A. G. Michel

A. G. Michel

A.G. Michel

A.G. Michel
Nationalité Flag of France.svg Français
Profession(s) Ecclésiastique
Essayiste

A.G. Michel fut un ecclésiastique catholique et un auteur antimaçonnique français, militant de la Fédération nationale catholique fondée par le général Édouard de Castelnau.

Sommaire

Biographie

Selon l'éditeur Jean-Gilles Malliarakis qui a réédité ses ouvrages aux Éditions du Trident, A.G. Michel aurait été un pseudonyme, peut-être d'un jésuite qui aurait été collaborateur du père du Passage, alors directeur des Étvdes, la grande revue jésuite, et qui a publié contre les loges maçonniques dans le même fond éditorial[1].

Thèses

A partir des années 1920, il examina de manière systématique tout les textes politiques adoptés par les convents annuels du Grand Orient de France qu'il jugea parfois très ressemblants à ceux de la Grande Loge de France. Il établit ensuite de nombreux parallèles avec la politique française [2]. Il dénonce l'action du Cartel des Gauches rassemblant radicaux et socialistes vainqueurs des élections législatives de mai 1924 en les présentant comme inféodés à la franc-maçonnerie[3]. Il signale la présence dans la société de groupements maçonnisés où les Rotary Clubs figurent au côté de la Ligue de l’Enseignement, de la Libre Pensée, des syndicats de fonctionnaires et d’enseignants ou des patronages laïques[4]. Il accuse la maçonnerie française de s'acharner sur le dogme de l'étatisation de l'école afin de perpétuer un régime politique et non d'être conçue pour les besoins des élèves, des enfants et des familles[5]. Pour Michel, le secret maçonnique est l'élément essentiel d'une dictature politique[5]. Selon lui, le pacte synarchique («Pacte synarchiste révolutionnaire pour l'empire français»[6]) fut rédigé en 1936 et est devenu un agenda politique réel à partir de 1945 à la conférence de Yalta. Ses mots d'ordres seraient ceux qu'ont propagés en France la franc-maçonnerie laïciste et socialiste du Grand Orient de France, tels que l'on peut en faire la synthèse en prenant connnaissance des textes publiés lors de leur convents[7].

Ouvrages

  • La Dictature de la franc-maçonnerie sur la France, Paris : Éditions Spes, 1924.
  • Socialisme maçonnique, Éditions du Trident.
  • La France sous l'étreinte maçonnique, Éditions Fédération Nationale Catholique, 1930.
  • Mondialisme maçonnique, Éditions du Trident.

Bibliographie

Liens et références externes

Notes et références

  1. Revue Terre et Peuple, n°26, hiver 2005, p.39-40, A propos du nouvel antimaçonnisme, Entretien avec Jean-Gilles Malliarakis
  2. Le projet socialiste du Grand Orient, L'insolent, Jean-Gilles Malliarakis, 25 juillet 2005
  3. Rotary et scoutisme : deux acteurs du complot mondial, par Jean-Jacques Gauthé, 19 novembre 2007
  4. A.G. Michel. La France sous l’étreinte maçonnique, p.80
  5. a  et b A.G. Michel, Socialisme maçonnique, cité dans: Revue Terre et Peuple, n°26, hiver 2005, p.39-40, A propos du nouvel antimaçonnisme, Entretien avec Jean-Gilles Malliarakis
  6. Pacte synarchiste révolutionnaire pour l'empire français, texte intégral
  7. A.G. Michel, Mondialisme maçonnique, Éditions du Trident, p.103
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
Ce document provient de « A.G. Michel ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article A. G. Michel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michel Paléologue — Michel VIII Paléologue Michel VIII Paléologue (grec : Μιχαήλ Η΄ Παλαιολόγος) (v. 1224 11 décembre 1282) est un empereur byzantin du XIIIe siècle qui règne entre 1261 et 1282. Michel VIII, est empereur de Nicée …   Wikipédia en Français

  • Michel VIII — Paléologue Michel VIII Paléologue (grec : Μιχαήλ Η΄ Παλαιολόγος) (v. 1224 11 décembre 1282) est un empereur byzantin du XIIIe siècle qui règne entre 1261 et 1282. Michel VIII, est empereur de Nicée …   Wikipédia en Français

  • Michel VIII Paleologue — Michel VIII Paléologue Michel VIII Paléologue (grec : Μιχαήλ Η΄ Παλαιολόγος) (v. 1224 11 décembre 1282) est un empereur byzantin du XIIIe siècle qui règne entre 1261 et 1282. Michel VIII, est empereur de Nicée …   Wikipédia en Français

  • Michel VIII Paléologue — Empereur byzantin Hyperpérion représentant Michel VIII Paléologue à l’arrière gauche, le Christ à gauche et l’Archange Michel à droite …   Wikipédia en Français

  • Michel VIII Paléologue, ascendance sur trois degrés — Michel VIII Paléologue Michel VIII Paléologue (grec : Μιχαήλ Η΄ Παλαιολόγος) (v. 1224 11 décembre 1282) est un empereur byzantin du XIIIe siècle qui règne entre 1261 et 1282. Michel VIII, est empereur de Nicée …   Wikipédia en Français

  • Michel Serres — in Rennes, February 2011 Full name Michel Serres Born September 1, 1930 (1930 09 01) (age 81) Agen (Lot et Garon …   Wikipedia

  • Michel Cailloux — (1er octobre 1931 à Issoudun en France ) est un prestidigitateur, écrivain et scénariste québécois d origine française. Il est titulaire d un baccalauréat en lettres et en philosophie. Il a participé à plusieurs milliers d émissions jeunesse au… …   Wikipédia en Français

  • Michel Maffesoli — à l Université de la Terre en 2011. Michel Maffesoli (né le 14 novembre 1944 à Graissessac, Hérault) est un sociologue français. Ancien élève de Gilbert Durand et de Julien Freund, professeur à l université Pa …   Wikipédia en Français

  • Michel Ragon — est un écrivain français, critique d art et d’architecture, historien de l art, historien de la littérature prolétarienne, anarchiste et autodidacte, né le 24 juin 1924. Sommaire 1 Biographie 2 Les enthousiasmes de Michel Ragon …   Wikipédia en Français

  • Michel Weber (philosopher) — is a Belgian philosopher, born in Brussels in 1963. He is best known as an interpreter and advocate of the philosophy of Alfred North Whitehead (1861–1947). He has come to prominence as the architect and organizer of an overlapping array of… …   Wikipedia

  • Michel (Name) — Michel ist ein männlicher Vorname und Familienname. Herkunft und Bedeutung Der Name ist eine Form von Michael. Der Name ist – wenn auch mit unterschiedlicher Aussprache – sowohl im deutschen als auch im französischen Sprachraum verbreitet.… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.