Cave (entreprise)


Cave (entreprise)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cave.
Cave

Logo officiel de la société Cave Co., Ltd.
Création 15 juin 1994
Dates clés 1994
Fondateurs Kenichi Takano
Personnages clés Kenichi Takano (fondateur), Tsuneki Ikeda, Junya Inoue, Akira Wakabayashi, Hideki Nomura, Hiroyuki Tanaka, Kengo Arai, Satoshi Kouyama, Takashi Ichimura, Tomoyuki Kotani, Shinobu Yagawa
Forme juridique Société Anonyme
Siège social Drapeau du Japon Shinjuku, Tokyo (Japon)
Direction Kenichi Takano
Activité Développement de jeux vidéo d'arcade et sur téléphone portable
Produits DoDonPachi, Espgaluda, Dangun Feveron, Guwange, Mushihime-Sama
Filiales Megaten Online (50%), Beads Mania (100%), Tabot, Inc.
Effectif 166 (Août 2008)
Site web (ja) www.cave.co.jp
Chiffre d’affaires 785,527 millions de yens (Août 2008)

Cave Co., Ltd. (株式会社ケイブ?), acronyme de Computer Art Visual Entertainment, est une société japonaise de création de jeux vidéo en arcade, sur console et sur téléphone portable[1].

Sommaire

Historique et description

La société Cave a été fondée par Kenichi Takano le 15 juin 1994 à Tokyo dans le quartier de Shinjuku, elle est connue principalement pour ses shoot them up sur borne d'arcade. Une partie des développeurs comme Tsuneki Ikeda, Akira Wakabayashi, ou le fondateur Kenichi Takano proviennent de la société Toaplan qui, en 1994, venait de faire faillite, tout comme la société Eighting, Takumi ou Gazelle.

Le nom de la société Cave est un acronyme formé par les quatre initiales de Computer Art Visual Entertainment.

La société a acquis toutes ses lettres de noblesse grâce à la qualité de ses jeux. Cave est devenu LE spécialiste mondial du shoot them up sur borne d'arcade. Les séries des DonPachi, Espgaluda ou Mushihime-Sama ont grandement participé à la construction de cette réputation.

Cave, en plus des jeux créés pour ses propres systèmes d'arcade, a développé des jeux pour le PGM.

Cave est également connu pour les messages de copyright étranges qui figurent dans certains de ses jeux (écrits dans un anglais approximatif appelé engrish) : « Violator and subject to severe penalties and will be prosecuted to the full extent of the jam », qui donnerait en français : « Le contrevenant et (sic) sujet à de fortes amendes et sera poursuivi par la totalité de la confiture (sic) ».

Systèmes créés

Design alternatif du logo officiel de Cave

Liste de jeux

Article détaillé : Liste des jeux Cave.

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cave (entreprise) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cave (societe) — Cave (entreprise) Pour les articles homonymes, voir Cave. Logo officiel de la société Cave Co., Ltd.[1] …   Wikipédia en Français

  • Cave 1st Generation — Le Cave 1st Generation est un système d arcade conçu par la société japonaise Cave en 1994. Sommaire 1 Description 2 Spécifications techniques 3 Liste des jeux …   Wikipédia en Français

  • Gazelle (entreprise) — Pour les articles homonymes, voir Gazelle (homonymie). Gazelle Dates clés   Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • Restaurant d'entreprise — Cantine Pour les articles homonymes, voir Cantine (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Liste des jeux Cave — La liste des jeux Cave répertorie les jeux vidéo édités ou développés par l entreprise Cave[1],[2],[3]. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Mammoth Cave — Parc national de Mammoth Cave Mammoth Cave Catégorie II de la CMAP (Parc national) [1] …   Wikipédia en Français

  • Mammoth Cave National Park — Parc national de Mammoth Cave Mammoth Cave Catégorie II de la CMAP (Parc national) [1] …   Wikipédia en Français

  • Parc national de Mammoth Cave — Catégorie UICN II (parc national) Identifiant 371415 …   Wikipédia en Français

  • Parc national de mammoth cave — Mammoth Cave Catégorie II de la CMAP (Parc national) [1] …   Wikipédia en Français

  • AMI (entreprise) — Pour les articles homonymes, voir AMI. Création 1999 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.