Hulagu Khan and Yesuncin Khatun, [P. Jackson: Abaqa. In: Encyclopædia Iranica. Vol. 1 (1983), p. 61] he reigned from 1265… …   Wikipedia

  • Abaqa Kan — Abaqa está representado montando a caballo en el centro de la imagen, junto a su hijo, quien a su vez tiene a su nieto en brazos. Kan Abaqa (1234 1282) fue el segundo kan mongol de Persia, hijo de Hulagu y bisnieto de Gengis Kan, que reinó de… …   Wikipedia Español

  • Abaqa Kan — Kan Abaqa (1234 1282). Segundo kan mongol de Persia, hijo de Hulagu y bisnieto de Gengis Kan, que reinó de 1265 a 1282. Se dedicó a reparar los daños causados por las guerras de su padre. De naturaleza pacífica, se enfrentó sin embargo con un… …   Enciclopedia Universal

  • Abaka — Abaqa Abaqa à cheval. Son fils Arghoun se tient debout, portant son enfant Ghazan. Miniature d un ouvrage de Rashid al Din, XIVe siècle. Abaqa, ou encore Abaka (mongol avga : oncle paternel), fils de Hülegü, né en 1234, d …   Wikipédia en Français

  • Franco-Mongol alliance — 1305 letter (a roll measuring 302 by 50 centimetres (9.91 by 1.6 ft)) from the Ilkhan Mongol Öljaitü to King Philip IV of France, suggesting military collaboration …   Wikipedia

  • Bataille d'Elbistan — Bataille d’Elbistan Informations générales Date 18 avril 1277[1] Lieu Elbistan Issue Victoire des Mamelouks …   Wikipédia en Français

  • Deuxième bataille de Homs — Pour les articles homonymes, voir Bataille de Homs. Deuxième bataille de Homs Les archers mongols (à gauche) fuient devant les Mamelouks (à droite) …   Wikipédia en Français

  • Houlagides — Histoire de l Iran Civilisation proto élamite (3 200 2 700 av. J. C.) Civilisation de Jiroft (3 000 Ve siècle av. J. C. Royaume élamite (2 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”